Navigation


 LYFtvNews (AMP)


 Retour au forum

LYFtvNews   

UNE INITIATIVE CITOYENNE POUR DES SALAIRES VITAUX DANS LE TEXTILE

ETYCOM | Publié le mar 19 Juil 2022 - 16:02 | 581 Vues

Paris, le 19 juillet 2022 – L’initiative citoyenne européenne (ICE) « Good Clothes, Fair Pay » est lancée aujourd'hui pour exiger des salaires vitaux pour ceux et celles qui fabriquent nos vêtements. La campagne, qui se tiendra sur un an, vise à collecter au moins 1 million de signatures de citoyen·ne·s européen·ne·s pour appeler la Commission européenne à introduire une législation sur cet enjeu majeur. Cette initiative est menée par une coalition de citoyen·ne·s, et soutenue par des ONG, des décideur·euse·s politiques et des expert·e·s en matière de salaire vital. Fashion Revolution France et Max Havelaar France sont partenaires et responsables de la campagne pour la France.

 

Aujourd’hui, les personnes qui fabriquent nos vêtements ne reçoivent pas un salaire vital, mais un salaire de misère.

 

À l'heure actuelle, la plupart des personnes qui fabriquent nos vêtements perçoivent des salaires de misère tandis que les marques continuent de faire de très importants bénéfices. Les travailleur·euse·s de l’industrie du textile et de la mode, dont 80% sont des femmes, gagnent en moyenne 2 fois moins que ce dont ils·elles ont besoin pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille[1]. Les salaires minimums légaux actuels dans ce secteur, fixés par les gouvernements des pays producteurs de vêtements, ne sont pas suffisants pour vivre.

 

Ainsi, et malgré des journées de travail interminables, les travailleur·euse·s de l’industrie du textile et de la mode ont du mal à se nourrir, à vivre dans un logement adéquat, à accéder aux soins de santé ou même à envoyer leurs enfants à l'école. Cette situation n’a fait que s’aggraver avec la pandémie de Covid-19, où des centaines de milliers de personnes ont perdu leur travail du jour au lendemain sans assurance chômage lorsque de grandes marques ont annulé leurs commandes à la suite de la fermeture des magasins, alors même que les vêtements étaient déjà fabriqués.

 

Une Initiative citoyenne européenne pour un salaire vital pour les travailleur·euse·s de l’industrie textile.

 

En tant que premier importateur de vêtements au monde[2] et l'un des plus grands marchés consommateurs de mode[3], l'Union européenne doit s'attaquer à ce modèle injuste d'exploitation.

 

Catherine DAURIAC, présidente de Fashion Revolution France déclare « Pendant trop longtemps, les marques ont promis de faire ce qu’il fallait. Pourtant aujourd’hui encore, le salaire moyen des personnes travaillant dans le secteur du textile et de la mode ne représente que 0,6% du coût d’un t-shirt de fast-fashion. Les consommateur·rice·s de mode sont de plus en plus mal à l’aise avec ça. Ils·elles veulent se sentir bien dans les vêtements qu’ils portent, mais ne peuvent pas déterminer si la personne qui a fabriqué leur jean a été payé équitablement pour sa journée de travail. La campagne ‘Good Clothes, Fair Pay’ offre aux consommateur·rice·s la possibilité d’appeler au changement. »

 

L’ICE « Good Clothes, Fair Pay » réclame une législation qui obligeraient toutes les entreprises vendant des vêtements, des textiles et des chaussures au sein de l'Union européenne de prendre des mesures en faveur d’un salaire vital tout le long de leurs chaînes d'approvisionnement, quel que soit le lieu de fabrication de ces produits. Les marques et les détaillants seraient tenus d'évaluer les salaires dans leurs chaînes d'approvisionnement, de mettre en place des plans pour combler l'écart entre les salaires réels et le salaire vital, et de rendre publics leurs progrès.

 

Valeria Rodriguez, responsable plaidoyer de Max Havelaar France déclare « Le mouvement Fairtrade/Max Havelaar se bat depuis plusieurs années pour redonner du pouvoir aux travailleur·euse·s du textile et améliorer leurs conditions de travail. Le droit à une rémunération juste doit devenir une réalité pour tou·te·s. Soutenir cette campagne aux côtés de Fashion Revolution France est donc une évidence. »

 

L'ICE peut être signée sur www.goodclothesfairpay.eu


À propos de Fashion Revolution France 

Fashion Revolution France est le bureau national de l’ONG Fashion Revolution lancée en 2013 après l’effondrement du Rana Plaza à Dacca au Bangladesh. Depuis bientôt 10 ans, nous militons pour plus de transparence des marques de mode avec l’Index de Transparence édité chaque année ; pour plus de justice sociale et environnementale dans la chaîne de valeur de l’industrie textile. Nous sensibilisons l’opinion et les décideur·euse·s politiques pour une mode qui respecte les écosystèmes et les humains qui la font.

http://www.fashionrevolution.org

Instagram : @fash_rev_france

 

À propos de Max Havelaar France

L’ONG Max Havelaar France, membre fondateur du mouvement international Fairtrade/Max Havelaar, agit pour un commerce équitable, respectueux des droits humains et de l’environnement. Avec le label Fairtrade/Max Havelaar, elle mobilise les entreprises, les consommateur·rice·s et les pouvoirs publics afin de transformer les pratiques et de soutenir les producteur·rice·s et travailleur·euse·s défavorisé·e·s. Elle sensibilise l’opinion publique et milite en faveur d’une économie mondiale éthique et responsable. Pour en savoir plus : https://www.maxhavelaarfrance.org/

À propos de l'auteur