LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
la boutique LYFtv


Aller en bas
LYFtv-Europe
LYFtv-Europe
Nombre de messages : 104
Age : 56
Date d'inscription : 24/04/2012
http://www.europe.lyftv.com

Retrouvez LYFtv.com sur:







logo+rss










LYFtv (Portail)

LYFtvNews

LYonenFrance

Soldes : "Il faut stopper le gaspillage vestimentaire", par Marc Tarabella Empty Soldes : "Il faut stopper le gaspillage vestimentaire", par Marc Tarabella

le Mar 30 Jan 2018 - 9:25
En ces derniers jours de soldes, les meilleures affaires vestimentaires restent à faire. Mais c’est aussi une période propice au gaspillage vestimentaire. Entre les marques et les chaînes qui détruisent des tonnes d’invendus, et les citoyens qui ne disposent pas d’endroits pour jeter leurs vêtements usagés à des fins de recyclage, le gaspillage vestimentaire n’a rien à envier au gaspillage alimentaire. En Europe, près de 4 millions de tonnes de textiles, neufs ou usagers, sont jetés chaque année alors qu’ils pourraient être recyclés.
 
J’interpellerai ce mardi la Commission européenne afin qu’elle se prononce sur la possibilité :

·         de faire disparaître la TVA sur les dons vestimentaires pour les entreprises de textiles ;
·         de mettre en place ou faciliter, pour le consommateur, des collectes de vêtements, réutilisables ou transformables ;
·         d’inclure la problématique du gaspillage vestimentaire dans les stratégies européenne d’économie circulaire.
Le secteur du textile et de l'habillement est situé au 2e rang mondial en termes d'impact sur l'environnement, cela doit changer !
 
Ces marques qui jettent les invendus
Il est difficilement supportable que certaines marques, qui se drapent de valeurs environnementalistes ou solidaires, préfèrent brûler leurs invendus plutôt de les redistribuer ou les recycler, comme ce fut le cas pour des tonnes d’articles chez un fameux label suédois.
Mais le problème plus global, qui vaut pour une majorité de marques, est que la destruction de vêtements est en réalité la conséquence de la surproduction.
Dans de nombreuses chaînes, de nouveaux produits arrivent dans les rayons chaque semaine et leur durée de vie en est encore plus limitée.
Cependant, tout en soulignant que l'industrie de la mode utilise plus de ressources que ce que permet la planète, de plus en plus de marques proposent à leurs clients de collecter leurs vêtements usagés, principalement pour récupérer une partie de ces ressources. 
 
Recyclage insuffisant
Les consommateurs achèteraient aujourd'hui deux fois plus de vêtements qu'il y a quinze ans, et s'en débarrasseraient deux fois plus vite. Pourtant les chiffres du recyclage textile restent tristement bas. Le Belge ou le Français achète en moyenne 12 kilos de vêtements par an par habitant.
Sur les 5 millions de tonnes de vêtements mis sur le marché en Europe, près de 80% seront jetés, sans être recyclés et ne connaîtront donc jamais une seconde vie.
Campagne de sensibilisation, points de collectes en suffisance, incitants pour pousser les entreprises à la récupération ou épauler les entreprises émergentes qui investissent dans l’économie circulaire : voici parmi les nombreuses pistes que la Commission devra valider. 

Marc Tarabella
Eurodéputé et chef de délégation PS au Parlement Européen
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum






Vous êtes le

ème
visiteur



Nous écrire

Mentions légales

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .