Partagez
Aller en bas
avatar
MHBOISSIEUX
Nombre de messages : 2
Age : 23
Date d'inscription : 19/11/2018







--> LYFtv (Portail)
--> LYFtvNews(Forum)
--> LYonenFrance


--> Agenda 2020 :

1ers Etats Généraux de la formation professionnelle de l’Enseignement Catholique et privé en Auvergne-Rhône-Alpes Empty 1ers Etats Généraux de la formation professionnelle de l’Enseignement Catholique et privé en Auvergne-Rhône-Alpes

le Lun 19 Nov 2018 - 13:50
1ers Etats Généraux de la formation professionnelle de l’Enseignement Catholique et privé en Auvergne-Rhône-Alpes Fytnew10

– Formation - Education – Apprentissage-

1ers Etats Généraux de la formation professionnelle de l’Enseignement Catholique et privé
en Auvergne-Rhône-Alpes

MERCREDI 21NOVEMBRE 2018 à LYON

« Pour jouer collectif… ! »

Les importantes réformes au sein de la formation professionnelle  - lycée professionnel et lycée général - vont révolutionner en profondeur le secteur, notamment dans l’Enseignement Catholique, où ces filières sont portées par de nombreux établissements. Le poids décisif dévolu désormais aux branches professionnelles, la libéralisation du marché de l’apprentissage, la création de nouveaux campus, … l’ensemble de ces mutations sont l’opportunité, pour les établissements catholiques et privés, de se positionner et de faire valoir l’excellence de leur formation, en s’appuyant sur les liens institutionnels forts avec les branches professionnelles ainsi que sur les relations de proximité avec le tissu économique local.

Initiés par RenaSup (1) et le CNEAP (2), les Etats Généraux de la Formation Professionnelle de l’Enseignement Catholique se tiendront pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le 21 novembre prochain à l’Université Catholique de Lyon. Organisés par le CREC (3), ils vont rassembler 300 personnes (chefs d’établissement, responsables de centre de formation continue ou d’apprentissage, directeurs diocésains, professeurs…) autour de nombreux intervenants : Mme CAMPION, Rectrice de l’académie de Lyon, M. CHILE du SRFD, les Vice-Présidentes de la Région en charge des lycées et de la formation, de nombreuses personnalités du monde de l’Enseignement catholique, des organisations professionnelles et des entreprises de la région…

Focus sur cet Evènement appelé à se décliner prochainement dans toutes les régions en France…

Pourquoi les Etats Généraux ?
« Il s’agit de créer une dynamique de l’Enseignement Catholique et privé autour des sujets liés à la réforme de la formation pour répondre aux besoins des jeunes et qu’ils trouvent une place dans la société » souligne Muriel BELLOIR, Déléguée Générale du CREC (Comité Régional de l’Enseignement Catholique) en Auvergne-Rhône-Alpes. « Notre objectif est de nous engager dans le double défi de la formation de la personne humaine dans toutes ses dimensions et son insertion dans le monde du travail » ajoute Pascal BALMAND, secrétaire général de l’Enseignement Catholique. 
(1) : RenaSup : Réseau National d’Enseignement Supérieur privé
(2) : CNEAP : Comité National de l’Enseignement Agricole privé
(3) : CREC : Comité Régional de l’Enseignement Catholique

Le regard de l’Enseignement Catholique 
La dynamique des Etats Généraux permet d'anticiper les évolutions à venir, de coordonner des stratégies communes et d'ajuster l'offre d'enseignement aux attentes des jeunes et à la diversité de leurs profils. C’est l’occasion de mieux faire connaître l'offre de formation professionnelle et d'impulser des stratégies communes, des pratiques de mutualisation et de partage de bonnes pratiques.

L’inquiétude persistante sur les lycées professionnels et les UFA (Formation par l’Apprentissage)
L’Etat souhaite développer fortement l’apprentissage, « voie royale » vers l’emploi.  Toutefois, faute d’en avoir obtenu le pilotage, les Régions réclament une coordination pour l’élaboration de la carte des formations, « condition  essentielle » pour que leur compétence sur la formation initiale en alternance soit respectée. « Les établissements peuvent sentir une inquiétude, en particulier le risque d’une concurrence exacerbée entre les lycées professionnels et les CFA (Centres de Formation d’Apprentis) existants avec les structures qui seront créées par les branches professionnelles. Cette « révolution » doit  être une stimulation et une invitation à repenser la place de la formation dans notre réseau et les liens à établir ou à consolider avec les branches et les différents partenaires socio-économiques de nos établissements et de nos territoires » indique M. PALIARD, Président du CNEAP.

Une dynamique déclinée sur l’ensemble des territoires
Comprendre et anticiper les réformes, apporter des réponses concertées de l’ensemble des acteurs du réseau, faire émerger des axes stratégiques de développement territoriaux et régionaux, mettre en place une action au niveau national pour consolider et promouvoir les actions définies localement… La dynamique des Etats Généraux de la formation professionnelle dans l’Enseignement Catholique est bel et bien lancée sur l’ensemble des territoires. 
Ces Etats Généraux seront déclinés dans toutes les régions en France sur le dernier trimestre de 2018 et le début de l’année 2019, pour aboutir à un grand temps fort national de mutualisations et d’échanges en octobre 2019….

Donner du sens
« Les Etats Généraux de la formation professionnelle sont l’opportunité de s’emparer des enjeux de la réforme de la formation, de développer le travail en réseau, de resserrer les liens avec les entreprises et employeurs. L’Enseignement catholique est reconnu pour son savoir-faire éducatif : former des jeunes, ce n’est pas seulement leur apprendre des gestes professionnels ; c’est aussi les accompagner au savoir-être pour devenir des femmes et des hommes responsables, capables non seulement de s’insérer aisément dans leur milieu professionnel, mais aussi d’apporter des valeurs et de l’engagement, tant dans l’entreprise que dans la société. Aider chaque jeune à trouver sa voie, telle est notre mission ! » conclut Jean-Romain PLAIGE, Président du Comité Régional de l’Enseignement Catholique.

___________________________________________________________________________

A PROPOS : LES ORGANISATEURS

  1. RenaSup (Réseau National d’Enseignement Supérieur Privé) est un organisme privé lié au Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique, constituant le réseau national des 515 établissements de l’enseignement supérieur dispensant des diplômes de bac+2 à bac +3 qui se décline en 23 entités territoriales. 70 000 étudiants dans des formations de 3ème à Bac +2, BAC + 3 pour des parcours par étapes vers des Masters et titres d’ingénieurs en partenariat
  2. Le CNEAP (Conseil National de l’Enseignement Agricole Privé) est un organisme national de l’Enseignement Catholique constituant le réseau d’établissements d’enseignement agricole privé et de centres de formation vers les métiers de la nature et du vivant. Il regroupe  51.000 élèves et étudiants, 3000 apprentis,  4500 élèves ingénieurs et 11000 stagiaires adultes.
  3. Le CREC (Comité Régional de l’Enseignement Catholique) est une instance associative qui représente auprès des autorités publiques régionales les lycées relevant de l’Enseignement Catholique ou privé associé.
    Les lycées professionnels de l’Enseignement Catholique et Privé scolarisent avec le CNEAP plus de 40% des élèves et apprentis de la Région.

CHIFFRES CLEFS DE L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE 
EN AUVERGNE-RHONE-ALPES
208 Lycées de l'Enseignement Catholique en région AURA
81 000 élèves
30 Unités de Formation par Apprentissage au CFA régional de l'Enseignement Catholique 
1370 apprentis
135 000 enseignants
En Auvergne Rhône-Alpes, 47 % des élèves qui sont scolarisés dans l’Enseignement Catholique et privé, à l’issue de leur classe de 3ème, se dirigent vers des formations professionnalisantes.
23 % des élèves en Auvergne-Rhône-Alpes sont scolarisés dans l’Enseignement Catholique.

EN France*
80 000 personnels salariés
2 085 000 élèves – 7 435 établissements.
en application de la loi Debré de 1959 pour ceux qui relèvent de l’Éducation nationale, ou de la loi Rocard de 1984 pour ceux qui relèvent du ministère de l’Agriculture.
L’Enseignement Catholique enregistre une progression de plus de 16 000 élèves, soit + 0,8 %. L'augmentation des effectifs concerne à la fois le 1er degré (+ 6 493 élèves) et le 2d degré (+ 10 249 élèves).
Seul l’enseignement agricole marque un très léger recul (- 608 élèves).
* Source : Enseignement Catholique Actualités.





Les axes prioritaires de RenaSup
RenaSup, Le réseau National d’enseignement Catholique privé, a reçu pour mission, en co-portage avec le CNEAP, d’opérationnaliser les orientations de ce texte « dans un contexte nouveau : des stratégies nouvelles pour la voie professionnelle » et d’organiser des Etats Généraux de la formation professionnelle en 2018. Cinq axes prioritaires ont été définis :


  1. Vers une meilleure orientation respectueuse des compétences et des souhaits des jeunes et à l’écoute des attentes du monde professionnel.
  2. Vers une offre sécurisée de parcours au sein du réseau, notamment avec l’Enseignement Catholique supérieur et les autres partenaires.
  3. Vers une offre valorisée en matière de formations professionnelles de bac-3 à bac+3 sous statut scolaire et alternant, en formation initiale et en formation continue, afin d’offrir des parcours de réussite à chacune et à chacun.
  4. Vers une meilleure employabilité, notamment des jeunes, grâce à une formation complète de la personne et à un lien renforcé avec les entreprises.
  5. Vers une professionnalisation des acteurs de l’Enseignement Catholique, en charge de ce secteur, afin de renforcer la crédibilité de ses propositions.


Contact Relations Presse : agence adeo – Marie-Hélène Boissieux – mhboissieux@adeocom.fr - Tél : 06 75 19 88 93 -
Revenir en haut

***
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous êtes le

ème
visiteur

Nous écrire

Mentions légales

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .