LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Aller en bas
LYFtv-Economie
LYFtv-Economie
Nombre de messages : 151
Age : 56
Date d'inscription : 23/04/2012
http://www.economie.lyftv.com

Retrouvez LYFtv.com sur:







logo+rss










LYFtv (Portail)

LYFtvNews

LYonenFrance

Investissements dans l’hôtellerie européenne : tendances et perspectives Empty Investissements dans l’hôtellerie européenne : tendances et perspectives

le Mar 18 Déc 2018 - 15:42
Après une année 2017 marquée par le niveau élevé du volume d’investissement dans l’hôtellerie européenne, une étude Deloitte montre l’intérêt soutenu des investisseurs pour le secteur. Mais elle pointe également les risques menaçant le secteur et  les défis liés notamment à la pénurie des talents.
Le volume des transactions hôtelières en Europe

Le volume des transactions hôtelières en Europe a augmenté de 5,8% sur 12 mois au deuxième trimestre 2018 en raison de l'augmentation de la liquidité du marché et de la demande croissante des investisseurs.
Près de 50% des acteurs interrogés estiment que le Royaume-Uni est au sommet du cycle d'investissement, tandis que 25% perçoivent déjà un ralentissement. La Grèce, la France et l'Espagne sont perçues comme des marchés en croissance.

Les perspectives pour 2019
Pour l’ensemble des acteurs interrogés, l’Europe concentrera l’investissement hôtelier en 2019. Au contraire l’activité en Amérique du Nord devrait diminuer en raison de la réduction des opportunités pour les fonds de capital-investissement.
La dette bancaire traditionnelle constituerait la source de financement la plus courante sur le marché (53 %), suivie du capital-investissement (44 %).
Etant à l’origine de 44% des investissements en 2018 (contre 34% en 2017), les investisseurs institutionnels devraient prendre le pas sur le capital-investissement en 2019.

Les villes européennes les plus attractives pour les investisseurs
Amsterdam reste la ville européenne la plus attractive pour les investissements. Londres est remontée à la 2ème place, mais est défiée par Paris à la 3ème place. En raison du moratoire sur le développement hôtelier, Barcelone a glissé à la 6ème place après avoir été l'un des marchés les plus prisés auparavant.

Les risques de l’industrie hôtelière à horizon 5 ans
38 % des sondés identifient le manque de croissance économique comme l'un des principaux risques pour l'industrie au cours des cinq prochaines années.
En revanche la menace terroriste a considérablement diminué par rapport à l'année dernière tandis que l'« overtourisme » (exaspération locale envers les touristes) apparaît pour la première fois dans le top 5 des risques.

Les défis du secteur dans le futur
Attirer le consommateur
Les plus grandes opportunités résident dans les offres ciblant les Millenials (55%) ainsi que dans les concepts de " séjour prolongé " de milieu de gamme (49%).
Cibles clé, les Millenials voyagent 4,2 fois par an à comparer aux 2,9 fois par an de la génération précédente et une grande majorité d’entre eux souhaiterait voyager davantage.
Les plus de 60 ans constituent également une opportunité majeure pour les professionnels du secteur. Leur nombre va tripler à horizon 2100 et la plupart d’entre eux voudront continuer à voyager et découvrir d’autres cultures.
Attirer les talents
37 des 46 pays représentant plus de 80 % de l'emploi dans le secteur du voyage et du tourisme connaîtront un déficit de talents au cours de la prochaine décennie.
Pour trois sondés sur cinq, attirer les talents passera par l’augmentation des salaires au cours des trois prochaines années puis par la progression plus rapide des carrières et l’amélioration des avantages sociaux des employés.

Méthodologie
Les résultats de cette étude s’appuient sur une enquête menée auprès de plus de 120 acteurs du secteur de l'hôtellerie du monde entier, dont des propriétaires, des prêteurs, des promoteurs et des investisseurs.

Le volume des transactions hôtelières en Europe a augmenté de 5,8% sur 12 mois au deuxième trimestre 2018 en raison de l'augmentation de la liquidité du marché et de la demande croissante des investisseurs.

Près de 50% des acteurs interrogés estiment que le Royaume-Uni est au sommet du cycle d'investissement, tandis que 25% perçoivent déjà un ralentissement. La Grèce, la France et l'Espagne sont perçues comme des marchés en croissance.
Les perspectives pour 2019

Pour l’ensemble des acteurs interrogés, l’Europe concentrera l’investissement hôtelier en 2019. Au contraire l’activité en Amérique du Nord devrait diminuer en raison de la réduction des opportunités pour les fonds de capital-investissement.

La dette bancaire traditionnelle constituerait la source de financement la plus courante sur le marché (53 %), suivie du capital-investissement (44 %).

Etant à l’origine de 44% des investissements en 2018 (contre 34% en 2017), les investisseurs institutionnels devraient prendre le pas sur le capital-investissement en 2019.

Les villes européennes les plus attractives pour les investisseurs

Amsterdam reste la ville européenne la plus attractive pour les investissements. Londres est remontée à la 2ème place, mais est défiée par Paris à la 3ème place. En raison du moratoire sur le développement hôtelier, Barcelone a glissé à la 6ème place après avoir été l'un des marchés les plus prisés auparavant.

Les risques de l’industrie hôtelière à horizon 5 ans

38 % des sondés identifient le manque de croissance économique comme l'un des principaux risques pour l'industrie au cours des cinq prochaines années.

En revanche la menace terroriste a considérablement diminué par rapport à l'année dernière tandis que l'« overtourisme » (exaspération locale envers les touristes) apparaît pour la première fois dans le top 5 des risques.

Les défis du secteur dans le futur :

Attirer le consommateur

Les plus grandes opportunités résident dans les offres ciblant les Millenials (55%) ainsi que dans les concepts de " séjour prolongé " de milieu de gamme (49%).

Cibles clé, les Millenials voyagent 4,2 fois par an à comparer aux 2,9 fois par an de la génération précédente et une grande majorité d’entre eux souhaiterait voyager davantage.

Les plus de 60 ans constituent également une opportunité majeure pour les professionnels du secteur. Leur nombre va tripler à horizon 2100 et la plupart d’entre eux voudront continuer à voyager et découvrir d’autres cultures.

Attirer les talents

37 des 46 pays représentant plus de 80 % de l'emploi dans le secteur du voyage et du tourisme connaîtront un déficit de talents au cours de la prochaine décennie.

Pour trois sondés sur cinq, attirer les talents passera par l’augmentation des salaires au cours des trois prochaines années puis par la progression plus rapide des carrières et l’amélioration des avantages sociaux des employés.

Méthodologie

Les résultats de cette étude s’appuient sur une enquête menée auprès de plus de 120 acteurs du secteur de l'hôtellerie du monde entier, dont des propriétaires, des prêteurs, des promoteurs et des investisseurs.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum






Nous écrire

Mentions légales

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .