LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Aller en bas
LYFtv-Europe
LYFtv-Europe
Nombre de messages : 115
Age : 56
Date d'inscription : 24/04/2012
http://www.europe.lyftv.com

Retrouvez LYFtv.com sur:







logo+rss










Booking.com

LYFtv (Portail)

LYFtvNews

LYonenFrance

Europe des régions : un million d'élus locaux européens appelés à donner leur avis  Empty Europe des régions : un million d'élus locaux européens appelés à donner leur avis

le Jeu 13 Fév 2020 - 12:59
La conférence sur l’avenir de l’Europe 
est l’occasion pour les citoyens 
de transformer l’Union européenne
Selon le président Tzitzikostas, «pour être couronnée de succès, la conférence doit donner la parole au million d’élus locaux et régionaux»
Au cours d’un débat avec Dubravka Šuica, vice-présidente de la Commission européenne chargée de la démocratie et de la démographie, les membres du Comité européen des régions ont appelé de leurs vœux une consultation véritablement ouverte, inclusive et démocratique, qui s’adresse à tous les citoyens dans l’ensemble des régions et des villes.
Lors du débat, Apostolos Tzitzikostas (PPE/GR), président nouvellement élu du Comité européen des régions et président de la région de Macédoine centrale (Grèce), a lancé une mise en garde en ces termes: "La conférence sur l’avenir de l’Europe doit être l’occasion de mener un véritable débat avec les citoyens et de modifier l’Union européenne. Si nous ne voulons pas que la conférence suscite une nouvelle déception, il faut qu’elle soit ouverte et inclusive. Si elle adopte une approche descendante, centralisée, dirigée depuis Bruxelles et qu’elle n’associe pas activement les dirigeants locaux et régionaux, cette conférence se soldera par un échec. Ce n’est qu’en conjuguant nos efforts, en nous montrant ambitieux et ouverts au changement que nous pourrons rétablir la confiance et bâtir une Union européenne qui place les citoyens au premier plan."
Cet appel intervient au moment où le Comité – l’assemblée de l’UE des collectivités locales et régionales – se réunit pour la première fois à Bruxelles à l’entame d’un nouveau mandat de cinq ans et adopte une résolution sur la conférence sur l’avenir de l’Europe.
De l’avis de Dubravka Šuica, vice-présidente de la Commission européenne en charge de la démocratie et de la démographie, "nous devons veiller à ce que les citoyens voient les effets et les résultats concrets des débats grâce à un mécanisme de retour d’information qui permette de traduire les idées formulées en recommandations claires dont nous assurerons le suivi. Nous voulons être innovants et abandonner nos vieux réflexes. Nous voulons combler l’écart existant entre les institutions et les citoyens. Les représentants locaux et régionaux ont un rôle crucial à jouer à cet égard."
François Decoster (RE/FR), président du groupe Renew Europe au CdR et membre du conseil régional des Hauts-de France est intervenu lors du débat: "Nous sommes déçus par la faible considération que l'organisation annoncée de la conférence réserve à la dimension locale et régionale de l'union européenne. Il faut revoir la copie. Nous pensons que les territoires peuvent davantage contribuer aux travaux de la conférence et en renforcer les chances de succès, dès lors qu'il leur reviendra pour une bonne part de mettre en œuvre sur le territoire les innovations qui en ressortent".
La résolution du Comité sur la conférence sur l’avenir de l’Europe met l’accent sur les aspects suivants:
-          il convient de mener un débat selon une approche ascendante sur les thèmes traités par la conférence, et notamment, mais non exclusivement, les aspects institutionnels de l’Union européenne et le rôle de la démocratie régionale et locale, les défis liés en matière d’environnement et de climat, la transformation numérique, l’égalité sociale, l’économie et l’emploi, et la cohésion territoriale;
-          les membres du Comité devraient être mieux représentés au sein des conférences plénières ainsi que du comité de pilotage de la conférence afin d’assurer l’équilibre politique et institutionnel entre l’ensemble des niveaux de gouvernance;
-          l’Union européenne doit continuer, après la fin de la conférence, à garder un contact direct avec ses citoyens, en s’appuyant sur la richesse de l’expérience tirée des modèles participatifs pour établir un mécanisme structuré permanent de dialogue sur le terrain.
Le 30 janvier 2020, Charles Michel, David Sassoli et Ursula von der Leyen, les présidents des trois principales institutions européennes, ont annoncé la publication prochaine d’une déclaration conjointe sur la conférence sur l’avenir de l’Europe, que le Comité a accepté de signer.
La conférence sur l’avenir de l’Europe devrait débuter le 9 mai 2020 et durer deux ans.
Afin de contribuer aux discussions, le Comité et la Conférence des assemblées législatives régionales européennes (CALRE) ont déjà annoncé une série de débats qui devraient se tenir entre le 1er mars et le 15 mai 2020. À ce jour, 28 des 71 parlements nationaux dotés de compétences législatives se sont déclarés prêts à participer au projet.
Informations complémentaires:
Communication de la Commission européenne sur la conférence sur l’avenir de l’Europe du 22 janvier 2020
Résolution du Parlement européen sur la conférence sur l’avenir de l’Europe du 15 janvier 2020
Contact:
Marie-Pierre Jouglain
Tél. +32 (0)2 282 2566 
Le Comité européen des régions
Le Comité européen des régions est l’assemblée des représentants des pouvoirs locaux et régionaux des 27 États membres de l’Union européenne. Créé en 1994 à la suite de la signature du traité de Maastricht, il a pour mission d’associer les collectivités locales et régionales au processus décisionnel de l’UE et de les informer des politiques européennes. Le Parlement européen, le Conseil et la Commission européenne le consultent à propos des politiques intéressant les régions et les villes. Pour siéger au Comité européen des régions, ses 329 membres et leurs 329 suppléants doivent tous être, dans leur région ou commune d’origine, soit titulaires d’un mandat électoral, soit politiquement responsables devant une assemblée élue. 
Pour de plus amples informations sur votre délégation nationale, cliquez ici .
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum






Nous écrire

Mentions légales

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .