RSA jeunes et PPI : à la métropole de Lyon, les écologistes investissent des milliards d'Euros !

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




LYFtv-Politique
LYFtv-Politique
Nombre de messages : 326
Age : 57
Date d'inscription : 06/04/2012
http://www.lyon-politique.fr
26012021
Le conseil métropolitain qui s’est réuni le 25 janvier 2021, a permis de voter la plus ambitieuse programmation pluriannuelle des investissements (PPI) à ce jour, ainsi qu’un budget prévisionnel 2021 qui maintient un haut niveau d’investissement et assume la hausse des dépenses sociales. Six mois seulement après leur arrivée aux responsabilités, les Écologistes se donnent les moyens d’engager sans attendre la relance économique et d’accélérer la transition écologique et solidaire du territoire. Une réponse à la hauteur de l’urgence économique et sociale qui fragilise les Grand-Lyonnais·es, au premier rang desquels les étudiant·es, notre jeunesse.
Dans un contexte d’incertitudes liées à la crise du COVID-19, nous faisons le choix de donner rapidement des certitudes sur l’essentiel. Ainsi nous avons décidé d’élaborer la programmation pluriannuelle des investissements 2021-2026 en seulement 6 mois, contre 17 mois sous le précédent mandat et assumons un haut niveau d’investissement : portée à 3,6 milliards d’euros.
Vinciane BRUNEL-VIEIRA, co-présidente du groupe Les Écologistes : « Par un niveau d’investissement élevé, nous prenons pleinement notre part dans la relance économique et répondons présents auprès des acteurs économiques du territoire et des Grand-Lyonnais·es, en mobilisant rapidement le levier de la commande publique ».
Répondre à l’urgence climatique, économique et sociale
Par son statut et ses compétences si particulières, qui englobent à la fois l’économie, l’urbanisme, les transports, le logement, l’environnement et le social, la Métropole porte une responsabilité importante pour engager des politiques de relance et de soutien aux populations les plus en difficultés. Ainsi, les dépenses de fonctionnement du budget 2021 augmentent de 4,6% par rapport à 2020, essentiellement du fait d’une augmentation des dépenses sociales et de la hausse des bénéficiaires du RSA.
« Cette augmentation des dépenses de fonctionnement est aussi un choix politique, celui de la solidarité envers les plus démuni·es. Les aides accordées dans le cadre du Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) seront renforcées en 2021. Cette même année, comme nous nous y étions engagé·es, et en l’absence d’une politique du gouvernement à la hauteur des enjeux pour notre jeunesse, la Métropole consacrera 10 millions d’euros à la mise en place d’un Revenu de Solidarité Jeunes : une nécessité face aux difficultés toujours plus grandes auxquelles sont confrontés actuellement les jeunes » affirme Vinciane BRUNEL-VIEIRA.
Par leur politique budgétaire, les Écologistes souhaitent surtout réaffirmer leur volonté d’engager le territoire de la Métropole dans la transition écologique et solidaire. Car il n’y a pas deux crises séparées, l’une immédiate, liée au Covid, l’autre, plus lointaine, climatique et environnementale, mais une complexe crise socio-environnementale. C’est pourquoi une part significative des investissements sera consacrée aux politiques de transition : gestion de l'eau et des déchets, énergie, déplacements, agriculture locale et logement.
Un soutien renforcé à la jeunesse et aux étudiant·es
Face à la situation de grande vulnérabilité des étudiant·es et des jeunes exacerbée en cette période de crise sanitaire, les élu·es écologistes et leurs partenaires de gauche ont décidé de renforcer l’aide matérielle apportée par la Métropole, ainsi que les dispositifs de soutien psychologique et d’urgence.
En plus de la mise en place d’un Revenu de Solidarité Jeunes pour les jeunes de 18 à 25 ans qui était un engagement fort de la campagne, les Écologistes réaffirment leur soutien à la jeunesse :


  • par une aide à l’acquisition de matériel informatique et l’accompagnement financier des distributions alimentaires ;

  • par la création, en partenariat avec l’institut régional Jean Bergeret, d’un dispositif d’écoute et de soutien gratuit avec des psychologues ;

  • par la valorisation des initiatives Nightline de l’Université de Lyon et Apsytude du Crous ainsi que LIVE (Ligne info Vinatier écoute), plateforme d’écoute et d’accompagnement lancée fin mars 2020 et assurant information et orientation dans le domaine de la santé mentale.

Benjamin BADOUARD, co-président du groupe Les Écologistes, ajoute : « Nous regrettons profondément que le gouvernement et de son côté la Région AURA ne saisissent pas la gravité de la situation et ne soient pas à la hauteur des enjeux en refusant d’investir pour notre jeunesse. Mais s’ils n’agissent que trop peu, notre Conseil métropolitain doit lui continuer de faire au mieux pour accompagner tous les jeunes de la métropole. »
 
Vinciane BRUNEL-VIEIRA et Benjamin BADOUARD sont Co-Président·es du groupe Les Écologistes à la Métropole de Lyon.
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum









Nous écrire
--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--
Jeux & gaming Boutique cadeau Fashion Librairie Présidentielles2022 Lyon Cinéma Chanson française, musique & partitions

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance










logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

Haut de page LYFtvNews