Vendée Globe 2020 CDK Technologies chante victoire avec Maître Coq IV !

LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Actuellement sur LYFtvNews :
LYFtv-Sports
LYFtv-Sports
Nombre de messages : 70
Age : 57
Date d'inscription : 06/04/2012
http://www.sports.lyftv.com
28012021
La victoire de Yannick Bestaven sur Maître CoQ IV en 80 jours, 03 heures, 44 minutes et 46 secondes (compensation comprise), ajoute une nouvelle ligne au palmarès du chantier CDK Technologies dont est issu le bateau. C’est la 4ème fois consécutive et la 5ème au total (sur 9 éditions) qu’un bateau construit par CDK Technologies remporte le Vendée Globe. Charlie Dalin sur Apivia et Louis Burton sur Bureau Vallée complètent un podium 100% CDK. L’occasion de mettre en lumière une réussite unique et le savoir-faire d’exception d’une entreprise de pointe située au cœur de la « Bretagne Sailing Valley :copyright: ».
Vendée Globe 2020  CDK Technologies chante victoire avec Maître Coq IV ! Yannic10
Yannick Bestaven sur Maître CoQ IV, 
vainqueur de la 9e édition du Vendée Globe 
Un podium 100% made in CDK Technologies !
Cette nuit, Yannick Bestaven a été le troisième skipper à franchir la ligne d’arrivée, mais il est bel et bien le vainqueur de cette 9ème édition du Vendée Globe. En effet, les 10 h 15 qui lui ont été réattribuées pour s’être dérouté et avoir participé aux recherches de Kévin Escoffier, le placent sur la plus haute marche du podium. Après un Sud de haute volée et le passage symbolique du Cap Horn en tête, c’est un succès majeur qui récompense la course pleine d’intelligence du natif de Saint-Nazaire.
Cette victoire offre au chantier CDK Technologies, le 4ème succès consécutif d’un bateau sorti de ses infrastructures. En effet le Maître CoQ IV actuel, a été mis à l’eau en 2015 sous les couleurs de Safran. C’était le premier IMOCA de nouvelle génération, conforme à la jauge de 2013, qui introduisait les monocoques de course à foils. Dessiné par VPLP & Guillaume Verdier, il faisait alors partie des six nouveaux bateaux lancés pour le Vendée Globe 2016.
Sur la deuxième marche du podium, on retrouve Apivia skippé par Charlie Dalin, un autre bateau construit par CDK Technologies. Apivia a été le leader le plus constant de la course et a franchi la ligne le premier.
Vendée Globe 2020  CDK Technologies chante victoire avec Maître Coq IV ! Apivia10
Apivia sur le site CDK Technologies 
de Lorient en août 2019
Mis à l’eau en août 2019, Apivia fait partie des IMOCA de dernière génération, qui ont été construits dans l’optique du Vendée Globe 2020. Dessiné par Guillaume Verdier avec des options architecturales marquées, c’est le premier bateau entièrement construit sur le site lorientais de CDK Technologies, qui possède désormais des outils de cuisson de dernière génération (étuve et autoclave de grandes tailles). Accompagné dans son projet par le team Mer Concept de François Gabart (vainqueur du Vendée Globe en 2012 sur MACIF, également construit par CDK Technologies) et après sa victoire sur la Transat Jacques Vabre 2019, Charlie Dalin sait qu’il a entre les mains un bateau capable de remporter les plus belles victoires.
Thomas Normand, DG de MerConcept / Team Apivia : « Charlie boucle ce Vendée Globe d’une très belle manière. Ce fut une course incroyable à suivre tant dans son intensité que dans ses rebondissements. Apivia, qui a été construit chez CDK Technologies, et a prouvé à de nombreuses reprises son potentiel, sa fiabilité, a permis à Charlie de jouer aux avants postes de ce Vendée Globe tout au long de la course. Nous sommes tous très fiers de la course réalisée par Charlie et reconnaissants du travail accompli sur le bateau pendant sa construction par l’ensemble des collaborateurs de CDK Technologies, qui ont su nous apporter toutes leurs compétences. »
Ce magnifique podium est complété par le Bureau Vallée 2 de Louis Burton. Mis à l’eau en 2015 sous les couleurs de Banque Populaire VIII, ce plan VPLP - Guillaume Verdier a emmené Armel le Cléac’h jusqu’à la victoire sur le Vendée Globe 2016 en établissant le record, toujours valable, de l’épreuve. Repris en 2017 par Louis Burton, c’est sous les couleurs de Bureau Vallée que le bateau enchaîne cette année son deuxième tour du monde. Le 3ème pour Louis Burton et sans nul doute son plus beau.
Le Vendée Hall of Fame de CDK Technologies
Cette 9ème édition du Vendée Globe est exceptionnelle pour CDK Technologies. Sur 33 bateaux au départ, dix sont passés entre les mains de la centaine de collaborateurs de CDK Technologies, soit près d’un tiers de la flotte. Quatre d’entre eux étaient des bateaux neufs (sur les huit bateaux de dernière génération engagés cette année) et 8 étaient des bateaux à foils.
Ces dix bateaux ont été mis à l’eau entre 2007 et 2020 : Yes We Cam (2007), PRB (2009), Initiatives Cœur (2010), Banque Populaire X (2011), Maître CoQ IV et Bureau Vallée 2 (2015), Charal (2018), Arkea Paprec et Apivia (2019) et Corum l’Epargne (2020).
C’est une grande fierté pour le chantier d’avoir ainsi contribué à l’animation d’un Vendée Globe mythique, parmi les plus disputés et à l’issue incertaine jusqu’au dernier jour de course. Un sentiment d’autant plus fort quand on se retourne sur le palmarès des bateaux sortis du chantier depuis près de trois décennies.
Cette victoire de Maître CoQ IV est la cinquième en 9 éditions pour un bateau issu de CDK Technologies :


  • Bagages Superior avec Alain Gautier en 1992

  • Foncia avec Michel Desjoyeaux en 2008

  • MACIF avec François Gabart en 2012

  • Banque Populaire VIII avec Armel Le Cléac’h en 2016

  • Maître CoQ IV avec Yannick Bestaven en 2020

Et à la fin c’est CDK qui gagne : MULTI 50, IMOCA ou ULTIME, 35 ans de succès
En monocoque ou en multicoque, de 50 à 130 pieds, CDK Technologies marche sur l’eau ! 5 victoires dans le Vendée Globe dont 4 consécutives, après des victoires sur la Route du Rhum, la Transat Jacques Vabre, la Transat Anglaise ou la réalisation de différents records avec des trimarans géants, cela en dit long sur l’expertise d’un chantier. Véritable ruche, où chacun sait précisément ce qu’il a à faire pour fabriquer et assembler les pièces de ces puzzles de haute technologie, un chantier c’est d’abord la communion entre innovation de pointe et savoir-faire artisanal, entre compétences de spécialistes et travail collaboratif.
Ces résultats exceptionnels dans la course au large ne sont pas dus au hasard, mais à des compétences éprouvées et novatrices, élaborées et transmises en interne. Ils sont également dus à une politique d’investissements majeurs pour se doter d’outils de mise en œuvre différenciants, comme des étuves et autoclaves de grandes tailles. Des investissements tirés par le marché très exigeant de la voile de compétition et qui trouvent aujourd’hui, grâce à des transferts de savoir-faire, des traductions concrètes dans l’industrie, la Défense ou l’aéronautique.
Si CDK Technologies s’impose comme un acteur de référence de la voile océanique, c’est toute une filière qui a pu se développer ces dernières années autour de la voile de compétition, dans la désormais célèbre « Bretagne Sailing Valley » :copyright:. Cette concentration d’acteurs innovants tournés vers la mer, regroupe plus de 200 entreprises, 2 300 salariés et pèse près de 350 M€.
Yann Dollo, DGA de CDK Technologies : « Notre industrie montre une grande capacité de rebond malgré la crise sanitaire que nous traversons. En effet, 2020 n’a pas marqué de rupture dans le développement de notre activité au sein du chantier. Si nos réussites sportives nous procurent un immense sentiment de fierté, notre plus belle réalisation est finalement d’avoir pu renforcer en 2020 notre capital humain avec une croissance de nos effectifs de plus de 10%. La voile de compétition et la vision d’avenir qu’elle peut porter concernant la mobilité sur l’eau, tracent une route enthousiasmante pour la période qui s’ouvre à nous. »
A propos de CDK Technologies
CDK Technologies est un chantier qui possède plus de 35 ans d’expérience dans la construction de monocoques et multicoques de course vainqueurs des plus grandes courses océaniques. Chantier leader dans le domaine de la course au large, notamment grâce à sa maîtrise de la construction des bateaux à foils, CDK Technologies a transféré son savoir-faire dans la construction de plateformes de yachts de luxe et de pièces industrielles en composite haute performance. CDK Technologies, construit non seulement des bateaux, mais aussi des pièces de haute technologie à l’unité (mâts, bômes, foils). Cette diversification ouvre au chantier de nouveaux marchés dans l’industrie, l’aéronautique, la défense ou les Energies Marines Renouvelables.
Créé en 1984 par Hubert Desjoyeaux à Port-la-Forêt, le chantier est également présent depuis 2007 à Lorient au cœur de la « Bretagne Sailing Valley » :copyright:. Dirigé depuis le milieu des années 90 par Philippe Facque, il compte près de 100 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de 10 M€ (CA 2019).
Palmarès cumulé des bateaux sortis du chantier en classe IMOCA et ULTIM : 4 fois vainqueurs du Vendée Globe (quadruple tenant du titre et 5 victoires en 9 éditions), 2 victoires sur la Route du Rhum, 3 victoires sur la Transat Jacques Vabre, 2 victoires sur la Transat Bakerly, 3 records...
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Nous écrire

Mentions légales



LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance









logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--


Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman ( journaliste indépendant) Rcs Lyon