Santé, éducation, abus sexuels, les impacts de la pandémie sur les enfants

LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Actuellement sur LYFtvNews :
LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 755
Age : 57
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
12032021
Les députés européens  soulignent l’impact de la pandémie sur la santé et l’éducation des enfants. Conséquences graves du COVID-19 concernant le risque de pauvreté, le droit à l’éducation, la santé mentale, la violence et les abus
Appel à une garantie européenne pour l’enfance
Protection des enfants migrants, en particulier les enfants non accompagnés
Les États membres doivent investir dans l’éducation, les soins de santé, le logement, l’aide aux familles et l’accueil des enfants, en veillant à ce que ces services bénéficient à tous.
Pendant le débat en plénière , le rapporteur et président de la commission des libertés civiles, Juan Fernando López Aguilar  (S&D, ES), a déclaré: ‘‘La pandémie actuelle a exacerbé les inégalités dont souffrent de nombreux enfants dans toute l’Europe. Nous appelons la Commission et les États membres à allouer les fonds nécessaires pour les protéger et à prendre des mesures concrètes pour mettre un terme à la pauvreté, aux abus sexuels et à l’exploitation sexuelle.’’
"Un enfant est avant tout un enfant, indépendamment de son origine ethnique, de son genre, de sa nationalité, de son milieu socio-économique, de ses aptitudes, de son statut migratoire ou de résidence", a affirmé le Parlement jeudi dans une résolution adoptée par 545 voix pour, 24 contre et 119 abstentions.
Le texte souligne que la crise du COVID-19 a de lourdes conséquences chez les enfants et aggravant encore plus leur risque de pauvreté, touchant fortement l’accès à l’éducation, compromettant leur santé physique et mentale, et augmentant le risque d’être exposés aux violences et aux abus. Les députés invitent instamment la Commission à présenter, tel qu’annoncé, une proposition législative pour créer une garantie européenne pour l’enfance pendant le premier trimestre de 2021.
Tous les enfants doivent avoir accès à l’éducation
Les États membres devraient prendre les mesures nécessaires pour garantir le droit à l’éducation de chaque enfant, prévenir le décrochage scolaire et veiller à l’égalité d’accès des filles et des garçons à un enseignement inclusif de qualité depuis la petite enfance, y compris pour les enfants roms, les enfants handicapés, et les enfants migrants. "L’éducation numérique ne devrait jamais remplacer de façon permanente l’apprentissage en présentiel", soulignent les députés, qui appellent aussi à inclure des informations adaptées à l’âge des enfants en matière de sexe et de sexualité dans les programmes scolaires.
Intégration et inclusion des enfants migrants et réfugiés
La situation des enfants migrants, tant dans qu’en dehors de l’UE, doit s’améliorer, affirment les députés. Il faut mettre l’accès sur la réunification des familles et des conditions d’accueil adéquates, en supprimant les obstacles d’accès aux services de base et aux mesures d’intégration. Le texte demande également aux États membres d’éviter la détention des enfants et de garantir que les mineurs non accompagnés bénéficient de représentants et de tuteurs légaux.
Lutte contre les abus sexuels
Les députés s’inquiètent en particulier des abus sexuels envers les enfants, qui ont augmenté en raison de la pandémie et du confinement, alors que l’accès aux services sociaux et aux institutions de protection s’est considérablement restreint. 23 États membres n’ont pas encore mis en œuvre la directive de 2011 relative à la lutte contre les abus et exploitation sexuels des enfants et la pédopornographie, ce que les députés trouvent inacceptable.
Par ailleurs, la résolution appelle à mettre fin, dans la législation et la pratique, au travail des enfants et à lutter contre toutes les formes de violence et d’exploitation, comme le mariage forcé, la traite des enfants, la torture, les meurtres d’honneur, les mutilations génitales féminines, l’inceste, la sortie forcée du système éducatif et l’utilisation d’enfants comme soldats.
Texte adopté
Fiche de procédure
Résolution du PE du 26 novembre 2019 sur les droits des enfants à l’occasion du 30e anniversaire de la Convention relative aux droits des enfants
Coordinatrice du PE pour les droits des enfants

Produits multimédias
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Nous écrire

Mentions légales



LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance









logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--


Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman ( journaliste indépendant) Rcs Lyon