Pont de Vernaison : face aux promesses de campagne de la région, Lyon Métropole assume ses choix

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




LYFtv-Politique
LYFtv-Politique
Nombre de messages : 325
Age : 57
Date d'inscription : 06/04/2012
http://www.lyon-politique.fr
31052021
En pleine campagne électorale des régionales, Laurent Wauquiez annonce être prêt à financer à hauteur de 5 M€ les travaux de sécurisation du pont de Vernaison. La Métropole prend acte de cette promesse mais tient à rappeler un certain nombre d’éléments objectifs.
 
Depuis mars 2019, le pont de Vernaison est surveillé en permanence en temps réel. Un an plus tard, l’usure du pont mesurée par ces capteurs a conduit la Métropole à interdire le passage des poids lourds, afin de ralentir la dégradation de la câblerie et des ancrages.
Cependant certaines barres d’ancrage continuent de se fragiliser en dépit de l’interdiction aux poids lourds, celle-ci n’étant d’ailleurs pas toujours respectée. Sous l’effet de températures plus chaudes, un seuil obligeant à la fermeture soudaine et définitive du pont pourrait être franchi. En effet, lorsque le seuil limite d’élasticité d’un pont suspendu est atteint, la dégradation devient irréversible.
Ainsi, à partir du 23 juin prochain, le trafic sur le pont ne se fera plus que dans un seul sens (Vernaison-Solaize) afin de soulager le pont d’une partie du trafic qui l’emprunte quotidiennement. Une décision prise en parfait accord avec la Préfecture du Rhône pour assurer la sécurité des usagers.
La solution d’un passage à sens unique dans le sens ouest-est est apparue comme incontournable et responsable. A court terme, c’est le seul moyen de faire durer le pont en le soulageant d’une partie des 13 000 véhicules qui l’empruntent chaque jour. A moyen terme, la solution d’un pont de secours provisoire à proximité immédiate du pont actuel est en préparation. Ce pont pourrait être mis en service à la mi-2023. A plus long terme, la construction d’un ouvrage pérenne est à l’étude.
Pour rappel, le pont suspendu de Vernaison date de 1957. Il était géré par le Département du Rhône jusqu’au 31 décembre 2015. En faisant sa proposition, Laurent Wauquiez oublie de préciser que la situation était connue de longue date mais que le Département du Rhône puis la Métropole à partir de 2015 n’ont jamais lancé de travaux conservatoires, de crainte peut-être du mécontentement qu’aurait provoqué une fermeture de plusieurs mois. Nous arrivons au bout de cette trajectoire.
 
La Métropole de Lyon a parfaitement conscience des conséquences du passage à sens unique pour les usagers du pont. Mais elle a aussi conscience de ses responsabilités en matière de sécurité des habitants de son territoire. Le dramatique exemple ayant coûté la vie à deux personnes lors de l’effondrement du pont suspendu de Mirepoix-sur-Tarn en novembre 2019 est là pour rappeler à chacun qu’on ne transige pas avec la sécurité des usagers.
 
Un courrier d’information à l’attention de l’ensemble des habitants du secteur a été préparé, signé par le Président de la Métropole et le Préfet Pascal Mailhos. Il est en cours de diffusion dans 35 000 boîtes à lettres. Une réunion publique sur le sujet se tiendra en visio-conférence le  jeudi 10 juin à 18h30 et les communes sont conviées à un nouveau comité de pilotage mercredi 9 juin à 18h.
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum









Nous écrire
--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--
Jeux & games
Boutique cadeau
Fashion
Librairie
Présidentielles2022

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance










logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

Haut de page LYFtvNews