La France serait très attractive pour les investissements en immobilier hôtelier

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LYFtv-Economie
LYFtv-Economie
Nombre de messages : 196
Age : 57
Date d'inscription : 23/04/2012
http://www.economie.lyftv.com
06072021
Selon l'enquête que vient de publier Cushman & Wakefield, la France fait partie des pays les plus attractifs pour les investisseurs en immobilier hôtelier en Europe. 41% des participants à l'enquête font même de l’hexagone leur priorité d’investissement. A l’échelle des villes européennes, Paris se place dans le top 3 des villes les plus attractives aux côtés de Barcelone et de Londres.
L'enquête qui a pour titre « Hotel investor survey – H1 2021 », a été  conduite en mai et juin dernier auprès de responsables de grandes sociétés de capital-investissement, de fonds d’investissement, de sociétés de placement immobilier ainsi que d'investisseurs institutionnels actifs sur le marché européen de l’immobilier d’hôtellerie.
Malgré la crise sanitaire qui touche le monde et l’Europe depuis presque 18 mois, les investisseurs restent optimistes quant à l'avenir à long terme du secteur hôtelier. Alors que la plupart des investisseurs interrogés, très ou fortement intéressés par Paris, s'attendent à une décote de 10 à 15% par rapport aux valeurs de 2019, environ un quart d’entre eux envisagerait une opportunité avec une décote de moins de 10%, et 12,5% des participants à notre enquête envisageraient même des opportunités à des niveaux de valeurs pré-COVID-19.
Grâce à son territoire d’une diversité unique, la France - première destination touristique mondiale - bénéficie d’une reprise renforcée par la confiance accrue des investisseurs dans la classe d’actifs « Resort ». 70% d’entre eux considèrent que les destinations Loisirs sont aujourd'hui plus intéressantes qu'avant la pandémie. Une évolution favorisée par la reprise plus rapide de l’hôtellerie attendue dès 2022, ainsi que par les perspectives de croissance à long terme du tourisme de loisirs.
Avec 600 M€ de transactions au 1er semestre 2021, la France occupe le 3ème rang au niveau européen. Des résultats qui consolident les fondamentaux de l'offre et de la demande du marché français : les investisseurs hôteliers nationaux comme internationaux montrent toujours un fort appétit pour investir sur le sol français. Cet engouement resté intact s’explique par la diversité de la clientèle, la richesse géographique et la maturité du marché hôtelier tricolore.
L'enquête a également révélé que les investisseurs estiment être davantage confrontés à des incertitudes concernant l’acquisition d’actifs hôteliers, comme, et par ordre d’importance, les prévisions de performances hôtelières, la capacité de financement bancaire ou encore les rendements atteignables. Environ 17% des investisseurs interrogés, principalement sur un positionnement core et core +, envisagent même des opportunités financées à 100% en fonds propres. A cela s’ajoute leur confiance en leur capacité de revente des actifs hôteliers. 
L’immobilier hôtelier est encore un marché où la demande est plus forte que l’offre en raison de la rareté du foncier, en particulier dans les grandes métropoles comme Paris, et de taux de rendement élevés très attractifs pour les investisseurs.
Enfin, l'enquête révèle que les critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) prennent de l’importance pour les investisseurs lors du processus d'acquisition. Même s’ils ne sont pas encore un facteur décisif lors de transaction (moins de 30 % des personnes interrogées les considèrent comme essentiels), ces critères auront un impact certain sur la valeur des actifs dans les années à venir.
Katell Bourgeois, Head of Hospitality France chez Cushman & Wakefield commente : « Les résultats de cette étude confirment ce que nous observons au quotidien sur le marché de l’investissement hôtelier, dans nos échanges avec l’ensemble des acteurs : l’attractivité et la confiance en la destination France sont restées intactes. Les investisseurs semblent se projeter au-delà de l'impact immédiat du COVID-19 sur le secteur ; ils ne se désintéressent pas des actifs hôteliers, et les considèrent plus que jamais comme des investissements stratégiques sur le long-terme».
A propos de Cushman & Wakefield
Leader mondial des services dédiés à l’immobilier d’entreprise, Cushman & Wakefield (NYSE : CWK) conseille et accompagne investisseurs, propriétaires et entreprises dans toute leur chaîne de valeur immobilière, de la réflexion stratégique jusqu’à l’aménagement des locaux. Le groupe conseille ses clients utilisateurs et investisseurs internationaux, dans la valorisation de leurs actifs immobiliers en combinant perspective mondiale et expertise locale à forte valeur ajoutée, à une plate-forme complète de solutions immobilières. Fort de 50 000 collaborateurs, 400 bureaux et 60 pays dans le monde, Cushman & Wakefield a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 7.8 milliards de dollars via ses principales lignes de métiers : facilities et project management, transaction, capital markets, valuation … 
Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.cushmanwakefield.fr





LYFtvNews :  Vidéos les plus populaires en ce moment :








Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Nous écrire

Mentions légales



LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance









logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--


Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman ( journaliste indépendant) Rcs Lyon

Haut de page LYFtvNews