LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1817
Age : 58
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
15102021
Le mouvement Sextember, le mois sans porno initié par une marque de préservatifs, a pris fin le 30 Septembre. Lancé cette année pour sa première édition, il invitait les jeunes à décrocher du porno pour redécouvrir le sexe autrement.
Sextember : le défi du "mois sans porno" relevé par 12000 jeunes ! 4987
Près de 12000 jeunes ont participé à cette première édition, un succès qui démontre le besoin de nombreux jeunes en manque de solutions pour faire leur éducation sexuelle.
Original dans ses contenus, interpellant dans sa tonalité, marquant dans son combat … le mouvement Sextember n’a laissé personne indifférent ! Il a su rallier des personnalités de tous bords, à l’instar de Céline Tran, coach en sexualité et conférencière, ancienne actrice pornographique auparavant connue sous le nom de Katsuni qui a apporté son soutien à l’opération à travers des vidéos, ou les influenceurs Amixem, Darkocttg ou encore Fabiancrfx qui ont eux aussi, à leur manière, renoncé au porno !
Sextember : le défi du "mois sans porno" relevé par 12000 jeunes ! 4867
L’ÉDUCATION SEXUELLE RESTE UN ENJEU MAJEUR DE SANTÉ PUBLIQUE
L'idée était d’endosser une mission de santé publique : inviter les jeunes à parler simplement et librement de sexe et de plaisir. Malgré l’apparente ouverture d’esprit de notre société et la facilité de nos moyens de communication actuels, certains sujets restent tabous, comme celui de l’éducation sexuelle, en particulier chez les jeunes. Si 85% des 15-25 ans déclarent avoir une bonne connaissance des risques liés aux MST et IST, seuls 27% affirment disposer d’un bon niveau de connaissance sur la sexualité. 
« A travers l’éducation sexuelle c’est aussi la lutte contre les maladies sexuellement transmissibles qui reste un enjeu de santé publique. Le succès de Sextember démontre qu’il y a un manque d’informations qui n’est pas adressé aujourd’hui. Il faut que la société progresse pour offrir aux jeunes les moyens et les sources pour mieux s’informer » explique Stéphane Iperti, Directeur Marketing du Laboratoire Majorelle.
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman (journaliste indépendant) Rcs LYon en france
Nous écrire - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance