LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


LYFtv-Ameriques
LYFtv-Ameriques
Nombre de messages : 20
Age : 58
Date d'inscription : 18/06/2007
http://www.ameriques.lyftv.com
05112021
Violences du 1er mai 2018 : l'ancien - très proche - collaborateur d'Emmanuel Macron a finalement été condamné à trois ans de prison dont un ferme, qu'il devrait purger avec un bracelet électronique.
Plus de trois ans après l'affaire de la "fête du travail", au cours de laquelle il avait été filmé en train de frapper des manifestants, le tribunal de grande instance de Paris a finalement été plus loin que les réquisitions du procureur et condamné l'ancien chargé de mission à l'Elysée à trois ans de prison dont un ferme, 500 euros d'amende, l'interdiction de porter une arme durant dix ans et cinq ans d'interdiction d'exercer dans la fonction publique. Il était poursuivi dans cette affaire pour "violences volontaires en réunion", "port d'arme prohibé" et "usage de passeports diplomatiques".
L'accusation avait requis 18 mois d'emprisonnement avec sursis à l'encontre Alexandre Benalla, aujourd'hui âgé de 30 ans. Tout au long du procès, il a défendu son innocence sur la quasi-totalité des faits. "Le tribunal juge que seule une peine mixte est susceptible de marquer la gravité des faits", a expliqué la présidente du tribunal, Isabelle Prévost-Desprez, qui souligne son "indifférence à la loi pénale".
L'ami d'Alexandre Benalla et ancien employé du parti présidentiel La République En Marche Vincent Crase a été également condamné à deux ans d'emprisonnement avec sursis, 500 euros d'amende, l'interdiction de port d'arme de dix ans et la confiscation de celles qui détient pour notamment "violence en réunion", "port d'arme prohibé" et "suppression de données" dans cette même affaire des violences du 1er mai 2018 à Paris.
Enfin, deux policiers de la préfecture de police de Paris, Maxence Creusat et Laurent Simonin, jugés pour avoir transmis illégalement des images de vidéosurveillance à Alexandre Benalla, ont respectivement été condamnés à 500 euros d'amende et à trois mois de prison avec sursis, sans inscription pour les deux au casier judiciaire.
Trois autres procédures en cours
Alexandre Benalla est visé par six enquêtes judiciaires. Parmi les procédures qui restent encore "en cours", une  porte sur des soupçons de "corruption" dans un contrat entre une entreprise de sécurité  et un  oligarque russe. Une autre concerne le coffre-fort qu'il possédait à son domicile et qui a mystérieusement "disparu" le jour de son arrestation alors que l'appartement était sensé être placé sous scellés. La commission d'enquête du Sénat qui l'a interrogé plusieurs fois a aussi demandé qu'il soit poursuivi pour parjure.
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman (journaliste indépendant) Rcs LYon en france
Nous écrire - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance