Auvergne Rhône-Alpes : ces professionnels du handicap oubliés du "Ségur de la Santé"'

LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Voir plus







LYFtv-LYon
LYFtv-LYon
Nombre de messages : 771
Age : 58
Date d'inscription : 04/05/2011
http://www.lyonenfrance.com
26112021
Professionnels à bout, démissions... l'accompagnement des personnes en situation de handicap est en danger : en Auvergne-Rhône-Alpes, 277 postes vacants, les associations contraintes de refuser 15 nouveaux accompagnements et d'interrompre 80 accompagnements faute de personnel.
Auvergne Rhône-Alpes : ces professionnels du handicap oubliés du "Ségur de la Santé"' Szogur10
Partout en France, les 350 associations du réseau Unapei sont confrontées à une pénurie inédite de professionnels médico-sociaux qualifiés : épuisés, ignorés, non reconnus à la hauteur de leurs compétences et oubliés pour certains du Ségur de la Santé, les professionnels sont de plus en plus nombreux à abandonner le secteur du handicap. Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, la situation devient préoccupante : on compte déjà 277 postes non pourvus dans les établissements de la région gérés par l'Unapei.
Cette pénurie, qui s'aggrave, a déjà des effets dramatiques sur l'accompagnement des personnes en situation de handicap intellectuel ou cognitif, que ce soit en établissement ou au domicile. L'accompagnement est parfois réduit au strict minimum faute de personnel, voire interrompu pour 80 personnes, forçant les familles à prendre le relai ! Une charge de plus pour les proches aidants déjà à bout eux aussi.
L'Unapei a décidé d'agir au niveau national en lançant une pétition pour que l'engagement de ces professionnels soit ENFIN reconnu au même titre que les autres acteurs du soin. Au-delà de la reconnaissance de la filière, il s'agit de garantir le respect des droits et de la dignité de toutes les personnes en situation de handicap. Mais il y a urgence : au-delà de cette pétition , il est nécessaire de donner le plus d'écho possible à cette situation dramatique !
La région Auvergne-Rhône-Alpes face à une pénurie de professionnels du médico-social qui met en danger les personnes en situation de handicap
Tous les professionnels médico-sociaux, qu'ils soient soignants ou non-soignants, ont vu leurs conditions de travail se dégrader ces dernières années, dans l'indifférence générale. Pourtant engagés, passionnés, ils sont à bout et beaucoup décident d'abandonner. Cette situation de pénurie de professionnels met en péril la qualité de l'accompagnement, et donc viole les droits fondamentaux des personnes en situation de handicap !
Pour tous les postes à pourvoir, l'Unapei constate des difficultés à recruter, des candidats moins qualifiés, mais aussi des candidats recrutés qui finalement refusent l'opportunité en constatant que le Ségur de la Santé n'est pas appliqué pour les professionnels non-soignants. La tension est de plus en plus forte, ce qui fait craindre un mouvement social à court ou moyen terme... Concrètement, cela se traduit par :

  • 277 postes vacants dans la région.

  • 15 refus de nouveaux accompagnement.

  • 80 interruptions d'accompagnement.

  • Pour les personnes en situation de handicap qui sont encore prises en charge, des temps d'accueil réduits, notamment le week-end.

  • A Chambery, par exemple, les accueils en Foyers d'hébergement ont du être gelés. 

  • Fermeture d'un internat d'IME depuis plus d'un mois faute de pouvoir remplacer le personnel absent...

  • ... La liste est encore longue !

Les personnes en situation de handicap et leurs familles se retrouvent victimes collatérales du manque de reconnaissance dont souffrent les professionnels du médico-social. Malgré toutes les actions mises en place (recours à l'intérim, formations, appel à d'autres associations, etc.) le secteur associatif ne peut pas, seul, pallier tous les problèmes !
Si le Premier ministre a annoncé le 8 novembre des mesures de revalorisation salariale pour tous les personnels soignants et certains non soignants (les AMP, les AVS, les AES) accompagnant des personnes en situation de handicap, l'Unapei regrette que l'ensemble des personnels non-soignants ne soient pas concernés (notamment les moniteurs éducateurs, les éducateurs spécialisés, les veilleurs de nuit, les agents de sécurité, les personnels administratifs, etc.). L'Unapei rappelle que l'accompagnement des personnes en situation de handicap ne se résume pas qu'aux soins.
C'est pourquoi, l'Unapei demande que TOUS les professionnels médico-sociaux du handicap, sans inégalité de traitement, soient concernés par les mesures d'augmentation et de revalorisation salariales prévues par le Ségur de la Santé.
Appel à la mobilisation
Ensemble, pour la revalorisation de TOUS les professionnels du social et du médic-social, pour un accompagnement digne des personnes vulnérables et leurs proches
L'UNAPEI Auvergne-Rhône-Alpes vous invite à participer à une manifestation le 2 décembre à 15h, à AinterExpo Bourg-en-Bresse
Pour signer la pétition et soutenir les professionnels, les personnes en situation de handicap et leurs proches :
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Nous écrire















--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--

Le rayon Jeux & gaming... Des idées cadeaux... La boutique Fashion... le rayon librairie (sélection de livres, BD, DVD...)... Politique : la table de presse des Présidentielles 2022... Lyon boutique et idées cadeaux... Le rayon cinéma, festivals livres, biographies et coffrets DVD... Notre sélection chanson française, musique & partitions...

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance

instagram lyftvphotos








logo+rss

logolyftvnews


- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

Haut de page LYFtvNews