LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1818
Age : 58
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
29042022
La BEI et Florimond Desprez signent un accord de prêt de 40 millions d’euros pour le financement de la recherche de nouvelles variétés végétales adaptées au changement climatique
  
 
  • Un premier partenariat qui vise à renforcer la compétitivité européenne dans le secteur des semences et leur adaptation au changement climatique
  • Un soutien au développement économique rural et à la transition agroécologique à travers l'innovation dans les chaînes de valeur de la bioéconomie
  • Un investissement garanti par le Fonds européen pour les investissements stratégiques, le pilier central du Plan d'investissement pour l'Europe

Ce prêt servira à financer les activités de recherche, de développement et d'innovation (RDI) liées à la sélection de nouvelles variétés végétales de grandes cultures adaptées à l'évolution des conditions agroclimatiques. Ces nouvelles variétés végétales devront résister à des stress abiotiques et biotiques plus fréquents et plus violents, mais aussi soutenir la transition agroécologique et atténuer la pénurie des ressources naturelles.
En adéquation avec les objectifs de la BEI et de l’Union Européenne en matière d’innovation, de promotion de l’agriculture durable, de protection de l’environnement et de soutien aux zones de cohésion européennes, ce projet contribue à la résilience des systèmes agricoles face au changement climatique. Il permettra ainsi de réduire l'empreinte environnementale des activités agricoles et, parallèlement, de maintenir la productivité agricole ainsi que la rentabilité et la viabilité des entreprises du secteur. En effet, Florimond Desprez focalise ses efforts sur des espèces dont les filières agroindustrielles destinées à l’alimentation humaine sont grandes et complexes telles que le blé tendre, la betterave sucrière et la pomme de terre, mais aussi pour le blé dur, la chicorée industrielle ou le pois protéagineux dont la contribution sociétale est importante.
Il s’agit du premier partenariat de long terme entre la BEI et le Groupe Florimond Desprez mis en place dans le cadre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), le pilier central du plan d'investissement pour l'Europe.
Florimond Desprez mène des activités de recherche pour la sélection variétale et la production de semences. Son siège social est situé à Cappelle-en-Pévèle dans le département du Nord, et ses principaux centres de R&D sont situés dans différentes zones rurales européennes. Cet investissement bénéficiera principalement aux installations de recherche du groupe en France et en Belgique, mais aussi dans six autres pays européens. Au-delà de son impact environnemental positif, ce projet permettra la création de 30 nouveaux équivalent temps plein (ETP) hautement qualifiés dans les activités de recherche et développement.
François Desprez, président de Florimond Desprez déclare : « Depuis sa création en 1830, Florimond Desprez s’est efforcé de mettre au point des variétés répondant aux besoins des agriculteurs et des filières agricoles. La nécessité de la transition agroécologique, les défis du changement climatique et l’impératif de l’autonomie alimentaire de l’Europe nous commandent d’accroître notre effort de recherche. Par son soutien qui nous honore, la BEI nous donne les moyens de contribuer positivement à la transformation de l’agriculture européenne vers une utilité sociale et environnementale toujours plus grande. Je tiens à saluer Crédit Agricole Nord de France qui nous accompagne également dans cette nouvelle étape de l’histoire de notre groupe. »
Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI commente : « La BEI se félicite de pouvoir accompagner une entreprise familiale européenne très innovante dans le secteur de la semence agricole, dont l’activité revêt une importance stratégique pour adapter l’agriculture de demain aux effets du changement climatique et assurer notre sécurité et souveraineté alimentaire. Les nouvelles variétés de grandes cultures mises au point par Florimond Desprez pour les différents maillons de la filière agricole contribuent au maintien du savoir-faire et de la compétitivité de l’Union Européenne dans un domaine capital pour l’avenir et la réussite de sa transition vers un modèle agroécologique durable ». 
Le commissaire européen à l’économie Paolo Gentiloni commente : « Cet accord de financement entre la BEI et Florimond Desprez, soutenu par le Plan d'investissement pour l'Europe, donnera une impulsion importante à la recherche et au développement de variétés de semences à la fois plus économes en ressources et plus résistantes au changement climatique. Les investissements de ce type permettent une utilisation encore plus prudente et efficace de nos ressources naturelles, conformément au Pacte vert pour l’Europe, tout en soutenant les emplois et les entreprises du secteur agricole européen ».
 
Informations générales
A propos du Groupe Florimond Desprez
Florimond Desprez exerce les métiers d’obtenteur de variétés et de producteur de semences répondant aux besoins des agriculteurs de grandes cultures, des filières agroindustrielles correspondantes et des consommateurs, tout en accompagnant activement la transition agroécologique. Le groupe sélectionne principalement des espèces destinées à l’alimentation humaine en étant l’un des leaders mondiaux des semences de betterave sucrière, l’un des premiers semenciers européens de céréales à paille et un acteur majeur du marché de plant de pomme de terre en Europe. Florimond Desprez, entreprise familiale et indépendante, est présente dans 65 pays, consacre 15% de son chiffre d’affaires à la recherche et emploie 1 200 salariés.
A propos de la Banque européenne d’investissement
La BEI, dont les actionnaires sont les 27 États membres de l'Union européenne, est l'institution de financement à long terme de l'Union. Elle finance des investissements de qualité qui contribuent à la réalisation des objectifs de l'Union européenne. Depuis 2019, elle accélère sa transformation en banque du climat en s’engageant à consacrer à partir de 2025 au moins 50% de ses financements à des investissements contribuant à la lutte contre le changement climatique et l’atténuation de ses effets. En 2021, elle a déjà largement atteinte cette cible en France où la BEI a investi plus d’un tiers de ses 9,2 milliards d’euros d’investissements, soit 3,6 milliards d’euros, à des projets dans l’innovation, la plupart en relation très étroite avec l’action climatique.
A propos du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS)
Le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) est le pilier central du Plan d’investissement pour l’Europe plus connu sous l’appellation de « plan Juncker ». Il fournit des garanties couvrant les premières pertes, ce qui permet à la BEI d’investir dans un plus grand nombre de projets qui sont souvent également plus risqués. Les projets et accords qui ont été approuvés pour un financement au titre du FEIS devraient permettre de mobiliser 546,5 milliards d’euros d’investissements, dont plus de 90 milliards en France et de soutenir plus de 1,4 million de PME dans l'ensemble de l'Union européenne.
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman (journaliste indépendant) Rcs LYon en france
Nous écrire - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance