LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1818
Age : 58
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
30052022
Le Conseil de Paris qui se tiendra du 31 mai au 3 juin. Parmi ceux-ci, Dan Lert, l’adjoint chargé de la transition écologique, du plan climat, de l’eau et de l’énergie, a présenté les mesures phares contre le dérèglement climatique.
  paris
Sur la transition écologique, la caisse régionale des comptes (CRC) a noté trois points positifs lors du renouvellement du contrat de gaz de concession avec GRDF, notamment
- le renforcement du contrôle et du pilotage des investissements sur le réseau de distribution, 
- l’alignement du contrat de concession avec  les objectifs de la transition énergétique et 
- la vigilance accordée en termes de  sécurité et de résilience du réseau. 
Le rapport de la CRC voit d’un œil positif les -20% de gaz à effet de serre (GES) émis depuis 2004 et une part des énergies renouvelables dans le mix énergétique du territoire parisien à 18,4%.
Adoption du plan climat en 2007 
«Ces résultats sont énormes à l’échelle du territoire», se félicite Dan Lert, qui justifie ces chiffres par les différentes mesures prises par la Ville depuis l’adoption du plan Climat en 2007 : 
- 1.000 km de pistes cyclables ; 
- 50.000 logements sociaux rénovés ; 
- 15.000 logements privés et 300 écoles ont aussi bénéficié d’une écorénovation adaptée aux changements climatiques ; 
- réduction du chauffage au fuel (-43%). 
«Si les objectifs de baisse des GES et la part des énergies renouvelables ne sont pas atteints, la tendance est bien fléchée», poursuit Dan Lert. 
La sobriété énergétique est le défi à relever. 
Si la Ville n’affiche qu’un -3,5% de baisse de la consommation de ses bâtiments, en contrepoint, «nous avons construit 1.000 nouvelles structures. Elles sont donc à intégrer dans les objectifs qui étaient fixés», relève Dan Lert.
Une réduction de l’éclairage public 
Pour accélérer la transition énergétique, la Ville envisage la rénovation de 5.000 logements sociaux supplémentaires par an, le triplement des rénovations des bâtiments privés, une réduction de l’éclairage public qui compte pour 15% des consommations d’énergie de l’administration parisienne avec un objectif de -56% d’ici à 2025
La Ville veut associer tous les acteurs économiques à ses objectifs climatiques: bâtiments tertiaires, hôtels, grands magasins…
1,65 milliard d’euros de dépenses d’investissement
Le nouveau plan climat doit être adopté au printemps 2024. Le budget 2022 de la Ville de Paris prévoit 1,65 milliard d’euros de dépenses d’investissement pour notamment accompagner la transition écologique, donner la priorité au logement, créer de nouveaux équipements.
Dossier à suivre en ligne sur Environnement Magazine -
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman (journaliste indépendant) Rcs LYon en france
Nous écrire - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance