LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1893
Age : 58
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
11102022
L’Association nationale de protection du ciel et de l'environnement nocturne #ANPCEN est la seule association nationale dont l’objet social est entièrement dédié aux enjeux pluriels de la qualité de la nuit, et qui développe une expertise sur le sujet depuis plus de 20 ans. Elle développe conjointement une action de plaidoyer national et une action locale, toutes deux entièrement bénévoles. 
Pour viser la cohérence, l’ANPCEN a choisi une approche globale des enjeux de la lumière : biodiversité et paysages, énergie et climat, sommeil et santé, sécurité, éco-conception et déchets, dépenses publiques, observation astronomique, etc. Avec une centaine d’associations membres de l’ANPCEN, des collectivités, des particuliers, des familles… plus de 10 000 personnes sont mobilisées par l’ANPCEN. Elle a reçu en 2014 l’agrément national des associations de protection de l’environnement, renouvelé en 2019.
Son action et ses outils sont soutenus par le Ministère chargé de l’environnement et de nombreux partenaires : La Fédération nationale des Parcs naturels régionaux, la LPO, les Eco Maires, l’Association des Maires de France, le Museum national d’histoire naturelle, l’INSV, l’Union nationale des Centres permanents d’initiative pour l’environnement, Orée, etc.

Plaidoyer national

Après avoir participé à chaque phase consultative des Lois Grenelle de l’environnement, l’ANPCEN a fait inscrire les enjeux des nuisances lumineuses dans la Loi de transition énergétique pour la croissance verte en 2015 et, en 2016, dans la Loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, reconnaissant désormais les paysages nocturnes comme patrimoine commun de la Nation. Le plan biodiversité de 2018 a fait de la pollution lumineuse l’égale des pollutions plastiques et chimiques. L’ANPCEN a contribué aux consultations sur les décrets et arrêtés relatifs aux nuisances lumineuses, à l’extinction de différentes sources lumineuses, sur les trames vertes et bleues, l’efficacité énergétique, les PCAET…. L’association a effectué plusieurs bilans de terrain de l’application de la réglementation sur l’extinction des façades, vitrines et bureaux non occupés. Après un recours associatif pour non-publication de texte, elle a contribué pendant 9 mois aux discussions relatives aux arrêtés parus fin 2018.

Elle a demandé la révision d’une norme expérimentale de l’AFNOR non satisfaisante et suit les dispositifs de certificats d’économie d’énergie liés à l’éclairage public. Elle a publié en 2015 une étude inédite « Eclairage du 21ème siècle et biodiversité », une série vidéo de témoignages d’élus, un état de la pollution lumineuse en France perçue au sol à partir de sa cartographie originale, un suivi des tendances de l’éclairage public depuis 1960, une étude originale sur un site pilote en milieu méditerranéen rapprochant les données de pollution lumineuse et de biodiversité notamment et montrant l’effet à distance des lumières littorales, un guide de 12 pages pour les élus à partir de 30 questions-réponses simples et pédagogiques, puis avec l’AMF un guide de 40-questions réponses pour les élus, des sondages avec TNS Sofres et OpinionWay de suivis au fil du temps de la perception par les Français des nuisances lumineuses… Sa veille scientifique et technique, et sa connaissance de terrain, l’amènent à publier régulièrement des alertes et recommandations.

Actions locales

Toute l’année, l’ANPCEN agit également, conjointement, au plus près des élus, des techniciens territoriaux, des citoyens, des syndicats d’énergie, des aménageurs du territoire et de ses partenaires : pédagogie, conférences, stands, animations locales, accompagnement...

Elle apporte bénévolement des recommandations et des outils issus de son expertise de terrain et d’une veille technique et scientifique indépendante

Elle organise et décerne le label national « Villes et Villages étoilés » et « Territoires de Villes et Villages étoilés » auquel la participation a fortement cru.

Elle propose aux communes une charte d’engagements volontaires.

Elle recense les communes avec une réduction de la durée d’éclairement par de meilleures périodes d’éclairage et une extinction en milieu de nuit : 12 000 communes la pratiquent confirmant que cet usage quand il est préparé n’est ni risqué, ni marginal.

Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman (journaliste indépendant) Rcs LYon en france
Nous écrire - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance