LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1893
Age : 58
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
19102022
Le Parlement européen a adopté le mercredi 19 octobre sa position de négociation sur les règles relatives au déploiement de stations de recharge et de carburants alternatifs (comme l’électrique ou l’hydrogène) pour les voitures, camions, trains et avions, qui visent à accélérer le recours aux véhicules durables. Les nouvelles règles font partie du paquet législatif “Fit for 55 in 2030”, qui constitue le plan d’action de l’UE pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55% d’ici à 2030, comparé aux niveaux de 1990.
Disponible en
Véhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-bgVéhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-esVéhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-csVéhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-daVéhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-deVéhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-elVéhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-enVéhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-itVéhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-ltVéhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-huVéhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-nlVéhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-plVéhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-skVéhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-slVéhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-fiVéhicules électriques : des stations de recharge tous les 60 kilomètres en Europe ? Scribo-webmail-sv
- Il faut accélérer le déploiement des stations de recharge sur les axes routiers principaux de l’UE
- La recharge et l’approvisionnement doivent être abordables et faciles d’accès
- Il faut réduire les émissions dans le secteur maritime
Pour accompagner l’UE vers la neutralité climatique, les députés souhaitent l’installation de stations de recharge tous les 60 km et la limitation des émissions des navires.[/b]
Des stations de recharge et d’approvisionnement plus nombreuses
Les députés ont accepté de fixer des objectifs nationaux minimums obligatoires pour le déploiement de l’infrastructure pour les carburants alternatifs. Les États membres devront présenter leur stratégie d’ici 2024 pour préciser la manière dont ils comptent atteindre ces objectifs.
D’après le texte adopté, d’ici 2026, une station de recharge électrique pour les voitures devrait être mise en place tous les 60 kilomètres le long des principaux axes routiers de l’UE. Les mêmes exigences s’appliqueraient aux camions et aux bus, mais uniquement sur les axes principaux du réseau de transport transeuropéen (RTE-T), avec des stations de recharge plus puissantes. Les régions défavorisées, les îles et les routes peu fréquentées pourraient bénéficier d’exemptions.
Les députés ont également suggéré l’installation de plus de stations à hydrogène le long des principaux axes routiers (tous les 100 km, plutôt que tous les 150 km comme proposé initialement par la Commission), et un déploiement plus rapide (d’ici à 2028 plutôt que 2031).
Recharger simplement son véhicule
Les stations de carburants alternatifs devraient être accessibles à toutes les marques de véhicules et le paiement devrait être facilité. Le prix par kWh ou par kg devrait être communiqué, être abordable et comparable. Les députés souhaitent également la mise en place d’une plateforme européenne pour les données relatives aux carburants alternatifs d’ici à 2027, qui informe sur la disponibilité, le temps d’attente et les prix dans différentes stations en Europe.
Des carburants maritimes durables
Les députés ont également adopté leur position de négociation sur les nouvelles règles d’utilisation des carburants renouvelables et à faible émission dans le transport maritime. Le Parlement souhaite que le secteur maritime réduise les émissions de gaz à effet de serre des navires de 2% d’ici à 2025, 20% d’ici à 2035 et 80% d’ici à 2050 comparé au niveau de 2020 (la Commission avait proposé des réductions de 13% et 75%).
Cela s’appliquerait aux navires de plus de 5000 tonnes, responsables de 90% des émissions de CO2, à l’énergie consommée à bord, dans, ou entre les ports de l’UE, et à 50% de l’énergie utilisée pour les voyages dont le port de départ ou d’arrivée est situé en dehors de l’UE, ou dans ses régions ultrapériphériques.
Les députés ont également fixé un objectif de 2% d'utilisation de carburants renouvelables et exigé que les porte-conteneurs et les navires à passagers utilisent une alimentation électrique à terre lorsqu'ils sont à quai dans les principaux ports de l'UE à partir de 2030. Cela permettrait de réduire considérablement la pollution atmosphérique dans les ports.
Pour assurer la conformité, les députés sont favorables à l'introduction de sanctions. Les revenus générés par celles-ci devraient aller au Fonds pour l’océan pour contribuer à décarboner le secteur maritime, à l'efficacité énergétique et aux technologies de propulsion à zéro émission.


Le rapporteur sur l’infrastructure pour les carburants alternatifs, Ismail Ertug (S&D, DE), a déclaré: “A l’heure actuelle, nous disposons de 377 000 stations de recharge dans l’UE, mais c’est deux fois moins que ce que nous devrions avoir atteint si les pays de l’UE avaient tenu leurs promesses. Nous devons nous attaquer à ce goulet d’étranglement de la décarbonation et déployer rapidement l’infrastructure pour les carburants alternatifs afin de sauver le pacte vert.’’
Le rapporteur sur les carburants maritimes durables, Jörgen Warborn (PPE, SE), a souligné: “Nous présentons maintenant le chemin le plus ambitieux au monde pour la décarbonation du secteur maritime. La position du Parlement garantit que nos objectifs climatiques seront atteints rapidement et efficacement, en préservant la compétitivité du secteur maritime et en veillant à ce qu’il n’y ait pas de fuite de carbone ou d’emplois quittant l’Europe.’’
Prochaines étapes
Le mandat de négociation sur le déploiement de l’infrastructure pour les carburants alternatifs a été adopté par 485 votes pour, 65 contre et 80 abstentions, celui sur les carburants maritimes durables par 451 votes, pour 137 contre, et 54 abstentions. Le Parlement est maintenant prêt pour les négociations avec les États membres.
En savoir plus

Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman (journaliste indépendant) Rcs LYon en france
Nous écrire - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance