LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1999
Age : 59
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
17012023
La phase IV de la politique des pôles de compétitivité (2019-2022) a constitué une période de forte croissance pour Lyonbiopôle Auvergne-Rhône-Alpes qui, dans le même temps, a continué à gagner en légitimité. Tout au long de cette période, le pôle a renforcé et développé son champ d’action, son offre et son réseau pour asseoir la position de la région Auvergne-Rhône-Alpes comme territoire de référence pour la médecine du futur à échelle nationale et internationale.
Malgré un contexte de début d’année fortement impacté par de multiples points de tension : augmentation des coûts de l’énergie et des matières premières sur la production industrielle, triple épidémie (grippe, du VRS et du Covid-19), approvisionnement des chaînes de médicaments sous tension ; ralentissement du Nasdaq et des investissements à destinations des biotech et medtech, Lyonbiopôle revient sur les grandes réalisations de sa phase IV qui viennent légitimer sa contribution essentielle à l’industrie de la santé toujours plus innovante.
PHASE IV (2019-2022) : 4 ANNÉES AU SERVICE DE LA CROISSANCE ET DE L’INNOVATION
Lyonbiopôle rassemble aujourd’hui 270 acteurs de l’innovation autour de 3 briques technologiques : biotechnologies, technologies médicales et technologies de la santé digitale.
Si la pandémie de la Covid-19 n’a pas impacté l’augmentation régulière du nombre d’adhérents (+6.9% sur 4 ans), elle a confirmé l’intensification du développement du marché de la digital health tech et la croissance des écosystèmes biotech et medtech en région. Le pôle a ainsi confirmé sa mutation d’un positionnement “biotech” vers “santé” couvrant un champ plus vaste de sujets et de marchés d’applications afin de répondre au mieux aux besoins des patients : prévention, diagnostic, thérapeutique. Au-delà de la couverture des aires thérapeutiques à fort enjeu médical telles que l’oncologie et l’infectiologie, Lyonbiopôle Auvergne-Rhône-Alpes fédère désormais une masse critique d’acteurs sur les secteurs de la neurologie, de la médecine régénérative et de la biologie cutanée.
L’une des missions premières du pôle consiste à animer l’écosystème en santé. En 4 ans, le pôle a mis en œuvre plus de 240 événements qui, à raison de 7 événements par mois, ont rassemblé plus de 11700 participants pour constituer un indiscutable levier de croissance et confirmer la dynamique réseau. Son programme de soutien à l’innovation s’est également matérialisé par la tenue de plus de 125 événements scientifiques destinés à favoriser l’émergence de partenariats entre acteurs publics et privés à travers le partage des progrès de la connaissance et des avancées technologiques.
La forte augmentation de la demande d’accompagnement de projets R&D est un marqueur incontestable du dynamisme de cet écosystème et de l’expertise développée par Lyonbiopôle, acteur de référence sur le sujet en région Auvergne-Rhône-Alpes. Véritable usine à projets et à produits, Lyonbiopôle a accompagné 607 projets (régionaux, nationaux et européens) sur cette période : 409 ont été déposés, 134 d’entre eux ont été financés avec un taux de financement moyen de 32,5% pour un montant total de 171 millions d’euros d’aides. Si le pôle déploie différentes actions individuelles et collectives, son accompagnement en termes de croissance d’entreprise a permis de lever plus d’un milliard d’euros grâce à des levées de fonds privées ou en bourse.
L’accélérateur, développé en partenariat avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes et soutenu par la Métropole de Lyon, a, quant à lui, permis de favoriser le développement des PME innovantes en santé implantées localement.
Au niveau européen et au cours la phase IV, le pôle a accompagné 34 adhérents dans la maturation et le montage de projets à échelle européenne, principalement des PME. 7 projets d’envergure portés par des PME ont été financés par l’Europe pour un montant total de 26,5 M€. 
Florence Agostino-Etchetto, Directrice Générale de Lyonbiopôle Auvergne-Rhône-Alpes, commente : “Le bilan de l’année 2022 - et à plus large échelle de la phase IV des pôles de compétitivité - est très satisfaisant. L’écosystème que le pôle accompagne est très expert et déploie de nombreuses technologies et projets permettant de positionner le territoire et la France comme un acteur de l’innovation en santé. Le pôle a su mettre tout en œuvre pour accompagner ses adhérents - dont le nombre ne cesse de croître. En parallèle de l’élargissement et de la diversification de son offre, son positionnement a évolué afin de s’adapter à un contexte sanitaire et économique sous tension. Il a aussi confirmé son niveau d’expertise sur des sujets à fort impact comme le drug discovery, l‘accompagnement des medtech, la bioproduction ou des thématiques d’intérêt majeures telles que le microbiote, les maladies infectieuses ou l’oncologie. C’est ainsi que Lyonbiopôle Auvergne-Rhône-Alpes renforce sa contribution à la médecine du futur et à la santé de demain en proposant une offre toujours plus dense en lien avec les besoins de ses membres.
SOUTENIR ET ACCOMPAGNER LES ACTEURS INNOVANTS DE LA SANTÉ
Durant cette phase IV, plusieurs grands dispositifs de soutien aux filières ont été portés par le pôle :  
Lyonbiopôle Auvergne-Rhône-Alpes a signé une convention de collaboration avec un plan d’action commun et la mutualisation de ressources en 2021 avec la SATT PULSALYS et Novéka ! pour favoriser l’émergence et l’accompagnement de nouveaux projets en matière de santé digitale, objets connectés et data en santé des acteurs locaux - publics et privés sur le territoire Ligérien (autour de la métropole de Saint-Etienne) et ainsi asseoir sa position dans le domaine de la digitale health tech.
Mutation du cluster I-Care vers i-Care LAB, lab d'open innovation :
Afin de faciliter l’accès et la compréhension des expertises de chacun, le cluster I-Care, en lien avec Lyonbiopôle, a repositionné son offre pour faire émerger le premier lab d’open innovation et d’expérimentation en vie réelle en Auvergne-Rhône-Alpes. Co-fondateur de cette initiative, le pôle contribue ainsi à renforcer les dispositifs et les offres pour accompagner l’ensemble des acteurs de la filière santé du territoire. Le lab permet en effet de mettre en œuvre des projets d’évaluation d’innovations par les usages et de mettre à l’échelle des solutions digitales visant à favoriser la mutation de l’organisation sanitaire.
Participation à la création du premier hub mondial en Santé Publique Vétérinaire – Hub VPH (2020)
Une initiative publique-privée inédite impulsée par 9 acteurs majeurs de l’écosystème de santé en région Auvergne-Rhône-Alpes (Aderly, Région Auvergne-Rhône-Alpes, BIOASTER, Boehringer Ingelheim, Institut Mérieux, Lyonbiopôle, Métropole de Lyon, Université de Lyon et VetAgro Sup et 2 partenaires associés : INRAE, ANSES) qui cible 4 enjeux prioritaires :
  • La gestion de crise des épidémies animales (épizooties) à forte portée économique

  • La lutte contre l’antibiorésistance

  • La sécurité sanitaire des aliments

  • La préservation de la biodiversité 


Création de la Filière National du Diagnostic In Vitro (2020)
En coordination avec Eurobiomed, Medicen Paris région et le SIDIV (Syndicat de l’Industrie du Diagnostic In Vitro), cette structure a pour objectif d’animer la filière, de représenter les acteurs publics/privés en lien avec les initiatives de l’État afin d’en accompagner le développement stratégique en France.
Alliance Promotion Microbiote (APM - 2021)
Une association qui vise à positionner la France comme le leader européen dans le développement, la production et la commercialisation d'innovations thérapeutiques basées sur les microbiomes.
Création de l’association Enosis Santé (2022)
Elle rassemble 4 pôles santé majeurs en France : BioValley France, Eurobiomed, Lyonbiopôle Auvergne-Rhône-Alpes et Medicen Paris Région afin de participer à la mise en œuvre coordonnée du plan Innovation Santé 2030 et d’accélérer le développement de l’innovation santé tant à l’échelle des territoires qu’au plan national. Son objectif : se positionner comme un interlocuteur unique auprès des acteurs nationaux pour coordonner, représenter et renforcer le rayonnement des structures publiques et privées en faveur de la souveraineté sanitaire nationale.
Dans le cadre d’Enosis Santé, Lyonbiopôle participera à la coordination nationale du plan Innovation Santé 2030 aux côtés des autres pôles santé afin de :
  • Participer de manière coordonnée aux instances nationales

  • Assurer la représentation et la contribution des pôles santé aux travaux du gouvernement et des grands acteurs du secteur

  • Déployer le Plan Innovation Santé 2030 en assurant la mise en œuvre territoriale des stratégies de filière

  • Être le bras armé de l’Agence de l’Innovation en Santé en région.


Enfin, pour terminer cette phase IV, Lyonbiopôle vient de déposer un dossier de réponse à l’AMI pour la création d'un biocluster français d'innovation en infectiologie (BCF2I). Son ambition : fédérer l'écosystème des acteurs de la région Auvergne-Rhône-Alpes en étroite association avec des organismes nationaux (Inserm, Institut Pasteur, Université Paris Cité, AP-HP) et en collaboration approfondie et active avec l'ANRS-MIE. Ce biocluster aura vocation à renforcer la coordination des infrastructures existantes afin de mieux les valoriser, d'accélérer des initiatives en cours et d'en initier de nouvelles en se focalisant sur deux thèmes : les pathogènes émergents (en particulier ceux associés aux infections respiratoires) et la résistance aux agents antimicrobiens.
Philippe Sans, Président de Lyonbiopôle Auvergne-Rhône-Alpes, conclut : “Dans la continuité de nos actions en faveur de l’écosystème des industries de santé, nos résultats ne cessent de légitimer le rôle essentiel de Lyonbiopôle et d’entériner son modèle de catalyseur. Le dépôt d’une candidature pour la création d’un biocluster français pour l’innovation, reflète à la fois l’engagement de Lyonbiopôle dans la lutte contre les maladies infectieuses et l’ambition de contribuer à faire de la France, l’un des pays les plus innovants en santé d’Europe. Après une phase de quatre ans placée sous le signe de la croissance, de l’innovation et de la structuration nous avons pour ambition de continuer d’enrichir notre offre de services à destination de nos adhérents dans l’objectif d’initier ou de renforcer leur mise en lumière aussi bien au niveau régional, national, qu'international.”
À PROPOS DE LYONBIOPÔLE AUVERGNE-RHÔNE-ALPES
Lyonbiopôle Auvergne-Rhône-Alpes est un pôle de compétitivité à dimension internationale spécialisé dans la santé. Depuis sa création en 2005, il fédère et anime l'écosystème santé innovant de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il représente et valorise ce réseau régional des acteurs de l'innovation scientifique, technologique et médicale au niveau local, national et international. Son objectif : accompagner ces acteurs dans la construction de la médecine du futur et dans la mise à disposition des patients des innovations santé - technologiques, produits et services - de demain. Aujourd’hui, Lyonbiopôle Auvergne-Rhône-Alpes rassemble, conseille et accompagne 270 adhérents - entreprises, académiques et hospitaliers – dans leurs projets d'innovation, de croissance, d’internationalisation ou d’hébergement. Parmi ses membres, on compte 6 fondateurs (4 industriels majeurs : Sanofi, bioMérieux, Boehringer Ingelheim Santé Animale, Becton Dickinson, le CEA et la Fondation Mérieux), 10 Grands Groupes, filiales et ETI, 228 PME innovantes, 17 centres de recherche et de formation, 4 établissements de soin et de recherche, 1 collectivité locale et 4 membres associés. Pour en savoir plus : www.lyonbiopole.com
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman (journaliste indépendant) Rcs LYon en france
Nous écrire - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance