LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections livres, mangas, gaming, musique(s), idées cadeaux... - livraison à domicile)

Gilles Roman
Gilles Roman
Admin
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftv.com
03042023
Une pétition suscite de vives réactions sur leslignesbougent.org ! NON aux méga #bassines : protégeons l’accès à l’eau pour tous !
La pétition qui dit Non aux méga bassines reçoit de vives réactions - Les lignes bougent ! 9c8fe3f4-1c9f-4b9d-8583-9a1224c08fc7


Le 25 mars 2023, la manifestation à Sainte-Soline faisait réaliser à la France entière un scandale depuis trop longtemps passé sous silence. 
L’agro-industrie, soutenue par les pouvoirs publics, a trouvé le moyen de privatiser nos ressources en eau. Comment ? Grâce aux méga-bassines, des réservoirs géants imperméables qui contribuent à épuiser nos nappes phréatiques !
Si leur construction a bien lieu, elles risquent : 
- de mettre en difficulté les petites exploitations, dont les ressources en eau seront détournées
- de menacer l’accès à l’eau potable pour les habitants des régions concernées
- de fragiliser nos écosystèmes, déjà mis à rude épreuve par les sécheresses.
PERDRE nos ressources en eau potable : méthode en 3 leçons
Les défenseurs des méga-bassines avancent qu’ils pourront, grâce à elles, limiter les prélèvements dans les nappes phréatiques en été, notamment en captant l’eau de ruissellement toute l’année. (3)
Une belle idée… Mais complètement déconnectée de la réalité !
D’abord, parce que l’eau de ruissellement ne représente qu’une toute petite partie des ressources permettant de remplir ces bassins.
L’essentiel viendra bien de nos sources d’eaux souterraines… Mais elles seront extraites en hiver, sans aucune restriction !
De fait, les études montrent que la présence de méga-bassines a plutôt tendance à augmenter l’exploitation des ressources en eau de 2 à 3,5 millions de mètres cubes supplémentaires par anen moyenne ! (4)
Or, si cet hiver nous a appris quelque chose sur nos ressources, c’est que nous ne sommes désormais plus à l’abri de sécheresses hivernales.
Nous n’avons aucune garantie que nos nappes phréatiques puissent se remplir d’année en année.
Encore moins qu’elles puissent remplir ces bassines géantes qui seraient donc tout simplement construites pour rien !
Ensuite, parce qu’à l’air libre, l’eau s’évapore !

Il n’y a pas besoin de diplôme d’ingénieur pour comprendre cela. 
Vous vous êtes forcément rendu compte que votre linge sèche plus vite lorsqu’il est exposé à l’air libre, en particulier en plein soleil. D’autant plus si vos vêtements sont foncés.
Avec ces mégabassines, nous créons de grandes zones exposées en plein soleil, pour y stocker de l’eau sur une bâche plastique de couleur foncée.
Ces bassines vont devenir de véritables cuves chauffantes dès le retour du beau temps, accélérant ainsi l’évaporation de l’eau. (5)
Cela signifie que l’eau prélevée en hiver ne sera pas entièrement disponible pour arroser les cultures, contrairement à ce qu’on tente de vous faire croire...
Mais surtout que nous risquons de perdre des centaines de mètres cubes d’eau par an ! (6)
Des ressources qui auraient pu être conservées si elles avaient été naturellement contenues dans nos sols !
Enfin, parce que l’eau prélevée ne profitera pas aux locaux
Prenons le cas des méga-bassines de la Vienne : la Chambre agricole du département s’est elle-même prononcée CONTRE ce projet. (7)
La raison ? Seuls 150 des 2300 exploitants vont pouvoir utiliser l’eau contenue dans ces réserves… (8)
Ils s’en serviront majoritairement pour arroser des cultures de maïs destinées à l’exportation. (9)
Les habitants n’en verront tout simplement pas la couleur, pas même dans leurs aliments cultivés !
Et si vous pensez qu’ils se verront offrir un accès à ces bassins en cas de pénurie d’eau courante, détrompez-vous !
Les eaux stagnantes comme celles-ci deviennent non potables, à cause des bactéries qui y prolifèrent. (10)
Elles ne pourront donc jamais remplacer votre eau du robinet en cas de sécheresse !
En bref, la construction de ces méga-bassines constitue un non-sens écologique ET humain.
Une situation inadmissible quand on sait comment ces bassines géantes sont financées ! 
Au profit d’une minorité d’exploitants, MAIS payé par tous les Français
Car oui, outre la question de la quantité des ressources disponibles, se joue aussi un scandale économique.
Ces projets ne sont absolument pas rentables et c’est donc l’Etat qui les finance à hauteur de 70%. (11)
On parle tout de même d’1,7 millions d’euros pour les bassines des Deux-Sèvres… Payés grâce à nos factures d’eau ! (12)
À l’heure où nous peinons à remplir nos caddies et à payer nos factures, ne trouvez-vous pas aberrant que le gouvernement utilise notre argent pour financer de tels projets… (13)
Qui ne vont bénéficier qu’à 6% des agriculteurs de la région, leur permettant de prélever ENCORE PLUS d’eau, en toute impunité ?
Qui vont servir à arroser des cultures de maïs, non pas destinées à NOUS nourrir, mais à être exportés à des centaines, voire des milliers de kilomètres ?
Qui risquent de mettre en péril les maraîchers bio, les petits exploitants locaux dont l’eau sera détournée pour remplir cette cuve ?
Qui vont assurément réduire les quantités d’eau potable disponibles dans les nappes 
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum