LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections livres, mangas, gaming, musique(s), idées cadeaux... - livraison à domicile)

Gilles Roman
Gilles Roman
Admin
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftv.com
16052023
Le théâtre du Point du Jour annonce sa saison 2023/2024 Gpvs4
/ SAISON 2023-24 /
THÉÂTRE DU POINT DU JOUR, LYON
Une nouvelle saison s’ouvre au théâtre et sur le territoire du 5ème avec des créations qui mettent en pièce notre monde, puisant des armes dans le passé pour nos combats actuels.
En écho à l’homme-clown de notre photo de saison, qui se dresse parmi les gaz lacrymogènes, un appel : résister. Une résistance à l’œuvre à travers 19 spectacles comme autant d’expériences émancipatrices confrontant poétique et politique.
Dans une créativité lucide, les artistes - 73% sont femmes - nous entraînent entre révolution et art de la métamorphose, utopie libertaire et parcours initiatique. Sur scène prennent alors corps des personnages invisibilisés par l’Histoire, la politique, le patriarcat, qui, peu à peu, s’opposent aux récits dominants.
Après un premier cri libérateur hurlulé par la performeuse Flora Detraz, nous vous invitons à découvrir deux bouleversantes histoires ancrées dans le monde rural, Arrête avec tes mensonges et La Nuit des Temps où se dévoilent, entre traditions et désirs profonds, des amours contrariés.
Cette saison est aussi une invitation à investir de nouveaux espaces de jeu en devenant spect-acteur·rices :
Défiant l’apesanteur, le quatuor d’À tout rompre, explore, dans un espace intimiste, entre cirque et théâtre, la rupture qu’elle soit physique, amoureuse ou professionnelle. 
Faisant la peau aux stéréotypes, Ntendo Cele revisite avec mordant les rôles des femmes noires dans son cabaret GO GO OTHELLO, tandis que le roumain Eugen Jebeleanu, nous invite à peser Le Prix de l’or au cœur des compétitions de danses sportives.
Intégrant des espaces de débat, le public siège également dans notre procès au tribunal qui interroge « les zones grises du consentement » et participe à une fête révolutionnaire lors de 14 juillet
Si les révolutionnaires ont renversé le pouvoir en 1789 et supprimé les emblèmes de la tyrannie, qu’en est-il en 2023 ?  À leur image, les élèves de Quatrième A éprouvent les premiers frissons de la désobéissance civile. 
Ces questionnements autour de la mémoire collective et de ses symboles se prolongent dans un dialogue entre journaliste et artiste lors du Grand ReporTERRE#9.
Questionnant les systèmes de domination, elles résistent et donnent voix à celles qui sont tues. Par le racisme : avec Toi, Moi, Tituba où, inspiré d’Elsa Dorlin, Dorothée Munyaneza danse ces femmes noires oubliées. Par le sexisme : Catherine Marnas s’empare de la scandaleuse et tragique histoire d’Herculine Barbin. Par le patriarcat : dans Tellement sympa, Jennifer Lesage-David et Emmanuelle Laborit, en mots et en signes, lèvent le voile sur les violences conjugales, tandis que Judith Bordas et Annabelle Brouard taillent la route des Fugueuses.
Échapper aux normes, revendiquer sa singularité avec fierté c’est aussi l’ADN des créatrices de Back to reality qui interrogent le validisme et notre capacité à l’inclusion, comme des artistes aux cheveux crépus de Love is in the hair.
Pour clore la saison, nous scruterons nos velléités face aux bouleversements climatiques où Arcadie dévoile avec humour les dérives d’une communauté à l’écart des ondes tandis que le trio d’agitateurs artistiques Ce qui m’est dû parlent, dansent et signent une alternative politique.
Une saison avec presque 60% de créations : une prise de risque pour nous tous·tes et un généreux saut dans l’inconnu !
À vous, à présent, de vous engager dans ces aventures, imaginées en complicité avec la Maison et la Biennale de la danse, les SUBS, les Théâtres de l’Élysée et des Clochards Célestes, les festivals Sens Interdits et utoPistes, pour dessiner ensemble une cartographie des débats qui nous animent, et, nous ressourcent !
Angélique Clairand et Éric Massé
co-directrice et co-directeur du Théâtre du Point du Jour

Gilles Roman aime ce message

Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum