LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections livres, mangas, gaming, musique(s), idées cadeaux... - livraison à domicile)

LYFtv-Paris
LYFtv-Paris
Date d'inscription : 09/10/2017
https://www.lyftvnews.com/f250-paris-ile-de-france-actualites
13062024
Depuis plusieurs années, les cybercriminels du monde entier exploitent des identités numériques compromises pour infiltrer les systèmes informatiques de leurs victimes. En se faisant passer pour des utilisateurs vérifiés, ils espionnent, installent des logiciels malveillants, émettent des commandes frauduleuses et effectuent des virements illicites. 
L'enquête de Ping Identity démontre que les grandes entreprises comprennent les risques croissants liés à l'identité numérique et investissent massivement dans les technologies, notamment les solutions basées sur l'IA et la gestion décentralisée des identités. Les petites et moyennes entreprises suivront cette tendance dans les années à venir. Des solutions de fournisseurs efficaces et abordables devraient émerger, permettant même aux plus petites entreprises de renforcer leur sécurité contre la fraude à l'identité numérique.

Les experts en sécurité sont unanimes : ce danger va croître à mesure que les cybercriminels adoptent des outils basés sur l'intelligence artificielle (IA). 
Les grandes entreprises, conscientes de ces risques, ont commencé à déployer des contre-mesures à l'échelle mondiale. Une enquête récente de Ping Identity révèle les stratégies adoptées par ces entreprises, y compris les témoignages de cadres français.
L'évolution des systèmes IAM et CIAM
Au cours des dernières décennies, les systèmes de gestion des identités et des accès (IAM) et de gestion des identités et des accès des clients (CIAM) ont évolué rapidement. Aujourd'hui, ces systèmes ne se contentent plus de gérer et sécuriser les données d'identité numérique. Ils préviennent et combattent activement les tentatives de fraude. Cependant, toutes les entreprises ne sont pas encore prêtes à investir dans ces nouvelles technologies. 
Les grandes entreprises, disposant de ressources considérables, jouent un rôle de pionnières, traçant le chemin que suivront inévitablement les petites et moyennes entreprises. 
L'enquête « Fighting The Next Major Digital Threat: AI and Identity Fraud Protection Takes Priority » de Ping Identity dévoile les perceptions des décideurs de grandes entreprises face à la sécurité des identités numériques et les mesures prévues ou déjà mises en œuvre. Cette enquête a interrogé 700 décideurs de haut niveau, dont 100 représentants de grandes entreprises françaises.
Les identités numériques : une cible privilégiée
La protection des identités numériques des employés, partenaires, fournisseurs et clients est cruciale pour sécuriser les systèmes, applications et données. La majorité des cyberattaques réussies reposent sur la capture et la compromission de comptes utilisateurs. Les cybercriminels utilisent des techniques telles que l'ingénierie sociale, le phishing et le spear phishing pour voler des informations, créer de faux comptes et prendre le contrôle de comptes légitimes.
Stratégies de protection des grandes entreprises
Selon l'enquête de Ping Identity, plus de 90 % des décideurs informatiques jugent le risque de fraude à l'identité « préoccupant » ou « très préoccupant ». Les mesures de sécurité actuelles, même dans les grandes entreprises, restent perfectibles. Environ 50 % ont adopté l'authentification multi-facteurs, la biométrie, ou des facteurs basés sur la propriété. En France, près de la moitié des grandes entreprises s'appuient encore sur des combinaisons nom d'utilisateur/mot de passe, peu sécurisées. Heureusement, environ 75 % prévoient d'augmenter leurs investissements dans les systèmes IAM et CIAM au cours des 12 prochains mois, avec une moyenne de 30,5 millions d'euros, et 26,1 millions d'euros en France.
L'IA : un gamechanger dans la fraude à l'identité
L'augmentation des investissements est cruciale face à la menace croissante des outils d'attaque basés sur l'IA. Ces outils permettent d'automatiser les campagnes d'attaque et d'adapter les stratégies aux victimes. Les deep fakes, en particulier, représentent un danger croissant. Plus de 80 % des participants à l'enquête estiment que l'utilisation de l'IA par les cybercriminels aggravera considérablement les menaces sur les identités numériques dans les 12 prochains mois. Environ 40 % des entreprises ont déjà mis en place des stratégies contre les menaces d'identité basées sur l'IA, tandis que 40 % prévoient de le faire prochainement, et 15 % en sont encore à la phase de planification.
Identités décentralisées : une réponse préventive
Les identités décentralisées constituent une approche préventive face à la hausse des menaces. Environ 50 % des entreprises interrogées ont déjà intégré ces identités dans leurs systèmes IAM et CIAM, et un tiers prévoit de le faire dans les 12 mois. Cependant, beaucoup voient ces identités décentralisées principalement comme une solution aux problèmes commerciaux, plutôt qu'une protection contre la fraude. Pourtant, ces solutions offrent une sécurité et une protection des données supérieures sans nuire à la convivialité.
L'IA : une solution curative
L'IA peut également être utilisée pour détecter et éliminer activement les activités frauduleuses. Plus de 40 % des entreprises interrogées espèrent que l'IA simplifiera l'authentification multifactorielle, la reconnaissance vocale et faciale. Plus de 60 % pensent que l'IA rendra l'authentification plus dynamique, basée sur le comportement en temps réel des utilisateurs. Plus de 50 % estiment que l'IA automatisera davantage les processus CIAM et améliorera la détection automatique des fraudes.
À propos de Ping Identity
Chez Ping Identity, nous souhaitons que les expériences numériques soient à la fois sûres et fluides pour tous les utilisateurs, sans compromis. Nous permettons aux entreprises de combiner nos solutions de gestion des identités et des accès primées avec les services tiers qu'elles utilisent déjà pour supprimer les mots de passe, prévenir la fraude, appliquer le modèle Zero Trust, et plus encore. C'est pourquoi plus de la moitié des entreprises du Fortune 100 choisissent Ping Identity pour protéger les interactions numériques de leurs utilisateurs tout en permettant des expériences fluides. Pour en savoir plus, consultez notre site : www.pingidentity.com
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum