LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections livres, mangas, gaming, musique(s), idées cadeaux... - livraison à domicile)

LYFtv-LYon
LYFtv-LYon
Date d'inscription : 04/05/2011
https://www.lyonenfrance.com
15062024
Du 17 juin à fin septembre 2024, la Métropole de Lyon entreprend la construction d'un mur anti-bruit pour atténuer les nuisances sonores le long du périphérique Laurent Bonnevay, à proximité de la Boutasse, dans le secteur de Bron-Parilly. Cette zone est l'une des plus touchées par le bruit dans la métropole, affectant gravement la qualité de vie des riverains.
Boulevard périphérique de Lyon, la métropole construit un mur anti-bruit à Bron-Parilly Mur_an10
Lutte contre les nuisances sonores : la Métropole de Lyon s’engage
Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une exposition prolongée ou excessive au bruit peut avoir divers effets négatifs sur la santé, incluant le stress, des troubles du sommeil, de la concentration, de l’apprentissage, et même des troubles cardiovasculaires à long terme.
Dans le cadre de la directive européenne sur l'évaluation et la gestion du bruit dans l’environnement, la Métropole de Lyon a cartographié le bruit sur son territoire, base du Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement 2021-2024. Ce plan vise à protéger les populations et les établissements sensibles, prévenir de nouvelles nuisances sonores et préserver les zones calmes.
Pour accompagner ses actions, la Métropole collabore avec l’association Acoucité, observatoire de l’environnement sonore créé il y a près de 25 ans, démontrant un engagement continu pour un cadre de vie plus sain et plus silencieux.
Ce chantier, d'une durée de trois mois et demi, nécessitera la fermeture de la sortie 11b du périphérique à partir du 20 juin à 20h. Les automobilistes seront redirigés via des panneaux à messages variables.
Protéger les populations des nuisances sonores
L'opération consiste à ériger un écran acoustique le long du boulevard périphérique Laurent Bonnevay et de l'avenue Franklin Roosevelt, près de la porte 11 (porte du Vinatier). Ce secteur compte 12 voies de circulation, générant des niveaux sonores élevés.
Le mur végétalisé, d'une hauteur de 6 mètres et d'une longueur totale de 312 mètres, protégera 78 logements, majoritairement des logements sociaux gérés par Lyon Métropole Habitat, ainsi que des espaces publics et une aire de jeux pour enfants. L'objectif est de réduire le niveau sonore de 71-78 dB actuels à 65 dB, répondant ainsi à un besoin urgent de résorption des nuisances.
Caractéristiques techniques de l'écran acoustique
La protection acoustique se déclinera en deux parties distinctes, réalisées en panneaux de béton de bois absorbant : un premier écran de 204 mètres de longueur, positionné le long de la bretelle de sortie 11b, prolongeant un écran existant et un deuxième écran de 108 mètres de longueur, placé le long du périphérique en haut du talus.
Les panneaux seront fixés dans des poteaux métalliques, eux-mêmes ancrés sur des dés en béton et des pieux en béton. Cette méthode a été choisie pour minimiser les perturbations pour les riverains pendant la phase de construction.
Infos travaux et circulation
Les travaux, s'étalant du 17 juin à fin septembre 2024, impliquent la fermeture de la bretelle de sortie 11b à partir du 20 juin à 20h. Les usagers souhaitant rejoindre le centre de Bron devront emprunter la rue de Reims via la sortie 11a.
Les automobilistes seront informés de la fermeture grâce à des panneaux à messages variables et divers canaux de communication de la Métropole et de l’Agence des Mobilités, incluant des alertes par email et SMS, ainsi que des mises à jour sur leurs sites web. Une réunion publique et la distribution de flyers ont été organisées pour informer les riverains.
Végétalisation de l’ouvrage et de ses abords
À l'automne, après la mise en place du mur, celui-ci sera végétalisé avec des plantes grimpantes et un mélange d'essences végétales favorisant la biodiversité. La végétation existante sera préservée autant que possible pour une meilleure intégration paysagère. Des nichoirs seront également installés pour les oiseaux et les chauves-souris.
Le projet prévoit aussi la replantation et la densification de l'espace vert entre le périphérique et les habitations, créant ainsi un filtre visuel et un corridor écologique local. Un total de 17 baliveaux, 183 plantes grimpantes et 370 plantes vivaces seront plantés, privilégiant des essences locales.
Coût et financement
Le coût total du projet s'élève à 1,4 million d’euros HT, entièrement pris en charge par la Métropole de Lyon.
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum