LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections livres, mangas, gaming, musique(s), idées cadeaux... - livraison à domicile)

LYFtv-LYon
LYFtv-LYon
Date d'inscription : 04/05/2011
https://www.lyonenfrance.com
15062024
Après la forte poussée du vote pour l’extrême-droite aux élections européennes et le risque de la voir accéder au pouvoir en France après les élections législatives, France Nature Environnement, réunie en Assemblée Générale, « appelle tous les électeurs et toutes les électrices à s’unir contre les idées d’extrême-droite en votant pour un programme mettant le vivant et les plus vulnérables d’entre nous au cœur de ses préoccupations, défendant les libertés démocratiques et des politiques à même de répondre aux défis écologiques, économiques et sociaux de notre époque. »
Législatives "Notre modèle démocratique est en jeu" selon la FNE Logo_f11
L’analyse des votes et prises de position passées des élu·es d’extrême-droite, que ce soit au niveau local, national ou européen montre l’incompatibilité des politiques d’extrême-droite avec une transition écologique socialement juste. Leurs idées font également peser de lourdes menaces sur les libertés d’expression, de mobilisation et associatives. 
L’extrême-droite porte un projet de société incompatible avec les valeurs d’humanisme et de solidarité inscrites dans les statuts de France Nature Environnement.
Nous constatons également que la régression sans précédent du droit de l’environnement et des libertés associatives engagées par la majorité relative sortante et la politique du Président de la République, rendent impossible la transition écologique et sociale nécessaire pour répondre à l’urgence écologique et compliquent l’action tant sur le terrain qu’un niveau national des 6200 associations qui forment le mouvement dans l’hexagone et outre-mer. C’est pourquoi, réunie en Assemblée Générale, France Nature Environnement en appelle solennellement à une réaction forte de chacun et chacune, notamment toutes les personnes tentées par l’abstention.
Pour Antoine Gatet, président de France Nature Environnement : « Il y avait déjà urgence environnementale. Il y a maintenant urgence politique, démocratique et sociale. Les décisions politiques de la décennie en cours sont absolument cruciales pour maintenir un monde vivable. L’heure n’est plus à l’hésitation mais à un engagement total, fort et sans ambiguïté pour la défense de l’Etat de droit, de la démocratie, et pour les générations futures. » 
La motion adoptée :
Motion élections législatives 2024 Adoptée par l’Assemblée Générale de France Nature Environnement le 15 juin 24 France Nature Environnement, la fédération française des associations de protection de la nature et de l’environnement, porte-parole d’un mouvement de 6 000 associations, présentes sur tout le territoire français, en hexagone et outre-mer, réunie en Assemblée Générale le 15 juin 2024 : 


Constatant que les idées d’extrême-droite ont recueilli un nombre très important de voix lors des élections européennes du 8 et 9 juin 2024 ; Constatant que la crise démocratique et de la représentation se poursuit, avec près d’un membre sur deux du corps électoral qui ne s’est pas rendu dans les bureaux de vote ; Constatant que, lors des élections législatives prévues suite à la dissolution de l’Assemblée Nationale, le risque est fort que les partis portant ces idées d’extrême-droite remportent un score analogue et, se retrouvent alors en situation de gouvernement ; Constatant que malgré ces faits, sondage après sondage, la crise écologique reste une préoccupation majeure pour la majorité des Français.es ; Constatant que les idées d’extrême-droite sont incompatibles avec les valeurs de solidarité et d’humanisme inscrites dans les statuts de FNE ; Ayant pu constater à de nombreuses reprises que les votes des représentant.es de ces idées d’extrême-droite, que ce soit au niveau local, national ou européen, visent à encourager des systèmes de production et de consommation incompatibles avec la préservation du vivant, et cherchent à faire régresser le droit de l’environnement ; Constatant que les idées d’extrême-droite sont une menace grave envers l’État de droit, les services publics les libertés associatives en général et envers les associations de protection de l’environnement en particulier ; ainsi que pour les libertés de manifestation, d'expression et d’information, de même que pour l’accès à la justice ; Constatant que la régression sans précédent du droit de l’environnement et des libertés associatives, engagée par la majorité relative actuelle, et la politique du Président de la République, rendent impossibles les transformations écologiques et sociales nécessaires pour répondre à l’urgence écologique et compliquent la mise en œuvre de notre objet statutaire ; En conclut que le succès de ces idées lors des prochaines élections serait une grave menace à la fois pour notre planète et notre démocratie ; Rappelle que le fait d'être statutairement "indépendante des organisations politiques" (ou "apartisane") n'exclut pas la nécessité de prendre des positions politiques fortes lorsque des circonstances politiques graves l'exigent. Motion élections législatives 2024 - Adoptée par l’Assemblée Générale 2 En conséquence, l’Assemblée Générale réunie ce jour : Appelle tous les électeurs et les électrices à s’unir contre les idées de l’extrême-droite, en votant pour un programme mettant le Vivant et les plus vulnérables d'entre nous au cœur de ses préoccupations, défendant les libertés démocratiques et des politiques à même de répondre aux défis écologiques, économiques et sociaux de notre époque.
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum