LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections livres, mangas, gaming, musique(s), idées cadeaux... - livraison à domicile)

Gilles Roman
Gilles Roman
Admin
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftv.com
15062024
Depuis la crise sanitaire, l’industrie française du vélo a traversé plusieurs périodes de pénurie de pièces, mettant en difficulté financière les acteurs intermédiaires de la filière. Pour réduire les coûts et sécuriser les approvisionnements, « We Are Parts » lance une centrale d’achats dédiée aux fabricants de vélos neufs et de véhicules de mobilité légère.
Réindustrialisation de la Métropole de Lyon : une centrale d’achats des fabricants de vélos  Rzoind10
Cette initiative unique, soutenue par la Métropole de Lyon, va permettre aux petites et moyennes entreprises du cycle de mutualiser leurs achats et, à terme, de réindustrialiser certains composants sur le territoire national.
La crise sanitaire a mis en lumière la fragilité des chaînes d’approvisionnement mondiales. Pour les fabricants de vélos, cette période a été marquée par des pénuries récurrentes de pièces détachées, principalement importées d’Asie. Ces difficultés ont conduit à une augmentation des coûts et des délais de production, menaçant la viabilité économique de nombreuses entreprises du secteur.
Une réponse adaptée aux besoins de la filière


« We Are Parts » vise à répondre à ces enjeux en proposant une centrale d’achats mutualisés. Ce projet permet non seulement de réduire les coûts en regroupant les commandes, mais aussi de sécuriser les approvisionnements en diversifiant les sources de fourniture. Jean-Philippe Champreux, co-fondateur de « We Are Parts », explique : « Nous souhaitons être le partenaire des fabricants de vélos musculaires et électriques, ainsi que de tous les types de véhicules légers à assistance électrique. Nous proposons également un stockage temporaire chez nos partenaires Usine à vélo et Milc, avec des frais de structure réduits. »
Le soutien de la Métropole de Lyon
Engagée pour le développement de la filière du vélo, la Métropole de Lyon met à disposition de nombreux outils pour soutenir les acteurs de la conception, de la fabrication et de la vente de vélos. Emeline Baume, vice-présidente de la Métropole de Lyon déléguée à l’Économie, l’Emploi, le Commerce, le Numérique et la commande publique, souligne : « La Métropole de Lyon accompagne concrètement ses entreprises pour inventer ici, sur notre territoire, la nouvelle économie du vélo, une économie dont nous avons besoin. »
En finançant à hauteur de 40 000 euros l’ingénierie de projet et une étude de faisabilité réalisée par le pôle de compétitivité CARA, la Métropole contribue activement à la création de « We Are Parts ». L’objectif est de renforcer la compétitivité de la filière et de développer le redéploiement industriel sur son territoire.
Les objectifs de « We Are Parts »
- Mutualiser les achats : Permettre aux entreprises de mieux gérer leurs approvisionnements, réduire les délais et les coûts, et sécuriser leur production. Le gain estimé peut atteindre 50 % sur le prix des pièces destinées aux vélos et véhicules neufs.
- Favoriser la transition des achats vers l’Europe et la France : Travailler sur la massification des besoins, la veille des fournisseurs et la création d’outils de commercialisation pour faciliter l’accès au marché.
- Préserver le besoin en fonds de roulement des entreprises du cycle : Assurer la pérennité de la chaîne d'approvisionnement et soutenir financièrement les fabricants de la filière cycle.
Des premiers retours positifs
Les premiers clients se montrent déjà enthousiastes. Roc Argiles Baro, fondateur de l’entreprise Vefaa, témoigne : « Pour fabriquer nos vélos électriques, nous nous sommes entourés de l'écosystème du vélo français. We Are Parts intègre parfaitement cet écosystème pour dynamiser la filière et nous permet d'atteindre plus facilement les minimums de commande de nos fournisseurs et de soulager la trésorerie. C'est un avantage certain pour le développement de notre projet. »
Ambitions futures
We Are Parts ambitionne de réaliser 1,2 million d’euros de chiffre d’affaires en 2025 et d’atteindre l’équilibre financier en 2026. Cette initiative représente une avancée significative pour la réindustrialisation de la métropole de Lyon, en renforçant la résilience de la filière du cycle et en soutenant le développement durable de l'économie locale.
En conclusion, le lancement de « We Are Parts » marque une étape cruciale dans la réindustrialisation de la métropole de Lyon. En mutualisant les achats et en favorisant une production plus locale, cette centrale d'achats participe à la création d'une économie du vélo plus robuste et durable. Avec le soutien de la Métropole de Lyon, ce projet promet de revitaliser la filière du cycle et d'offrir de nouvelles opportunités aux entreprises locales.
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum