LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections livres, mangas, gaming, musique(s), idées cadeaux... - livraison à domicile)

LYFtv-Politique
LYFtv-Politique
Date d'inscription : 06/04/2012
https://www.lyftvnews.com/f180-france-politique-actualites
02072024
En matière d'élection, le seul résultat valable est celui fourni par le Ministère de l'Intérieur. Dans le cas des élections à deux tours comme les #législatives2024, les médias tiennent des "plateaux" à grande écoute lors de la soirée du premier tour et produisent des commentaires à partir de "sondages", "estimations" et "projections"
#sondages #médias #politique
Il y a là un grand  risque de manipulation de l'opinion et les élections du 30 juin en sont encore une preuve (le RN était donné à 33% des suffrages exprimés au lieu de 29,2% et les Républicains étaient sur-représentés car les journalistes ajoutaient les scores du "LR soutenu par Eric Ciotti" à ceux du RN sans les décompter de ceux officiels du LR - 6,57% qu'ils continuaient à présenter à 10%).
Comme on le voit dans le tableau ci-dessous, les résultats officiels sont en effet assez éloignés des estimations :
Elections : les médias commentent les résultats sur des estimations Rzosul10
Les médias peuvent être trompés par des "estimations", ce qui peut influencer leur couverture et créer un biais dans l'information diffusée au public.
Voici quelques-uns des principaux risques :
Désinformation : 
La manipulation des sondages peut créer une fausse impression de l'opinion publique. Cela peut induire les électeurs en erreur en leur faisant croire qu'un candidat ou un parti est plus ou moins populaire qu'il ne l'est réellement.
Influence sur les électeurs indécis : 
Les sondages peuvent influencer les électeurs indécis, les poussant à voter pour le candidat perçu comme gagnant (effet bandwagon) ou à abandonner un candidat perçu comme perdant (effet underdog).
Manipulation des médias :
Les médias peuvent être trompés par des "estimations", ce qui peut influencer leur couverture et créer un biais dans l'information diffusée au public.
Perte de confiance dans le processus électoral : 
Si les électeurs découvrent que les sondages ont été manipulés, cela peut éroder leur confiance dans le processus électoral et dans les institutions démocratiques.
Distorsion des stratégies de campagne : 
Les candidats et les partis politiques basent souvent leurs stratégies de campagne sur les sondages. Des sondages manipulés peuvent les amener à prendre des décisions stratégiques basées sur des informations incorrectes.
Impact sur le financement des campagnes : 
Les donateurs peuvent être influencés par les sondages pour décider de soutenir financièrement un candidat ou un parti. Des sondages truqués peuvent fausser ces décisions et redistribuer injustement les ressources financières.
Perturbation de l'opinion publique : 
Les sondages peuvent créer un climat de confusion et de scepticisme parmi le public, rendant difficile pour les citoyens de former une opinion éclairée.
Effets juridiques et éthiques : 
La manipulation des sondages peut entraîner des poursuites judiciaires et des sanctions pour ceux qui en sont responsables, en plus d'avoir des implications éthiques sérieuses.
En somme, la manipulation des sondages pour les élections peut avoir des répercussions profondes et variées, affectant non seulement le résultat des élections mais aussi la perception et la confiance des citoyens dans le système démocratique.
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum