2 résultats trouvés pour Marseille

par LYFtv-Loisirs
le Lun 16 Mai 2022 - 15:43
 
Rechercher dans: Archives LYFtvNews
Sujet: Classement des villes françaises les plus branchées : Bordeaux devant Lyon et Paris
Réponses: 0
Vues: 1305

Classement des villes françaises les plus branchées : Bordeaux devant Lyon et Paris

Bordeaux, Lyon, Montpellier, Rennes… Quelle est « la » ville idéale pour y passer un week-end ou y déménager ? Quelle est celle la plus animée ? BravoPromo, le portail des bons plans, a examiné les 25 plus grandes villes de France, afin de dévoiler celles les plus tendance cette année. 
Tag marseille sur LYFtvNews Classe10
Pour cela, le site a sélectionné divers facteurs, qui définissent une ville branchée et pris en compte plus de 80 000 lieux tendances, couvrant six catégories différentes (gastronomie, arts et culture, musique, mode et shopping, sites touristiques, santé et bien-être).
Toutes catégories confondues, #Bordeaux surclasse Paris !
L’étude s’intéresse à une sélection de lieux branchés par ville comprenant (mais sans s’y limiter) : Cafés, parcs, boutiques vintage, marchés alimentaires, studios de yoga, infrastructure cyclable.
Première au classement toutes catégories, Bordeaux se révèle être « la » référence en matière de tendances et devance la concurrence au sommet de cette liste ; laissant même Paris deux rangs derrière. La ville ne manque pas d’attrait aussi bien pour les habitants que pour les touristes. Numéro 1 pour ses cafés, ses musées, ses brocantes, ses boutiques vintage, ses studios de yoga ou Pilates et même pour la mode et le shopping ! Avec 1 025 magasins au total, Bordeaux propose la 4ème plus grande sélection de boutiques du pays ; impressionnant pour la 9ème plus grande ville de France. 
Avec une importante population étudiante, il n’est pas surprenant que #Lyon prenne la deuxième place de ce classement ! La ville apparaît dans le top 5 dans la plupart des catégories de l’étude et arrive même, avec une salle de concert pour 9 083 habitants, contre une pour 15 584 à #Marseille, par exemple. Faisant partie des villes les plus chères du classement concernant le coût de la vie (5ème), elle se classe première pour son offre de spas par habitant : 95 spas au total ou 1,9 centres thermaux au km².
Au service d’une importante population, #Paris propose une offre plus que suffisante lorsqu’il est question d’art, de culture et de sites touristiques. Troisième au classement général, la capitale se place à la première place dans ces deux catégories et apparaît dans le top 5 en matière de gastronomie et de musique. Bien qu’elle totalise un nombre de lieux branchés bien supérieur aux 24 autres villes (631 % de plus que son dauphin Marseille), lorsque celui-ci est rapporté à sa population, la ville ne figure qu’à la troisième place du classement général.
Connu pour ses librairies, ses galeries d’art et ses célèbres sites touristiques, il n’est pas surprenant que Paris devance toute la concurrence dans ces catégories. Mais, plus étonnant, la ville la plus peuplée de France offre de nombreux espaces verts à ses habitants et se place en tête du classement pour sa nature et ses parcs, avec 2,7 parcs au k; un chiffre bien supérieur à celui de son dauphin, Marseille, qui n’en compte que 0.9 au km².
Paris est aussi à l’avant-garde des tendances culinaires, proposant de nombreux restaurants bio et vegans accessibles à tous les gourmets de la ville.
#Lille et #Grenoble au pied du podium
Le culturel attractif, la ville se situe dans le Top 5 pour sa gastronomie, l’art et la culture, la mode et le shopping. #Lille a accueilli la tendance street food et se place au top du classement dans cette catégorie ; une association parfaite avec les nombreuses brasseries de la ville (304 bars au total ou 5,3 bars au km²) !
5ème, #Grenoble : Avec plus de 1 600 lieux tendance, Grenoble surpasse des villes de tailles semblables comme Angers et Toulon. Avec sa 2ème place pour les sites touristiques et figurant dans le top 5 pour le bien-être, Grenoble offre un équilibre parfait entre sports de plein air et activités culturelles. Pour celles et ceux qui préfèrent se détendre et s’amuser, elle offre de nombreuses options pour les amoureux de cinéma ; des films grand public aux films d’auteur.
6ème, #Nice : Déjà connue pour être l’une des villes les plus séduisantes du Sud de la France, Nice peut désormais se prévaloir d’être l’une des villes les plus branchées du pays. Offrant de nombreuses activités pour ses habitants ou pour les touristes, la ville est au top de la tendance quant à sa sélection de boutiques locales, de brocantes et de marchés alimentaires. Avec 1 749 marchés aux puces, boutiques vintage, friperies et commerces de proximité, il n’existe qu’un seul endroit proposant un plus grand nombre de magasins : Paris (3 447).
7ème, #Aix-en-Provence : La ville est particulièrement bien placée pour les musées, les sites historiques et les centres de bien-être, sans parler de l’offre satisfaisante de restaurants bio et végans. Avec un total de 970 établissements de restauration, Aix-en-Provence propose un restaurant pour 151 habitants. Une proportion très impressionnante.
8ème, #Montpellier : À seulement à 10 km de la Méditerranée, Montpellier se situe non seulement dans le top 5 pour ses sites touristiques, mais s’illustre également dans le domaine de la forme. Classée en 3ème position dans la catégorie santé et bien-être, elle propose de nombreux studios de yoga (1,2 studios de yoga au km²), ainsi qu’un réseau de pistes cyclables et de rues piétonnes de premier ordre.
9ème, #Toulouse : Bien ancrée dans le top 10, avec ses 4 097 lieux branchés, la ville est bien classée dans les catégories mode/shopping, et bien-être. « La ville rose » offre de nombreuses options (8,4 au km²) en ce qui concerne les marchés aux puces, les friperies et les commerces de proximité.
10ème, #Rennes : Petite, mais dynamique, Rennes est remplie de lieux branchés facilement accessibles à pied ou à vélo. La ville dispose des meilleures infrastructures cyclables parmi les villes qui composent ce top 10. Classée en 3ème position dans la catégorie bien-être, la ville figure également dans le top 5 pour la mode et le shopping, avec 6,7 boutiques au k, principalement grâce à ses nombreuses friperies prises d'assaut par les fashionistas.
  • Gastronomie : Bordeaux domine


Avec un total de 2 661 établissements de restauration, Bordeaux se place en 1ère position, et avec un coût de la vie plus raisonnable (1 402 €) par rapport à son dauphin, Paris (2 189 €). La ville propose un établissement de restauration pour 87 habitants. Un exploit impressionnant considérant la moyenne des 25 autres villes du classement d’un établissement de restauration pour 321 habitants.
En tête du classement pour son choix de restaurants bio et gan, Paris prend la 2ème place au général avec 211,2 restaurants et bars au km². Lyon ferme le podium avec le deuxième plus grand nombre de bars à cocktails dans le pays (75), seulement éclipsé par Paris qui en compte 394
  • Arts et culture : Sans surprise, Paris reine de l’art et de la culture


Comme attendu d’une capitale, Paris l’emporte en ce qui concerne les domaines de l’art et la culture. Avec un total de 1 995 musées, théâtres, cinémas, galeries d’art et bibliothèques, la ville propose plus de lieux branchés que la totalité des autres villes du top 10. Elle obtient un excellent score grâce à ses galeries d’art et ses bibliothèques alors que Bordeaux, son dauphin, est en tête du classement pour son offre de musées et de théâtre par habitant.
  • Musique : Lyon, scène hétéroclite


Avec un nombre impressionnant de salles de concert rapporté à sa population de 472 000 habitants, Lyon est en tête du classement concernant la musique.
Uniquement devancée par Paris pour le nombre total de salles de concert, la capitale des Gaules propose une scène musicale très hétéroclite. Rassemblant les fans de musique contemporaine, classique et de variété française, Lyon est la ville parfaite pour les amoureux de musique.
  • Bordeaux, Lyon et Lille, capitales de la mode et du shopping


Avec 1 025 magasins au total, Bordeaux propose la 4ème plus grande sélection de boutiques du pays, ce qui est impressionnant pour la 9ème plus grande ville de France. 
Lyon prend la 2ème place grâce à ses nombreuses friperies (et ses 28,3 boutiques et magasins au km². La ville de Lille arrive en troisième position, se classant première pour ses nombreuses boutiques vintage.
  • Paris, ville la mieux classée pour les sites touristiques


Rien de surprenant à ce que la capitale se démarque en matière d’art, de culture et de sites touristiques. Paris se place en tête du classement dans ces catégories. Bénéficiant de 26,2 sites touristiques au km², Paris n’a pas de concurrence, même si Grenoble son dauphin, en propose 5,1 au km².
Avec ses nombreux espaces verts, sites historiques et monuments, Paris française est 1ère au classement des villes proposant des sites touristiques tendance. La 2ème place revient à Grenoble avec ses nombreux sites historiques.
  • Les villes du Sud dominent le classement des lieux de bien-être branchés


Le sud de la France semble être l’endroit propice aux activités de bien-être, telles que le yoga et les Pilates, ou au vélo, grâce à ses infrastructures cyclables : cinq villes en tête du classement y sont situées.
Bordeaux est au sommet du classement pour les studios de yoga, de Pilates et pour les centres de bien-être. La ville se classe en tête quant aux nombres d’activités de bien-être par habitant. On y compte 1 142 habitants par lieu de bien-être contre 3 141 à Marseille.
Méthodologie :
Étude représentative au niveau national sur l’ensemble des 25 plus grandes villes de France (par population) et compilation d’une liste de facteurs tendances couvrant différents aspects de l’attractivité d’une ville. À l’aide de pagesjaunes.fr et tripadvisor.fr, ont été examinées toutes les combinaisons de villes et de lieux branchés. Pour obtenir une image plus fidèle, chaque chiffre a été rapporté à la population de ladite ville, en calculant le nombre d’habitants par lieu (par ex. 144 515 habitants divisé par 80 cafés). Pour mettre en évidence les villes les plus branchées en France, ont été assigné un score allant de 1 à 25 pour chaque lieu tendance. Les données ont été collectées entre le 01/04/2022 et le 10/04/2022.
A propos de BravoPromo
Créée en 2016, BravoPromo fait partie de Bravo Savings Network, une entreprise internationale spécialisée dans le marketing d'affiliation. Elle compte 100 salariés. Leur intention est d'aider les consommateurs à économiser sur leurs achats, et de promouvoir les meilleures offres disponibles en ligne. Présente dans 9 pays en Europe ainsi qu’aux États-Unis, l’entreprise suit la croissance ultra rapide du commerce en ligne. BravoPromo se consacre à la création d'une plateforme conviviale tout en utilisant des techniques de marketing de pointe. Avec l'aide d’experts dans le domaine des offres, coupons de réductions, et bonnes affaires. Pour plus d’informations : https://www.bravopromo.fr/

par LYFtv-Sports
le Lun 11 Juin 2018 - 12:02
 
Rechercher dans: Archives LYFtvNews
Sujet: Environnement : même les terrains de football sont pollués !
Réponses: 0
Vues: 1395

Environnement : même les terrains de football sont pollués !

Un rapport  montre l’exposition inquiétante des sportives et des sportifs à la pollution de l’air à #Paris, #Lyon et #Marseille. 

Greenpeace France a mesuré les concentrations de dioxyde d’azote (NO2) aux abords de six terrains de football dans les trois premières villes françaises.


 Sur sept sessions de mesures de deux heures, les résultats de six d’entre elles se situent au dessus de la valeur limite annuelle moyenne imposée par l'Union européenne [1]. Un résultat inquiétant pour des lieux où la pratique sportive exigerait des niveaux de polluants atmosphériques les plus bas possibles. Pour répondre à l’urgence sanitaire, Greenpeace appelle les responsables politiques à restreindre le trafic routier en ville en investissant dans les mobilités durables, telles que les transports en commun et le vélo. 
Tag marseille sur LYFtvNews 152



Le dioxyde d’azote (NO2) est un polluant atmosphérique toxique, très lié au trafic routier et responsable de 8 230 morts prématurées en 2013 en France selon l’Agence européenne de l’environnement. Une forte concentration de NO2 est aussi un indicateur de la présence d’autres polluants atmosphériques comme les particules fines, également très nocives. Les conséquences sur la santé de l’exposition à la pollution de l’air sont de mieux en mieux documentées et leur liste ne cesse de s’allonger : asthme, naissances prématurées, problèmes cardio-vasculaires, cancer, …
Les concentrations en NO2 mesurées par Greenpeace sont particulièrement préoccupantes parce qu’elles interviennent dans des lieux et à des heures où enfants et adultes peuvent pratiquer une activité physique et donc inhaler 4 à 10 fois plus de polluants atmosphériques qu’au repos. C’est à Marseille qu’a été relevée la concentration de NO2 la plus élevée, avec 120 µg/m3 mesurés sur le terrain La Martine. Si elles ne permettent pas d’établir des moyennes à l’année, ces mesures viennent illustrer concrètement que la pollution de l’air fait partie du quotidien et qu’elle nous affecte d’autant plus lors de pratiques sportives où nous y sommes particulièrement vulnérables. 
Pour autant, il n’est pas question, pour Greenpeace, que les gens renoncent à faire du sport en ville, source de plaisir et de bien-être. 
Pour Sarah Fayolle, chargée de campagne Climat et Transports à Greenpeace France, “nous devons pouvoir bouger et respirer sans danger, en ville comme ailleurs. Cela implique d’agir sur les causes structurelles de la pollution de l’air, au premier rang desquelles le trafic routier. Les responsables politiques des grandes villes et agglomérations, les maires en particulier, ont le pouvoir et le devoir de rendre nos villes plus respirables en les libérant progressivement, mais rapidement, des voitures individuelles, diesel d’abord, puis essence. Ils doivent promouvoir les alternatives : transports en commun et vélo en tête.
Notes aux rédactions
[1] La France vient d’être renvoyée devant la Cour de Justice Européenne, justement pour ses dépassements de cette valeur limite annuelle de 40 µg/m3, dans des grandes villes comme Paris, Lyon et Marseille
Le rapport complet “Football : la pollution de l’air s’impose sur le terrain” est accessible ici

Sauter vers:

Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman (journaliste indépendant) Rcs LYon en france
Nous écrire - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance