LYFtvNews

1 résultat trouvé pour Prévention

par LYFtv-Education
le Jeu 14 Fév 2019 - 15:13
 
Rechercher dans: Historique LYFtvNews
Sujet: Prostitution des jeunes : une campagne de prévention par la ville de Mulhouse
Réponses: 0
Vues: 754

Prostitution des jeunes : une campagne de prévention par la ville de Mulhouse

Le pôle #Prévention et Sécurité de la Ville de #Mulhouse comporte une unité de Lutte contre les violences faites aux femmes ainsi qu’un observatoire (OVIFF - Observatoire des Violences Intrafamiliales et Faites aux Femmes), créé en 2011, réunissant régulièrement des partenaires associatifs et institutionnels. Dès l’installation de cette unité, la lutte contre la #prostitution a fait l’objet d’une attention particulière et des groupes de travail spécifiques ont été mis en place. 

Ainsi, le pôle travaille concomitamment sur la tranquillité publique, par la collectivité à la population et sur la prévention relative à la prostitution.
 Lors d’un groupe de travail ayant pour thème la lutte contre la prostitution avec le Mouvement du Nid 68, le Parquet de Mulhouse et les responsables de foyers éducatifs principalement pour mineurs, le constat a été établi que la prostitution des jeunes ( et notamment de jeunes filles ) prenait de l’ampleur sur le territoire. Même s’il est difficile de chiffrer précisément la situation, les partenaires ont dressé le bilan d’une augmentation des faits recensés. 
Il a alors été décidé de traiter cette problématique, par une action de prévention et d’information à destination des jeunes. 
Aussi Paul Quin, Adjoint au Maire délégué à la Prévention et la Sécurité, a présenté ce jeudi 14 février les outils mis en place par la Ville et ses partenaires pour prévenir la prostitution juvénile : 
 La lutte contre la prostitution juvénile a souvent été plébiscitée dans les groupes de travail. La presse spécialisée, les professionnels de l’Éducation nationale et des universités évoquent cette problématique à plusieurs reprises lors de rencontres avec la Ville et ses partenaires. 
Un outil de sensibilisation inédit 
Il a alors été décidé de s’adresser directement aux jeunes via la réalisation d’un motion design (animation graphique). Film d’animation court (moins d’une minute) pouvant être relayé sur les réseaux sociaux ou tout média utilisant l’image, il a été travaillé en lien avec les partenaires de la Ville. Par son aspect graphique mais aussi par son format court de communication à la manière SNAPCHAT, le motion design correspond aux modes d’échanges des jeunes. 
Dans le cadre du partenariat avec l’OVIFF, la responsable du projet est allée à la rencontre de jeunes filles qui se sont trouvées en situation de prostitution. Après présentation du projet, elles ont travaillé ensemble sur le message à faire passer. 
Les mots employés dans le film sont leurs propres termes : «vendre son corps? Tapiner ? Besoin d’argent? Escort? Ne nous faisons pas d’illusions, tout ça c’est de la prostitution». Le motion design a déjà été présenté dans un cinéma à des jeunes lycéens ainsi qu’à un public d’adultes (350 personnes), à l’occasion de la journée de lutte contre la violence à l’égard des femmes, qui s’est tenue le 20 novembre 2018. L’accueil a été extrêmement positif. 
Durant les vacances d’hiver et de printemps, pour atteindre le public adolescent et jeune adulte, la vidéo en motion-design sera diffusée au Kinépolis durant 15 jours avant les projections des films Alita : Battle Angel et Happy Birthdead 2 You. 
Cette action de sensibilisation, portée par une collectivité et liée à la prostitution juvénile est inédite.
Lors de la réunion annuelle des observatoires territoriaux au ministère des Affaires sociales dans le cadre de la MIPROF (Mission Interministérielle de Protection des Femmes), qui s’est tenue le 11 décembre 2018, le projet a été salué par l’ensemble des Observatoires territoriaux présents. Les responsables de la MIPROF ont souligné le courage et l’innovation de la Ville de Mulhouse. 
Par ailleurs, ce projet est transposable dans n’importe quelle ville ou agglomération, souhaitant mener une politique de prévention de la prostitution juvénile. Lorsque le film de prévention sera diffusé sur les réseaux sociaux, chaque ville ou collectivité qui le souhaite pourra aisément le relayer sur son territoire. 
Une action préventive à destination d’un public ciblé au sein duquel on trouve souvent un terreau favorable à ce type de dérive (jeunes en foyer ou en situation de fragilité sociale, économique ou affective), semble donc la manière la plus appropriée pour endiguer voire éradiquer ces comportements finalement très traumatisants pour ceux qui s’y adonnent. 
Aussi, les objectifs sont de : 
- Lutter contre la prostitution juvénile et estudiantine, 
- sensibiliser les jeunes, les familles, les acteurs institutionnels et associatifs, 
- déconstruire la représentation fantasmée de ce type de pratique, 
- responsabiliser les consommateurs d’achats d’acte sexuel. 
Les objectifs de cette action de sensibilisation 
Dès octobre 2013, la Ville de Mulhouse s’est engagée dans la lutte contre la prostitution en diffusant dans les abribus du réseau de transport urbain des affiches à destination des clients de personnes prostituées. Les actions de sensibilisation à la thématique prostitutionnelle La prostitution : ni pour les miens, ni pour les autres. 
En 2015 et 2016, l’ensemble des agents de Police Municipale (69 agents) ont été formés à la thématique prostitutionnelle. 
L’objectif de cette formation : sensibiliser les agents aux problèmes rencontrés par les personnes en situation de prostitution en déconstruisant leurs représentations. Les retours des agents ont été positifs dans le sens où ils ont pu réfléchir aux représentations qu’ils avaient de la prostitution à Mulhouse et plus particulièrement des personnes prostituées. 
En 2017, la Ville a signé une convention mettant en place un stage à destination des clients d’achats sexuels. Cette convention a été signée par le parquet, la direction départementale de la sécurité publique, deux associations et la Ville de Mulhouse. Elle fait suite à la loi de 2016 qui pénalise le client. À ce jour 10 clients, consommateurs d’acte sexuel ont bénéficié d’un stage de sensibilisation les 5 et 6 février 2019, à titre de peine alternative à la sanction, sur décision du Parquet de Mulhouse. 
Le Mouvement du Nid (association française qui a pour but d’agir sur les causes et les conséquences de la prostitution en vue de sa disparition) et le Parquet du Tribunal de Grande Instance de Mulhouse ont été impliqués dans la construction de cette action menée par la Ville de Mulhouse. Sur la question de la prostitution juvénile, le rôle principal des partenaires a consisté en la communication d’éléments permettant de dresser un état des lieux de la problématique sur le territoire concerné. Puis, ces deux partenaires se sont accordés à dire que la problématique était bien réelle et que souvent les jeunes en situation de prostitution juvénile niaient la réalité et se cachaient derrière des mensonges en arguant du fait qu’ils n’étaient pas en situation de prostitution mais des «escorts» (terme qui désigne une certaine catégorie de travailleurs du sexe, plus précisément les personnes prostituées n’exerçant pas sur la voie publique) et donnaient à cette pratique un vernis «bling bling» éloigné de la triste réalité. Les partenaires 
La Ville de Mulhouse est engagée dans la lutte contre la prostitution depuis 2014 et plus précisément dans la prévention de la prostitution juvénile depuis 2017. Ce projet est donc durable car il s’inscrit d’une part dans le projet de vie/projet de ville de Mulhouse et d’autre part dans la stratégie intercommunale de sécurité et de prévention de la délinquance. 
Avoir un impact sur les jeunes en leur faisant prendre conscience des risques de la prostitution juvénile reste l’objectif prioritaire de la démarche. Aussi, les partenaires institutionnels (Parquet, Conseil Départemental, Éducation Nationale, Police Nationale, foyers de jeunes, Ville de Mulhouse) et associatifs (Aide aux victimes, Mouvement du Nid) ont décidé de mettre en œuvre un groupe de travail dédié à la prévention et lutte contre ce type de dérive, en dressant le bilan de la situation pour l’année 2018 avec la volonté d’engager des actions principalement au sein de foyers éducatifs et dans des établissements scolaires. 

Sauter vers:







Nous écrire

Mentions légales

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .