Le sexe et le genre, véritables enjeux de santé

LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Actuellement sur LYFtvNews :
LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 760
Age : 57
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
15122020
Pour le Haut Conseil à l'Egalité, la prise en compte du sexe et du genre pour mieux soigner est un enjeu de santé publique.
Le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) remet ce jour son rapport Prendre en compte le sexe et le genre pour mieux soigner : un enjeu de santé publique au ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier VERAN et à la ministre déléguée chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances, Elisabeth MORENO.
Si des spécificités biologiques liées au sexe participent des différences de santé entre les femmes et les hommes, l'influence du genre, c'est-à-dire des rapports sociaux entre les sexes, est également un facteur d'inégalité dans l’accès au soin et la prise en charge médicale. Pour comprendre comment se forgent ces inégalités et y remédier, beaucoup de pays européens et nord-américains ont intégré le genre dans leurs programmes de recherche et leurs politiques de santé publique. La France accuse encore un retard dans ce domaine.
Quatre domaines sont ainsi analysés : les maladies dites féminines ou masculines où les codes sociaux liés au genre influencent, chez les malades, l'expression des symptômes et le recours aux soins mais aussi l'interprétation des signes cliniques chez les personnels soignants ; la recherche clinique et biomédicale où l’absence de prise en compte du sexe et du genre peut induire des biais dans les expérimentations et les applications médicales. A cela s’ajoutent les conditions de vie, sociales, économiques et environnementales, qui exposent différemment les femmes et les hommes à des risques de santé ainsi que de grandes lacunes dans la formation médicale sur le genre dans la santé, dans une sphère professionnelle où la parité est inaboutie et où l’accès des femmes à la gouvernance reste un enjeu de taille.
Les recommandations de ce rapport reposent sur quatre objectifs : mieux soigner, mieux rechercher, mieux prendre en compte les conditions de vie et l'environnement et mieux former. Parmi les 40 recommandations du HCE figure celles de créer une nouvelle instance de recherche publique dédiée à la thématique "Genre et Santé" pour structurer et animer les recherches en sciences sociales, en santé publique et dans le domaine biomédical. Un autre impératif est d'instaurer un enseignement obligatoire sur la thématique "Genre et Santé" dans la formation initiale et continue des étudiants et professionnels de santé, intégrant la question du dépistage des violences.


Mme Paola Bergs est Secrétaire Générale du HCE
Le Haut Conseil à l'Egalité (HCE) est l'instance nationale consultative indépendante chargée de la protection des droits des femmes et de la promotion de l'égalité des sexes. Créé en 2013, le HCE est inscrit dans la loi relative à l'égalité et à la citoyenneté du 27 janvier 2017. Ses 54 membres représentent la diversité des acteurs et actrices des politiques d'égalité femmes-hommes. Le HCE apporte son expertise aux pouvoirs publics et mobilise la société à partir de son travail de concertation, d'évaluation des politiques publiques, de formulation de recommandations, et d'animation du débat public.
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Nous écrire

Mentions légales



LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance









logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--


Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman ( journaliste indépendant) Rcs Lyon