LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Gilles Roman
Gilles Roman
Admin
Nombre de messages : 2579
Age : 60
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftv.com
23052023
22 volontaires pour alerter l’humanité sur la présence de microplastiques dans le sang... Il y a un an, une étude néerlandaise est sortie dans la revue scientifique Environnement International.(1) Cette publication n’a pas fait beaucoup de bruit. Je n’ai vu aucune “une” sur le sujet, ni de reportage télévisé. Mais cela a pu échapper à ma vigilance… En tout cas, c’est une véritable bombe pour la santé humaine. Pour la première fois, on a retrouvé des microplastiques dans le sang humain !
Santé : on  retrouve maintenant des microplastiques dans le sang humain ! 3722ec3b-8367-49d9-ba30-5b8a6fa90a3f
Que sont les microplastiques ?
Les scientifiques appellent microplastiques des résidus de plastique dont la taille est inférieure à 5 mm. (2) En dessous de 1 µm, il s’agit de nanoplastique. Et malheureusement, à cause de la pollution planétaire en plastique, on trouve ces débris minuscules sur toute la surface du globe sur terre et dans les mers.
Aucune rivière, aucun lac, aucune flaque d’eau n’est épargnée. Le moindre petit ru contient du plastique. Les montagnes en sont couvertes, les fonds marins en sont tapissés. C’est un des problèmes les plus graves de notre temps. Car cette pollution subreptice tue la vie à petits feux. Les microplastiques s’infiltrent partout. Or ce sont des molécules de pétrole. Ce sont des molécules fossiles. Elles ressemblent à des molécules vivantes puisqu’elles viennent des plantes au départ. Mais c’est de la vie morte il y a un millions d’années.
Santé : on  retrouve maintenant des microplastiques dans le sang humain ! 09ecd613-8077-418f-8344-db30122edcf2
Ce sont des molécules mortes-vivantes. Mais plus mortes que vivantes.
Et dans votre corps, et dans le corps des animaux et dans les végétaux, elles sèment le trouble et le désarroi. Les microplastiques sont des perturbateurs endocriniens.
Quatre type de plastiques dans le sang
L’étude citée plus haut a été menée par des scientifiques de l’université d’Amsterdam. 22 volontaires anonymes ont accepté de donner un peu de leur sang. Ce dernier a été analysé. Les scientifiques ont conclu qu’environ 1,6 µg de microplastiques circulaient dans le sang de ces personnes.
Leur méthode de détection leur permettait de repérer des particules comprises entre 500 et 700 nm.  Quatre types de plastique ont été identifiés dans le sang des volontaires : du PET, du PE, du PS et du PMMA.
D’où viennent ces molécules ?
STOP aux microplastiques dans nos assiettes !
Le plastique est absolument partout.
On le trouve aussi bien sur les continents que dans les océans. Nous cultivons des terres polluées par les microplastiques.
Vous pensez manger sainement mais vous avalez en réalité de nombreux microplastiques.
Pourtant, le plastique est un perturbateur endocrinien, il peut favoriser le cancer, impacter le système respiratoire, affaiblir le système immunitaire ou encore causer des problèmes de fertilité. Nous devons parler du problème des microplastiques à tous les niveaux.
Dites NON aux microplastiques, signez cette pétition !
1/ Le polyester ou PET ou PETE ou encore polytéréphtalate d'éthylène, appelé aussi polyéthylène téréphtalate. Ce plastique est obtenu par polycondensation entre de l'acide téréphtalique avec de l'éthylène glycol. (3,4) Ce sont deux substances issues du pétrole. L’une est une poudre, l’autre un liquide. Ce sont des monomères : des substances constituées d’éléments simples. On les fabrique dans une raffinerie. Ensuite, les deux substances sont transportées à l’usine de PET. Là, on les mélange. On obtient une pâte qui est un polymère : un produit complexe. On chauffe le tout, on le purifie et on en fait des granules.
Avec ces granules, on peut faire des bouteilles ou des fibres synthétiques. On en fait des textiles en tout genre ou des plastiques techniques. C’est un matériau très pratique. Il est malléable et ne coûte pas très cher. Mais il est polluant…
2/ Le PE ou PEHD ou polyéthylène
Ce plastique est aussi issu du pétrole et obtenu par polycondensation ou polymérisation. Ce sont des procédés qui permettent d’associer des substances simples et d’en faire des produits complexes. Il en existe différentes sortes. Il sert notamment à fabriquer les tuyaux, les emballages, les films alimentaires ou agricoles. On en trouve dans le BTP et dans l’industrie pharmaceutique. (5) Il sert à faire des flacons, des bouteilles, des sachets, des sacs poubelles, des récipients souples, des fluides, des équipements sportifs, des gilets pare-balles, des éléments de moto, etc.
Là encore, c’est un matériau formidable : souple, malléable, dérivable, peu cher… et polluant.
3/ Le PS ou polystyrène
Le polystyrène est un polymère dérivé du pétrole. Il est pâteux à 120°C, liquide à 150°C et auto-inflammable à 490°C. (6) Il se mélange facilement aux autres hydrocarbures. On l’utilise sous forme de mousse et dans ce cas il s’appelle PSE ou sous une forme standard, PS. Le PS sert dans le BTP. Il peut être associé à d’autres matériaux comme le caoutchouc synthétique. Il sert à faire des boitiers, des matériaux isolants, des panneaux, etc. (7) Ce matériau peu coûteux, que l’on peut associer à d’autres et que l'on peut décliner de bien des manières. Hélas, lui aussi pollue…
4/ Le PMMA ou polyméthylacrylate de méthyle
Le PMMA est obtenu par polymérisation du méthacrylate de méthyle. (8,9) On l’appelle aussi plexiglas. Il vient aussi du pétrole. Il est transparent et résistant. Ces qualités font qu’on l’utilise dans de nombreux domaines. Il sert à faire des verrières, des vitres, des pièces industrielles, des lentilles d’appareils photographiques. Il est utilisé en ophtalmologie et en dentisterie ou encore dans les cigarettes électroniques.
Comment ces molécules sont-elles arrivées dans le sang humain ?

Tous ces plastiques aux qualité chimiques, physiques et économiques exceptionnelles constituent une grande part de notre quotidien. On les trouve absolument partout. Ils sont dans nos voitures et sur nos meubles. Ils sont dans nos habitations, nos placards. Ils couvrent nos aliments, ils renferment les déchets, ils transportent l’eau que l’on boit… Ils contiennent les produits d'entretien, ils servent à nous soigner…
On n’y pense jamais.
Mais ils font notre quotidien.


Qu’ils se retrouvent dans notre sang n’est pas vraiment une surprise.
Ils sont arrivés par inhalation, par transfert, par l’eau que l’on a bu, les aliments que l’on a consommés, les traitements médicaux que l’on a suivis, l’air que l’on a respiré…
Mais quelle est la conséquence de ce lent envahissement ?
Les scientifiques ne le savent pas.
Ont-ils un effet sur l’immunité ? sur la fertilité ? sur l’ADN ?
Les scientifiques ne répondent pas à ces questions pour l’instant.
Il n’empêche, il serait bon de commencer à prendre sérieusement en compte la question des plastiques pour la santé humaine. Ce n’est plus seulement une question environnementale. C’est une question de santé publique. Une fois de plus la preuve est faite que les deux sont intimement liés…
Solidairement,
Julien
P.S. : vous voulez réagir à cet article ? Cliquez ici pour laisser un commentaireau bas de cet article.
P.S.S. : Cliquez ici pour consulter la pétition écrite par l'un des membres de notre communauté liée à cet article.
Le plastique est absolument partout.
On le trouve aussi bien sur les continents que dans les océans. Nous cultivons des terres polluées par les microplastiques.
Vous pensez manger sainement mais vous avalez en réalité de nombreux microplastiques.
Pourtant, le plastique est un perturbateur endocrinien, il peut favoriser le cancer, impacter le système respiratoire, affaiblir le système immunitaire ou encore causer des problèmes de fertilité.
Nous devons parler du problème des microplastiques à tous les niveaux.
Dites NON aux microplastiques, signez cette pétition !
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum

LYFtv.com Portail music & news