CETA : le Réseau Action Climat foncièrement opposé au traité

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LYFtv-Librairie
LYFtv-Librairie
Nombre de messages : 176
Age : 57
Date d'inscription : 06/05/2011
http://www.librairie.lyftv.com
15022017
CETA ET REFORME DU MARCHE CARBONE : DOUBLE PEINE POUR LE CLIMAT AU PARLEMENT EUROPEEN 
Le Parlement européen a voté sur deux textes essentiels pour les citoyens européens : l’un sur l’adoption du CETA (l’accord UE-Canada) et l’autre sur la réforme du marché carbone - ce mécanisme censé faire payer les pollueurs en Europe afin de faire baisser les émissions de CO2. Le Parlement européen n’a pas écouté les citoyens. Sur ces deux votes, il a décidé de trahir l'accord de Paris sur le climat.
CETA : le Réseau Action Climat foncièrement opposé au traité Logo_r10
Vote sur le CETA :
Le Parlement européen a ratifié le CETA, l’accord de libre-échange UE-Canada. Ce traité climaticide entrera provisoirement en vigueur à partir du 1er mars, avant même sa ratification par les parlements des États membres, étape nécessaire pour sa validation complète.
Il est particulièrement inquiétant de constater qu’après la COP21, les parlementaires se prononcent pour un traité dont on sait qu'il fait peser des risques importants sur la transition énergétique européenne, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la part des énergies fossiles, les emplois, la transformation de notre modèle agricole vers l’agroécologie et la santé des populations, à travers des règlementations affaiblies.
La société civile européenne restera mobilisée pour que le vote des parlements nationaux envoie ce texte aux oubliettes. Nos élus doivent écouter le peuple, qui appelle à une transformation du commerce international, afin de le rendre compatible avec la lutte contre le dérèglement climatique.
Vote sur le système européen d’échange de quotas de CO2 (EU ETS) :
En adoptant une réforme a minima du marché carbone de l’UE, le Parlement européen a raté une occasion rare de faire payer les pollueurs en Europe et de renforcer l’application de l’accord de Paris sur le climat. Alors que le marché carbone européen est totalement dysfonctionnel aujourd'hui, la majorité des eurodéputés a cédé aux sirènes des lobbies industriels et des énergies fossiles et a détricoté certaines des propositions les plus intéressantes faites par la Commission Environnement du Parlement.
Un débat important sur ce sujet est prévu entre les ministres européens de l’Environnement le 28 février, avant que la négociation entre le Parlement et le conseil de l’UE ne s’engage. La France doit se montrer ferme et ambitieuse dans cette négociation.
Contact presse  :

  • Célia Gautier, Responsable des politiques européennes et internationales, Réseau Action Climat,





CETA : le Réseau Action Climat foncièrement opposé au traité UploadedFile_cfe8a2a2-fc1e-491c-b1fb-9e1ef6e6b39b
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Message à l'attention des abonnés par Email : le service Feedburner va fermer... Si vous souhaitez recevoir les titres, cliquez ici... Si vous êtes déjà abonné, vous n'avez rien à faire, l'abonnement suivra sur Follow.it ! ...


Nous écrire

Mentions légales



LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance









logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--


Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman ( journaliste indépendant) Rcs Lyon