LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 596
Age : 56
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
16062020
Les fédérations des professionnels du domicile
dénoncent l'injustice dont ils sont victimes 
Le 15 avril 2020, il y a déjà deux mois, Edouard Philippe annonçait qu'une prime serait versée aux services à domicile du secteur médico-social. Le 7 mai, Olivier Véran s'engageait sur une prime en faveur du personnel des EHPAD, sans mentionner les professionnels du domicile. Désormais à la main des départements, financeurs du secteur médico-social, la prime reste une promesse non tenue. 
Les 300 000 professionnels crient à l'injustice et demandent, à l'instar des personnels des EHPAD, le versement par l'Etat d'une prime de 1000 en zone verte et 1500 en zone rouge
Les professionnels du domicile accompagnent, au quotidien, chez elles, des personnes âgées, en situation de handicap, fragiles et souvent isolées. Malgré une situation financière souvent critique et la quasi-absence d'équipements de protection individuelle au départ, ils ont continué à assumer pleinement leur rôle de 1ère ligne auprès de ces publics. Sans eux, que serait-il advenu de toutes ces personnes qu'ils accompagnent au quotidien ?
87% des Français espèrent vieillir à domicile. Pourquoi les hommes et les femmes qui répondent à cette demande n'ont pas la reconnaissance qu'ils méritent ? Une société sans services d'aide à domicile, ce serait : 
-          800 000 personnes âgées, fragiles, de plus de 60 ans qui ne seraient plus accompagnées ; 
-          350 000 personnes en situation de handicap qui perçoivent la PCH (prestation de compensation du handicap) qui ne bénéficieront plus de l'accompagnement à l'autonomie dont elles ont besoin.
-          Des urgences saturées, suite à la multiplication d'épisodes de décompensation qui auraient pu être évités ;
-          Des centaines de milliers d'aidants familiaux épuisés, qui devront prendre, seuls, le relai ;
Alors que le secteur fait face à de réelles difficultés de recrutement, il est indispensable de reconnaître l'engagement des professionnels du domicile ; comment pourraient-ils continuer chaque jour à se mobiliser comme si rien ne s'était passé !
Les fédérations rappellent que l'avenir doit se construire avec les métiers du domicile, maillon indispensable de notre solidarité nationale. Elles souhaitent donc une prime d'Etat pour garantir l'équité de traitement, une juste place dans la loi Grand Age, tant attendue et une reconnaissance légitime de l'engagement de tout un secteur pendant cette crise sanitaire.
À propos d'Adédom
Reconnue d'utilité publique depuis 1938, elle représente plus de 350 entreprises associatives et organismes gestionnaires publics et privés à but non lucratif. Ces structures emploient près de 25 000 salariés sur le territoire métropolitain et outre-mer, attachées aux mêmes valeurs, de solidarité, de qualité, de professionnalisme et de primauté de la personne, adédom ancre pleinement son action dans la voie de l'économie sociale et solidaire. En savoir plus sur adedom.fr
À  propos de l'ADMR
Créée en 1945, l'ADMR est le 1er réseau français de services à la personne et un acteur majeur de l'économie     sociale et solidaire. L'ADMR fédère 2 700 associations locales implantées partout en France. Ses 94 000 collaborateurs dispensent chaque année plus de 101 millions d'heures d'intervention auprès de plus de 720 000 clients (familles, personnes âgées, personnes handicapées, tout public...). L'ADMR propose une large palette de services organisés en 4 pôles : Enfance et Parentalité / Services et soins aux Séniors / Accompagnement du handicap / Entretien de la maison. Depuis 2012, L'ADMR est présidée par Marie-Josée Daguin qui a été réélue en décembre 2018 pour un nouveau mandat de 4 ans. Thierry d'Aboville en est le Secrétaire général depuis 2005.
À propos de la Fédésap :
Fondée en 2007 par des dirigeants d'entreprises, la Fédésap représente les intérêts des entreprises de Services à la Personne et de Maintien à Domicile contribuant ainsi au développement de la filière du Domicile. La Fédésap fédère plus de 3 000 structures qui accompagnent chaque année plus de 650 000 personnes ou familles grâce au professionnalisme de quelques 99 000 salariés.
Elle accompagne sur les territoires la mise en œuvre des politiques familiales, du handicap et de l'autonomie dans une logique de co-construction avec les élus et les tutelles. 
En savoir plus : www.fedesap.org
À propos de la FEHAP - Santé social, privé solidaire
La FEHAP, présente depuis 1936 dans l'ensemble des champs de la protection sociale, est la Fédération de référence du secteur privé solidaire en Santé. Elle rassemble plus de 4 800 adhérents, œuvrant au sein de plus de 1500 organismes gestionnaires. Ces associations, fondations, congrégations, mutuelles, organismes de retraite complémentaire, de prévoyance... emploient près de 280 000 salariés, soit près de 12% des emplois salariés de l'Economie Sociale et Solidaire (ESS). Sa souplesse alliant gestion privée et service public place ses établissements et services à la pointe de l'innovation et de la recherche. Sa gouvernance, issue de la société civile, est désintéressée. Ainsi, tous les résultats sont réinvestis au sein des structures au profit des personnes accueillies et soignées. Au cœur de l'ESS, les établissements et services sanitaires, sociaux, et médico-sociaux de la FEHAP, garantissent chaque année à plus de 2,5 millions de personnes un égal accès aux soins et à l'accompagnement, quel que soit l'âge, le handicap, la pathologie ou la situation sociale. En savoir plus : www.fehap .
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Nous écrire

Mentions légales
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance

- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv (Livraison à domicile)<--