Exposition : les liens entre art et hypnose au Musée d'Art de Nantes

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LYFtv-Loisirs
LYFtv-Loisirs
Nombre de messages : 320
Age : 57
Date d'inscription : 17/04/2012
http://www.lyon-panoramas.fr
27082020
Explorez les liens entre art et hypnose... Exposition HYPNOSE au Musée d'arts de Nantes du 16 octobre au 31 janvier 
L’hypnose endort, l’hypnose fait peur, l’hypnose amuse. L’hypnose n’est pas souvent convoquée dans les musées, probablement pour ces trois raisons réunies. Alors même qu’elle connaît aujourd’hui un net regain d’intérêt dans la culture scientifique et les imaginaires populaires, peu de cas semble accordé au rôle qu’elle a pu jouer dans le champ de la création où elle est pourtant omniprésente, de manière délibérée ou inconsciente, de Gustave Courbet à Auguste Rodin, en passant par Salvador Dalí. L’exposition Hypnose se propose justement de relire, pour la toute première fois, les liens étroits que les pratiques artistiques ont pu entretenir, tout au long de la modernité, avec une histoire culturelle de l’hypnotisme, de Mesmer à nos jours. L’exposition se déroule en deux temps : un parcours historique et artistique dans le Cube en écho auquel, dans la Chapelle de l’Oratoire, l’artiste Tony Oursler propose une installation immersive.
Exposition : les liens entre art et hypnose au Musée d'Art de Nantes Art_et10
Tony Oursler, Hypnosis Eye, 2015,
Aluminium and acrylic and LCD screen,
diamètre 47 pouces, photo (c) Tony Oursler Studio


ART ET HYPNOSE

1784
Louis XIV nomme deux commissions pour étudier le magnétisme animal : une de l'Académie des Sciences, l'autre de la Société royale de Médecine.
1819
L'abbé José Custodia de Faria publie De la cause du sommeil lucide, ou étude de la nature de l'homme ; il y développe son point de vue selon lequel le fluide magnétique de Mesmer, n'existe pas, et que le magnétiseur utilise la suggestion pour produire un état de "sommeil lucide"
Fin des années 1950
Léon Chertok, en France, développe ses recherches autour de la question de l'hypnose, notamment en lien avec la psychanalyse.
1973
Matt Mullican utilise pour la première fois la transe hypnotique dans une performance.
Années 1990
La neuroimagerie permet d'objectiver l'état hypnotique : un état de conscience distinct de la veille ordinaire, du sommeil et de la distraction, la rêverie, etc., un état de "veille paradoxale".

Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum







Nous écrire

--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--


LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance










logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

Haut de page LYFtvNews