Europe : le programme volontariat largement étendu (jusqu'à 35 ans pour l'humanitaire)

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LYFtv-Europe
LYFtv-Europe
Nombre de messages : 199
Age : 57
Date d'inscription : 24/04/2012
http://www.europe.lyftv.com
20052021
Le Parlement a adopté mardi le programme "Corps européen de solidarité" qui soutient les activités de volontariat pour les jeunes dans l’UE et ailleurs. Les projets se concentreront sur les apprentissages, aptitudes et compétences. Ils renforceront la participation des personnes ayant eu moins de possibilités dans le passé. Ils devraient contribuer à un changement positif dans les communautés locales et enfin la limite d’âge sera plus élevée pour les volontaires humanitaires.
Pour la première fois, le programme "Corps européen de solidarité" 2021-2027 sera un programme de volontariat autonome doté de son propre budget (les activités du programme étaient auparavant couvertes par la section "Jeunesse" d'Erasmus+ ainsi que par le programme des volontaires de l’aide de l’UE).
Tout citoyen âgé de 18 à 30 ans peut se porter volontaire pour une période de deux à douze mois dans n’importe quel État membre, ainsi qu’en Islande, en Macédoine du Nord, en Turquie et au Liechtenstein. Les projets des partenaires participants peuvent aussi accueillir des volontaires de tous les pays voisins de l'UE (pour plus d’informations, cliquez ici ). Le Royaume-Uni a décidé de ne pas participer aux programmes d’échange financés par l’UE, y compris le Corps européen de solidarité.
Les volontaires ne sont pas rémunérés pour leur travail. Cependant, ils reçoivent de l'argent pour payer les frais de voyage aller-retour, l'hébergement, les repas, l'assurance médicale ainsi qu’un petit montant pour couvrir les frais de la vie quotidienne.
Le programme "Corps européen de solidarité" 2021-2027 (d’une valeur de plus d’un milliard d’euros) représente pour les volontaires une amélioration significative au regard des versions précédentes. Le nouveau programme améliore la politique d’assurance et les garanties liées à la santé et la sécurité qui sont couvertes, et renforce les exigences pour les hôtes afin de garantir une expérience d'apprentissage significative aux participants.
Par ailleurs, il est plus inclusif que ses prédécesseurs. La Commission et les États membres devront présenter des plans pour accroître la participation des jeunes qui ont été exposés à des désavantages structurels par rapport à leurs pairs et qui n’ont pas pu participer au programme dans le passé. Ainsi, les jeunes, et en particulier ceux qui ont moins d'opportunités, pourront désormais faire du volontariat dans leur propre pays.
Une aide financière et des mesures de soutien supplémentaires, telles que des formations générales et linguistiques, des assurances et une assistance administrative, seront disponibles afin de mieux répondre aux besoins spécifiques des personnes ayant moins de possibilités.
Expérience d’apprentissage précieuse
Les projets qui bénéficieront d’un financement européen pour accueillir des volontaires seront soumis à un processus d’autorisation plus rigoureux, en vue de prouver la qualité des activités de volontariat se concentrant sur l’apprentissage, l'acquisition d'aptitudes et de compétences. De plus, les projets devront respecter les réglementations en matière de santé et de sécurité au travail ainsi que le principe "ne pas nuire", conformément au pacte verte européen. Le programme incitera également les projets à contribuer aux objectifs climatiques de l'UE, par exemple en choisissant des transports climatiquement neutres dans la mise œuvre des projets.
Valeur ajoutée pour les communautés
Pendant les négociations avec le Conseil, les députés ont insisté sur le fait que les programmes devaient prouver qu’ils contribuent à un changement sociétal positif au sein des communautés locales. Une habilitation particulière sera nécessaire pour les volontaires travaillant avec des enfants et des personnes présentant un handicap.
Règles spéciales pour les volontaires participant à l’aide humanitaire
En raison des défis spécifiques et de la nécessité d’avoir des experts qualifiés dans le volet "aide humanitaire" (représentant 6% du programme), la limite d’âge des participants sera fixée à 35 ans. Aucune limite d’âge n’est prévue pour les experts et les formateurs volontaires.
La rapporteure Michaela Šojdrová (PPE, CZ) a déclaré: "Le volontariat est une véritable forme de solidarité, au cœur de nos valeurs européennes. Notre nouveau programme est plus ciblé et offre beaucoup plus aux jeunes en Europe. Le volontariat est une partie essentielle de notre démocratie moderne. Nous sommes capables de surmonter cette crise ensemble si nous renforçons notre engagement civique."
Prochaines étapes
Afin d’assurer une transition en douceur par rapport à la période de programmation précédente, les dispositions de rétroactivité du règlement garantissent que le nouveau Corps européen de solidarité entre en vigueur à partir du 1er janvier 2021.
En savoir plus
Texte adopté
Enregistrement vidéo du débat en plénière (18.05.2021 à partir de 20h30)
Conférence de presse avec la rapporteure Michaela Šojdrova (PPE, CZ) 18.05.2021 à 10h30)
Fiche de procédure
Service de recherche du PE - Corps européen de solidarité pour la période 2021–2027 (mai 2021)
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum







Nous écrire

--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--


LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance










logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

Haut de page LYFtvNews