Cuisiner son repas : six programmes fixes ou mobiles pour l'accès à l'alimentation des ménages hébergés

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LYFtv-LYon
LYFtv-LYon
Nombre de messages : 668
Age : 57
Date d'inscription : 04/05/2011
http://www.lyonenfrance.com
20052021
La crise sanitaire a révélé des manques importants concernant l’accès à l’alimentation et aux denrées de première nécessité pour les personnes en situation de grande précarité. Pour faire face à cette augmentation de la demande, les associations, les collectivités locales et l’État se sont fortement mobilisés tout au long de cette période.
En complément d’un soutien financier renforcé aux associations, l’État a mis en place en région Auvergne Rhône-Alpes, durant la première période de confinement, un dispositif exceptionnel de distribution de plus de 1,2 million chèques services à destination des personnes sans logement, pour un montant total de 4,5 millions d’euros. Ce dispositif a notamment bénéficié aux personnes hébergées à l’hôtel, dont le nombre de nuitées financées par l’État a plus que doublé en passant de 409 000 à 847 000 en Auvergne Rhône-Alpes. 
Lancé en janvier 2021 dans le cadre du plan de relance, l’appel à projets «Création et développement de tiers-lieux favorisant l’accès à l’alimentation des ménages hébergés à l’hôtel» s’inspire des enseignements de la crise sanitaire pour proposer un système nouveau et plus efficient d’aide alimentaire pour les personnes hébergées à l’hôtel. 
En travaillant la question de la participation des personnes concernées et du faire « soi-même », les 6 projets retenus en Auvergne Rhône-Alpes proposent des lieux – fixes ou mobiles – offrant aux personnes hébergées la possibilité de cuisiner leur repas
Ces alternatives aux démarches distributives ont pour but de favoriser le développement du pouvoir d’agir, l’estime de soi et la création de liens sociaux. Les projets s’adressent en priorité aux personnes hébergées dans l’ensemble des dispositifs hôteliers (115, Aide sociale à l’enfance, Hébergement d’urgence pour demandeurs d’asile...etc.) ; une attention particulière sera portée aux familles avec enfant(s) et aux femmes isolées. Les projets retenus bénéficient d’un soutien de 2,76 millions d’euros sur deux ans dans le cadre de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté et du plan France Relance, pour couvrir les dépenses nécessaires à l’investissement initial et au fonctionnement. 
ALLIER 
ANEF 63 à Vichy Le projet de l’ANEF à Vichy est adossé à un lieu d'accueil de jour, avec mise à disposition de matériel nécessaire pour élaborer et consommer sur place les repas. Une présence socio-éducative quotidienne permettra d'assurer des ateliers autour de l'hygiène alimentaire, mais aussi d'aborder l'ouverture des droits, la confiance en soi et la construction de lien social. Viltaïs à Moulins et Montluçon : Viltaïs prévoit d’installer des cuisines pédagogiques au sein des accueils de jour de Moulins et de Montluçon, afin de venir compléter les possibilités d'accompagnements offerts par ceux-ci, ainsi que d'élargir le public accueilli. 
CANTAL
ANEF 15 à Aurillac : L’ANEF souhaite mettre à disposition son « restaurant de la solidarité » et un camping-car qui a pour fonction d'être un accueil de jour mobile. Ce camion sera utilisé pour se rendre devant les hôtels et proposer notamment aux publics hébergés de cuisiner. 
RHÔNE 
CCAS de Lyon : La « Cuisine des Gones », portée par le Centre Communal d’Action Sociale de la Ville de Lyon, offrira un tiers-lieu équipé d’une cuisine professionnelle et d’une salle de restauration permettant aux personnes les plus précaires, notamment hébergées à l’hôtel, de préparer leurs repas mais également de bénéficier d’ateliers de cuisine pour une alimentation accessible, saine et durable. Espace ouvert et convivial, il constituera en outre, au travers des multiples activités prévues en lien avec le réseau associatif, un vecteur de mixité sociale et une porte d’entrée supplémentaire vers l’accès aux droits et l’insertion. Il s’inscrit dans le projet stratégique de la Ville de Lyon de constitution d’un « Pôle alimentaire et durable ». 
Mairie et CCAS de Villeurbanne : En lien avec le Centre Communal d’Action Sociale, les Restaurants du Cœur et l’association Le Mas, la ville de Villeurbanne va créer, sur le parking de la salle Raphaël-de-Barros, un tiers-lieu imaginé comme un archipel avec plusieurs "îlots" thématiques. Il permettra de mettre en synergie différent acteurs œuvrant dans la lutte contre la précarité alimentaire et offrant des solutions d’aide et d’approvisionnement à moindre coût, que ce soit en matière de santé, d’accès aux droits ou encore de culture. 
Habitat et Humanisme à Lyon 2, Lyon 3, Lyon 6, Lyon 8, Lyon 9 et Villeurbanne : En partenariat avec Le Mas, le Foyer Notre-Dame des Sans-Abri et les Amis de la Rue, les Escales Solidaires sont des tiers-lieux participatifs où tout est mis en œuvre pour favoriser la mixité sociale, créer du lien, redonner confiance et accompagner les plus fragiles vers l’autonomie. Deux principaux leviers sont utilisés pour atteindre ces objectifs : une table d’hôte solidaire proposant des repas à 2€ et un ensemble d’ateliers et permanences autour du prendre soin, de l’accès aux droits, de l’insertion professionnelle, de la culture et des loisirs. 
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Message à l'attention des abonnés par Email : le service Feedburner va fermer... Si vous souhaitez recevoir les titres, cliquez ici... Si vous êtes déjà abonné, vous n'avez rien à faire, l'abonnement suivra sur Follow.it ! ...


Nous écrire

Mentions légales



LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance









logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--


Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman ( journaliste indépendant) Rcs Lyon