Difficultés de recrutement : pour le Medef le rapport des jeunes au travail aurait changé

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LYFtv-Economie
LYFtv-Economie
Nombre de messages : 205
Age : 57
Date d'inscription : 23/04/2012
http://www.economie.lyftv.com
20092021
Malgré des taux de chômage élevé, les entreprises ont du mal à recruter sur le territoire national. Pour aller plus loin que le simple constat et se positionner comme une illustration de cette difficulté rencontrée par les entreprises de toutes tailles, le Medef de la Sarthe est allé aux devants des adhérents de nombreux secteurs pour y voir clair. 
Ainsi, depuis avril dernier et jusqu'à début septembre,la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futurs a interrogé  près de 200 entreprises  de la Sarthe pour le compte du MEDEF 72, grâce à l'appui de: IUMM72, CCI, Chambre d'agriculture, FNTR, Fédération des banques, FFB, Chambre des Métiers.
Un questionnaire en ligne a été adressé aux dirigeants et responsables RH suivi d'échanges téléphoniques sur 3 thématiques clés : les compétences recherchées, les pratiques des entreprises et les besoins des entreprises ;
96% des entreprises répondantes considèrent que le rapport au travail des jeunes générations a changé ces dernières années et 93% estiment que cela impacte leur capacité à recruter et fidéliser leurs collaborateurs. Trois types de difficultés pour les entreprises rencontrées. Des évolutions de comportements chez les candidats et salariés :

  • Un attachement moindre à l'entreprise en tant que lieu de carrière et de projection à long terme ;
  • Une attention toute particulière portée aux conditions de travail : mode de management, équilibre vie privée / vie professionnelle, télétravail, environnement de travail, perspectives d'évolution, ambiance, autonomie… ;
  • Une dualité plus marquée des profils au regard des compétences comportementales : il y aurait ceux qui répondent aux attentes en termes d'engagement, d'effort, de respect des règles et contraintes, de motivation intrinsèque… et ceux qui n'y répondent pas.

Certaines entreprises pointent le fait que ces nouvelles exigences sont cumulatives. Elles n'ont pas remplacé celles déjà présentes auparavant (salaire, missions, possibilités d'évolutions, localisation…), mais elles s'y sont ajoutées.
Les difficultés liées à l'acquisition des compétences représentent un phénomène majeur (71% des répondants), qui impactent des entreprises du territoire de toutes tailles et de tous secteurs ; Ces difficultés sont en augmentation depuis ces 5 dernières années pour 65% des répondants.

  • Ces difficultés ne sont pas à négliger puisque le besoin en compétences est réel : 73% des répondants ont prévu de recruter au cours des 10 prochains mois. Parmi ces répondants, 44% prévoient de recruter sur plus de 3 postes ;
  • Le besoin actuel et futur est particulièrement important concernant les compétences d'exécution et de production (59%), notamment en production matérielle, et pour les entreprises de plus de 11 salariés. Les besoins en fonctions de management sont également notables (36%) ;
  • Les difficultés de recrutement concernent essentiellement le fait de trouver des profils adaptés (84%) et d'attirer suffisamment de candidats (54%) ; aussi bien concernant l'acquisition de compétences techniques et comportementales ;


  • Les actions déployées concernent, pour environ une entreprise sur deux, la formation et l'accompagnement de salariés, le développement de la communication externe et de la marque employeur, la modernisation des annonces, ou encore l'assouplissement des critères de recrutement. Par ailleurs, 74% des répondants ont publié leurs annonces sur les réseaux sociaux ;
  • L'apprentissage a été sollicité ces cinq dernières années par 74% des répondants, ce qui en fait de loin le dispositif le plus mobilisé parmi ceux évoqués dans l'étude ;
  • 75% des répondants identifient les écoles & universités comme des acteurs pertinents afin d'attirer de futurs talents et de se faire connaître auprès des candidats ;
  • 30% des répondants estiment n'avoir aucune connaissance du contexte de l'emploi dans la Sarthe. La mobilisation de dispositifs, d'acteurs et d'actions spécifiques semble être corrélée à la taille des entreprises : plus l'entreprise est petite, moins elle mobilise ou identifie ces différentes ressources ;
  • Le savoir-être (89%) et la motivation (80%) apparaissent comme des critères déterminants dans les choix de recrutement, davantage que les compétences techniques métiers (62%) ;
  • 39% des répondants estiment avoir besoin d'aide ou d'accompagnement pour acquérir plus facilement les compétences nécessaires à leur activité.
  • rois enjeux de compétences liés aux contextes de développement :

    • Le recrutement (entreprises en développement) 
    • La fidélisation (entreprises en stabilité ou développement modéré)
    • L'ajustement court-terme (entreprises fortement impactées par la crise sanitaire)


Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum







Nous écrire

--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--


LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance










logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

Haut de page LYFtvNews