Etude sur l'emploi en région : les offres se relocalisent en dehors des métropoles

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1141
Age : 57
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
19102021
Baromètre emploi RegionsJob/ParisJob - Près d’un million d’offres d’emploi au 3e trimestre : l’Ile-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes en tête, la démétropolisation de l'emploi se confirme au profit des villes moyennes...
HelloWork , (qui édite les plateformes RegionsJob, ParisJob, Cadreo), a diffusé plus de 962 000 offres d’emploi au 3e trimestre 2021. Les 5,7 millions de Visiteurs Uniques mensuels de ses plateformes lui permettent de proposer un panorama complet des dynamiques de l’emploi en France. Voici un état des lieux de l’évolution du marché de l’emploi au 3e trimestre 2021.
Etude sur l'emploi en région : les offres se relocalisent en dehors des métropoles Logos_opt_a41bf7d809



    • Quelles régions recrutent le plus ?


    • Quelle est la dynamique des grandes métropoles ?


    • Quelles fonctions sont les plus recherchées par les recruteurs ?


    • Quels sont les secteurs les plus porteurs ?

* Les différentes plateformes d’HelloWork ont réuni 5,7 millions de Visiteurs Uniques en mars 2021 (Médiametrie//NetRatings - Mesure Internet Global).
Un marché de l'emploi encore très dynamique au 3e trimestre
Le troisième trimestre s’inscrit dans la dynamique du second trimestre avec près d’un million d’offres d’emploi malgré la période estivale propice à un ralentissement des recrutements en dehors des secteurs liés au tourisme. Les besoins en main d’œuvre s’expriment sur la plupart des secteurs d’activité (avec un bémol sur l’industrie aéronautique et automobile) aussi bien en CDI qu’en CDD ou intérim.
L’Auvergne-Rhône Alpes et l’Île-de-France en tête des régions qui recrutent le plus
L’emploi conserve la dynamique du premier semestre 2021, signe que la reprise économique perdure. L’Île-de-France retrouve ainsi son leadership en revenant à la première place, ex-aequo avec l’Auvergne-Rhône-Alpes, du classement des régions qui recrutent le plus en CDI, CDD et en alternance au 3e trimestre. Ces deux régions représentent respectivement 18% des offres au niveau national.
Le Pays de la Loire et la Nouvelle Aquitaine occupent quant à eux respectivement la 3ème et 4ème place avec 10% et 9% du volume national. Le Centre-Val de Loire, la Normandie et la Bourgogne-Franche-Comté, en revanche, ne représentent chacune que 4% du volume d’offres d’emploi proposé au 3e trimestre 2021, comme c’était déjà le cas depuis le début de l’année.
L’Auvergne-Rhône-Alpes, 1ère région du recrutement en intérim
Etude sur l'emploi en région : les offres se relocalisent en dehors des métropoles Barometre_national_octobre_2021-03_opt_077b121dc8

Sur les 586.053 offres en intérim analysées, l’Auvergne-Rhône-Alpes conserve sa 1ère place du classement des régions qui recrutent le plus en intérim (15%). Le Pays de la Loire et la Nouvelle Aquitaine prennent respectivement la 2ème et 3ème place avec 12% et 11% du volume national. En revanche, la Bourgogne-Franche-Comté et le Centre-Val de Loire sont celles qui proposent le moins d’offres de travail temporaire (5%). La 5e place de l’Île-de-France traduit quant à elle l’obligation pour les recruteurs d’offrir des emplois pérennes en CDI dans cette région où la compétition est féroce pour attirer et garder des talents.
Le Grand Paris en tête des métropoles qui recrutent le plus

La Métropole du Grand Paris et la Métropole de Lyon pèsent à elles seules près de la moitié des offres à pourvoir en CDI/CDD et alternance métropoles (48%) ; et leurs places dans le classement restent inchangées par rapport aux trimestres précédents. Nantes Métropole complète ensuite le podium avec 10% du volume d’offres en CDI /CDD et ce, y compris en intérim.
Les Métropoles d’Aix-Marseille et Bordeaux Métropole occupent ensuite respectivement la 4e et 5e place. Montpellier Méditerranée Métropole, lanterne rouge, ne pèse que pour 3% des offres en CDI /CDD et intérim à pourvoir en France parmi les 10 plus grandes métropoles.
Les villes moyennes poursuivent leur lancée

Etude sur l'emploi en région : les offres se relocalisent en dehors des métropoles Barometre_national_octobre_2021-07_opt_6eeb04732c

Les 10 plus grandes métropoles concentrent 34% des offres en CDI/CDD et alternance au 3e trimestre 2021, contre 36% avant la pandémie. Cette légère baisse relative (les volumes d’offres augmentant en valeur absolue) se fait au profit des villes moyennes (Cholet, Angers, Vannes…). De la même façon, le top 10 des métropoles concentrait 24% des offres en intérim en 2020 et n’en concentre plus que 19% au 3e trimestre 2021.
Tours et Angers, les plus dynamiques des villes moyennes
Ce trimestre, les villes moyennes ont de nouveau tiré leur épingle du jeu. C’est le cas de la communauté d’agglomération de Tours, qui prend la tête de ce palmarès des villes moyennes sur les offres en CDI/CDD et alternance. La communauté́ urbaine d’Angers Loire Métropole occupe la 2e place aussi bien sur des offres en CDI/CDD et alternance que des contrats d’intérim. Caen se retrouve également dans les deux tableaux. Paris-Saclay gagne 2 points en CDI/CDD et alternance et La Rochelle gagne 3 points en intérim par rapport au 2e trimestre.
« Un nouvel équilibre semble se définir avec un léger rééquilibrage des emplois au profit des villes moyennes et l’arrêt (à un point haut) de la métropolisation des emplois. Cette nouvelle dynamique des villes moyennes rejoint un renouveau de leur attractivité pour les candidats en recherche d’un nouvel équilibre entre aspirations professionnelles et choix personnel », observe David Beaurepaire, Directeur Délégué de HelloWork.
Les fonctions commerciales et industrielles toujours très demandées

Etude sur l'emploi en région : les offres se relocalisent en dehors des métropoles Barometre_national_octobre_2021-05_opt_37fcb18f7d
Le classement des postes les plus dynamiques est composé des fonctions commerciales (16% du volume des offres mises en ligne en CDI/CDD et alternance), et rejoint à la tête du classement ex aequo avec les métiers de la Production et de la Maintenance industrielle (16%). Viennent ensuite les métiers de techniciens en ingénierie industrielle (12%). Ces trois métiers représentent à eux seuls près de la moitié (44%) des offres à pourvoir en CDI/CDD et alternance.
Les métiers de la logistique les plus populaires en intérim

Etude sur l'emploi en région : les offres se relocalisent en dehors des métropoles Barometre_national_octobre_2021-06_opt_f900d565ab
Du côté de l’intérim, ce sont principalement les métiers de la logistique et du transport qui sont très demandés (25%). Il en est de même pour la Production et la Maintenance industrielle (24%) et les métiers du BTP et de la construction (22%). Ces trois domaines représentent à eux seuls près de trois quarts (71%) des offres en intérim diffusées au 3e trimestre.
« Nous constatons une poursuite de la forte dynamique de l’emploi, avec encore une fois près d’un million d’offres d’emploi mises en ligne au troisième trimestre 2021. L’Île-de-France est en passe de retrouver son leadership naturel des régions avec le desserrement des contraintes sanitaires ayant fortement impacté les emplois dans le tourisme et l’évènementiel. La plupart des secteurs sont au vert, notamment les métiers de la production industrielle, de la logistique et du transport ainsi que du BTP qui recherchent toujours autant de nouveaux candidats. Une pénurie de main d’œuvre qui pourrait ralentir l’activité de certains secteurs et remet au centre du jeu la formation professionnelle ou initiale », explique David Beaurepaire.
Méthodologie
Analyse basée sur 2 627 503 offres d’emploi diffusées du 01/01/2021 au 30/09/2021.
A propos de HelloWork
HelloWork , le premier acteur digital français de l’emploi, du recrutement et de la formation, accompagne les actifs tout au long de leur vie professionnelle, les entreprises, cabinets de recrutement, ETT sur leurs enjeux RH et recrutement et les centres de formation/écoles sur la valorisation de leurs offres de formation. Les services HelloWork génèrent + de 2 000 recrutements par jour. *
Fort de 400 collaborateurs, 51 millions € de commandes en 2020, HelloWork accompagne 11 000 clients. Les différentes plateformes d’HelloWork ont réuni 4,4 millions de Visiteurs Uniques en septembre 2020 (Médiametrie//NetRatings - Mesure Internet Global).

HelloWork édite :



HelloWork développe des solutions RH pour accompagner et favoriser l'expérience recruteur et candidat sur l'intégralité des process de recrutement :


  • CVCatcher , logiciel RH de captation de CV et JAI , le chatbot spécialisé dans le recrutement

  • Holeest , solution programmatique RH

  • Seekube , le spécialiste de l’évènement digital RH

  • SmartForum , solutions digitales emploi et attractivité pour les collectivités territoriales, salons et forums

  • Talent Detection , solution de gestion de candidatures,

  • Talentplug , solution de multi-diffusion d’offres d’emploi et de stages,


HelloWork est une société du Groupe Télégramme.
* Sur un échantillon de 490 000 répondants, data récoltées sur une période de 6 mois en 2020.
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum









Nous écrire
--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--
Jeux & gaming Boutique cadeau Fashion Librairie Présidentielles2022 Lyon Cinéma Chanson française, musique & partitions

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance










logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

Haut de page LYFtvNews