Comment lutter contre le harcèlement scolaire ?

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




LYFtv-Education
LYFtv-Education
Nombre de messages : 87
Age : 57
Date d'inscription : 10/05/2015
http://www.education.lyftv.com
03112021
Depuis la rentrée, le Département de Seine-et-Marne a initié une grande campagne de lutte contre le harcèlement scolaire. Cet engagement se poursuit tout au long de l'année et notamment à l'occasion de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école, le 18 novembre prochain. A cette occasion, le Département dévoilera un documentaire basé sur une série d'entretiens qui donneront la parole aux jeunes et à la communauté éducative. Il annoncera aussi le lancement d'une boite à idées en ligne, sur ce thème, à destination des collégiens.  
Comment lutter contre le harcèlement scolaire ? Harczo10
Des sets de table "à message"
Cet engagement sur la thématique du harcèlement scolaire se veut un acte fort de la part du Département, qui travaille avec l'Education nationale et l'association Marion La Main tendue.
Le Département de Seine-et-Marne est ainsi le premier département à se positionner face à ce fléau.
Voici les grandes actions de cette campagne :
-          L'art au service au service d'une cause
Pour cette campagne de sensibilisation inédite, qui se poursuivra tout au long de l'année, le Département s'est associé à un artiste seine-et-marnais, installé à Lagny-sur-Marne : Bishopparigo. Ce graffeur et illustrateur, de son vrai nom Nicolas Poirier, est un artiste de 38 ans spécialisé dans l'univers contemporain urbain. Il évolue dans un monde coloré où le sourire est roi, et l'insouciance maîtresse. Il a fait de son animal symbolique, l'oiseau Bishop, sa marque de fabrique, incitant le spectateur à redécouvrir leur âme d'enfant. Pour cette rentrée scolaire, il a créé une illustration pleine de vie et résolument positive, qui fait du collectif un rempart contre le harcèlement scolaire et rappelle que chacun est acteur à son niveau.
Un projet de convention avec l'association Marion La Main tendue
Cette convention a été adoptée lors de la séance publique du 23 septembre, pour un programme départemental de lutte contre les violences scolaires sur une durée de 2 ans, avec un montant de 21 000 € par année scolaire. Cette convention comporte plusieurs volets :
Des sessions de sensibilisation effectués par l'association dans 12 collèges seine-et-marnais en 2021/22 puis 12 autres en 2022/23 (soit un collège par canton). L'association Marion La Main Tendue, qui dispose d'un agrément de l'Education nationale, rencontrera notamment les collégiens de 6e et 4e. Elle accompagnera les projets pédagogiques en rapport avec le harcèlement scolaire.
Cette convention a aussi été l'occasion de lancer une réflexion avec l'association sur l'installation d'une « Maison de Marion » en Seine-et-Marne à horizon 2023. Ce lieu a vocation à recevoir les familles afin de les assister aussi bien sur le volet psychologique que dans leurs démarches administratives et juridiques, avec l'accompagnement de l'association.
L'expérimentation d'une « salle de confiance »
Aménagée au collège Gérard-Philippe à Villeparisis, cette « salle de confiance » se veut un lieu neutre où les collégiens peuvent se retrouver et évoquer leurs difficultés (personnelles, scolaires etc.) auprès d'autres élèves. Le but : libérer la parole afin que les parents et équipes pédagogiques puissent les aider au mieux. Pour l'incubation de ces salles de confiance, la direction de l'éducation sera accompagnée par l'association Marion La Main tendue et par des partenaires du Département.
Journée nationale contre le harcèlement le 18 novembre 2021
Création d'un documentaire
A l'occasion de la journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école, le 18 novembre prochain, le Département dévoile un documentaire basé sur une série d'entretiens. La parole est donnée aux premiers concernés : de jeunes adultes ou adolescents ayant été victimes et qui pourront témoigner de leur parcours, de l'entrée dans la spirale du harcèlement à sa sortie, à un parent ainsi qu'à des représentants du monde associatif et de l'Education nationale.
Son objectif : témoigner du ressenti et de la violence psychologique subie, en donnant le temps aux protagonistes de s'exprimer afin que leur expérience soit libératoire et porteuse d'espoir. La parole recueillie se fait l'écho des situations de harcèlement mais doit aussi apporter sinon des solutions, du moins des perspectives d'espoir pour les jeunes spectateurs, qu'ils soient victimes ou témoins, et également pour les parents, souvent démunis dans ces situations.
Produit par le Département de Seine-et-Marne, ce documentaire sera diffusé sur ses canaux digitaux (sites internet, réseaux sociaux) et ceux de ses partenaires. Il sera également projeté en support de discussion dans le cadre de projections-débats ou conférences sur le sujet. A l'initiative des chefs d'établissement, il pourra également être utilisé comme outil de sensibilisation pour les élèves, dans le cadre de projets pédagogiques contre le harcèlement scolaire et le cyber-harcèlement.
Distribution de sets de table à message
50 000 sets de table seront distribués dans les cantines des collèges à partir du 18 novembre. Le message est double et au-delà de reprendre le titre de la campagne « Regarde, écoute, parle », il incite les collégiens à prendre part à la lutte contre le harcèlement en les invitant à proposer des idées sur une boîte à idées digitale, mise en ligne sur le site du Département dès le 18 novembre.
« Chaque année, en France, 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire dans les écoles, collèges, lycées, dans les espaces de vie privée et numérique, comme les réseaux sociaux. Ce fléau n'épargne pas les collégiens Seine-et-Marnais. C'est pourquoi le Département a lancé depuis la rentrée une campagne de prévention et de lutte contre le harcèlement scolaire.
« En tant qu'élève, parent, enseignant ou tout simplement en tant que citoyen : nous pouvons et devons tous être acteurs de cette démarche. Au-delà de la sensibilisation, le Département agit concrètement.
« Grâce au soutien de nos partenaires institutionnels et associatifs, nous mettons en place dès cette année scolaire 2021 - 2022 un plan d'actions qui ambitionne de traiter le harcèlement scolaire physique et numérique dans son ensemble, du signalement des jeunes en souffrance à leur prise en charge, en passant par l'accompagnement juridique des familles, la formation et la sensibilisation dans les collèges. Notre priorité sera toujours de protéger nos collégiens », déclare Jean- François Parigi, président du Département de Seine-et-Marne.
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum









Nous écrire
--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--
Jeux & gaming Boutique cadeau Fashion Librairie Présidentielles2022 Lyon Cinéma Chanson française, musique & partitions

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance










logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

Haut de page LYFtvNews