Tensions à Lyon 2 sur l'augmentation des frais d'inscription pour les étudiants étrangers

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1139
Age : 57
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
18112021
Non à l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiant-es étranger-es à Lyon II ! Les syndicats étudiants mettent en cause "une présidence d’université qui revient sur sa décision…"
A la rentrée 2021, la Présidence de l’Université Lyon 2 a annoncé mettre fin aux exonérations des frais d’inscription différenciés pour l’ensemble des étudiant·e·s étranger·e·s, et donc d’appliquer l’augmentation des frais à 2700€/an une année de licence et 3700€/an en master. Cette augmentation est prévue par la loi antisociale et discriminatoire ironiquement nommée “Bienvenue en France”, mise en place en 2019 par le Gouvernement.
A la suite d'une mobilisation de la communauté universitaire, cette mesure  n’avait pas été appliquée à l'Université Lumière-Lyon II. La Présidence de l’université  dit regretter de devoir prendre cette décision sous la contrainte, liée au dépassement des 10% d’exonérations autorisés, mais elle est surtout la conséquence des politiques et des réformes des gouvernements successifs qui n’ont fait que précariser les étudiant-e-s.
…et décide d’appliquer une mesure inacceptable et discriminatoire qui précarise les étudiant-es étranger-es !
L’augmentation des frais d’inscription va rendre inaccessible les études à l’université en France pour une écrasante majorité des étudiant·e·s étranger·e·s. Alors que les étudiant·e·s étranger·e·s n’ont déjà pas accès au système d’aides sociales et sont bien souvent contraint·e·s de se salarier dans des emplois précaires pour financer leurs études, cette augmentation ne va faire que renforcer la sélection et la triple précarité – financière, administrative et pédagogique -dont ils et elles sont déjà victimes.
Les étudiant·e·s sortent de deux ans catastrophiques pour leurs conditions de vie et d’études, avec une part toujours plus importante d’entre eux et elles sont précaires, forcé·e·s de se salarier et/ou de se rendre à des distributions alimentaires pour pouvoir manger. Cette situation touche plus encore les étudiant-e-s étranger-ère-s, puisqu’ils et elles sont 46,7% à avoir rencontré plus de difficultés financières selon l’OVE (Observatoire de la Vie Étudiante).
Les étudiant-es n’ont pas à payer la baisse du financement des universités !
Le Gouvernement devrait investir massivement dans les universités ! Au lieu de cela nous assistons à une baisse inexorable des moyens alloués aux établissements, et des présidences d’universités qui répercutent ces manques en voulant faire payer plus les étudiant-es, en particulier ceux et celles qui ne sont pas ressortissant-es français-es.
Les étudiant-es n’ont pas à payer la crise et à devoir faire les frais des politiques d’économie sur les budgets des universités : nous refusons de voir passer dans nos lieux d’études ces mesures qui vont précariser, sélectionner, trier, mettre en concurrence les étudiant-es !
Nous ne laisserons pas nos droits être attaqués sans rien faire ! Dès la rentrée de novembre, mobilisons-nous pour faire face à ses attaques et exiger la gratuité des universités pour toutes et tous.
(Communiqué)
Signataires : Solidaires Etudiant-e-s Lyon, UNEF TACLE Lyon, Collectif des Etudiant-e-s Etranger-es et Sans-Papiers de Lyon
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum









Nous écrire
--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--
Jeux & games
Boutique cadeau
Fashion
Librairie
Présidentielles2022

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance










logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

Haut de page LYFtvNews