LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1905
Age : 58
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
08012022
Dans un contexte sanitaire singulier, le Consumer Electronics Show (CES) a refermé ses portes ce vendredi à Las Vegas. La Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’Agence Auvergne Rhône-Alpes entreprises ont accompagné, selon le communiqué de la région AuRA, 26 start-ups régionales.
 
 

De Grenoble à Lyon, en passant par Saint-Etienne et Clermont-Ferrand, la richesse du patrimoine industriel d’Auvergne-Rhône-Alpes et la diversité de ses savoir-faire font de cette région, selon l’expression de Gary SHAPIRO, CEO de la Consumer Technology Association qui organise le CES, un « ninja de l’innovation »
Chaque innovation porte des enjeux économiques très structurants qui seront au cœur des politiques industrielles des années qui viennent. Comme par exemple les défis sur la conception et les usages des microprocesseurs de demain, un enjeu fort que relève l’entreprise Dolphin Design basée en Isère
Trois nouvelles thématiques sont apparues pour ce CES 2022 : 
• la santé, 
• le spatial, 
• l’alimentation. 
Le premier CES a été lancé en 1967 à New York. Aujourd’hui, le CES est le premier salon au monde dans les loisirs numériques. Les USA restent le déterminant du marché mondial même si la Chine les dépasse maintenant sur de nombreux points (les perspectives de ventes étaient évaluées à 200 milliards de USD en 2016). 
Le CES est organisé par la Consumer Technology, Association qui gère aussi le lobbying à Washington pour les industries des loisirs numériques, les études de marché et la définition de standards technologiques et marketing pour l’industrie. Avec son Technology & Standards program, qui comprend plus de 70 comités pour 1 100 membres, la CTA est accréditée par l’American National Standards Institute (ANSI) et impose ses standards à l’industrie américaine et en partie mondiale. Aucun autre salon dans le monde n’est géré par une association tentaculaire de ce genre. Son CEO, Gary Shapiro, est présent dans l’organisation depuis 1979. La présence française est très importante au CES, à la fois en termes de nombre d’entreprises et de représentation institutionnelle de haut niveau. 
Depuis 2014, la CTA organise une réplique du CES de Las Vegas, le CES Asia, à Shanghai au mois de juin. C’est un événement de cette nature qui intéresse la Région Auvergne-RhôneAlpes. L’ampleur du CES se révèle également dans l’importance acquise par les événements chargés d’en faire la promotion à travers le monde. Ces événements, qui constituent en fait des « annonces » des innovations présentées à Las Vegas et à Shanghai, comme lors du CES Unveiled de Paris d’octobre, réunissent exclusivement des professionnels et des médias.
L'intérêt d'organiser un déplacement à las Vegas
“Le premier objectif était de permettre à nos entreprises d’être fortement présentes, s'est félicité Laurent Wauquiez, Président de la Région, qui s'est lui-même déplacé sur cette édition du CES. Nous avons pu observer des entreprises aidées depuis plusieurs années qui ont grandi et qui se sont développées, ont créé de l’emploi et ont franchi une étape. C’est une belle récompense. Nous devons aujourd’hui poursuivre notre soutien. La grande force d’Auvergne-Rhône-Alpes est sa capacité à disposer d’une complémentarité entre les universités, les laboratoires de recherche, l’éco système industriel et l’écosystème d’innovation digitale”. 
A Las Vegas, Laurent Wauquiez achète des lampes antivirus pour les transports scolaires d'Auvergne Rhône-Alpes
Deux des entreprises régionales présentes agissent dans le secteur de la santé : Airxom est un fabricant de masques et l’entreprise Lod’Air est spécialisée dans la conception de "lampes qui détruisent virus et bactéries".  Enthousiasmé, Laurent Wauquiez a annoncé qu'il se porterait acquéreur, au nom de la Région "d’un certain nombre de dispositifs Airxom pour équiper les cars scolaires régionaux" .
Il a indiqué que l’action de la Région et de l’Agence Auvergne-Rhône-Alpes entreprise s’articule autour de quatre axes : le soutien aux start-ups pour les aider à être présentes sur cet évènement mondial, la favorisation des échanges et des mises en relation, la prise de commandes pour jouer le rôle d’expérimentation et enfin l’accompagnement sur la mise en œuvre de leur process industriel. 
Le Campus numérique de Charbonnières, qui a ouvert ses portes en février 2021, apporte des formations de haut niveau et innovantes dont les entreprises ont besoin pour poursuivre leur croissance et pour la transformation numérique. Selon le communiqué de la région, Auvergne Rhône-Alpes compte plus de 510 000 emplois dans l’industrie et "environ 10 000 postes sont à pourvoir immédiatement sur la région dans le numérique selon Pôle Emploi". 
Avec "1 500 étudiants-enseignants-collaborateurs d’entreprises-industriels au 1er janvier 2021", 3 acteurs essentiels du numérique (ENE, Digital League, Minalogic) et une usine grandeur nature pour tester la numérisation des processus, ce lieu est "le vaisseau amiral de notre ambition régionale d’être la Silicon Valley européenne" a indiqué Laurent Wauquiez. 
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman (journaliste indépendant) Rcs LYon en france
Nous écrire - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance