Economie circulaire : l'institut Rousseau fait des propositions avec Le Bon Coin

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Voir plus



Nouveau : proposez vos articles au format AMP (accelerated mobile page) :






LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1587
Age : 58
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
10032022
leboncoin et l’Institut Rousseau font leurs propositions pour développer l’économie circulaire en France et renforcer le pouvoir d’achat des Français. Chaque mois, 29 millions de Français se rendent sur leboncoin (Médiamétrie Net ratings). En 2020, grâce à la consommation de seconde main sur le site, pas moins de 5,8 millions de tonnes de CO2 ont été économisées, soit près de 20 millions d’aller-retours Paris-Marseille en voiture (source étude Second Hand Effect IVL Schibsted). 
Economie circulaire : l'institut Rousseau fait des propositions avec Le Bon Coin Le_bon10

Désormais  plus de 90% de ses utilisateurs estiment que « redonner du sens à sa consommation » fait partie des deux principales motivations à utiliser le site (Archipel&Co étude d’impact économique et sociétal du site leboncoin)
Depuis sa création en 2006 leboncoin s’est attelé, avec succès, à promouvoir par tous les moyens les vertus de l’économie circulaire auprès des Français. Aujourd’hui c’est avec l’Institut Rousseau qu’il a souhaité aller plus loin dans la réflexion sur ce sujet, afin de formuler des propositions et des engagements concrets, parmi lesquels la mise en place d’une baisse de la TVA sur les objets réparés et d’occasion, ou encore la création d’un “chèque économie circulaire” distribué par les entreprises.
3 Français sur 4 déclarent que la question environnementale sera importante dans le choix de leur vote (Elabe, mars 2021). leboncoin a souhaité s’associer à l’Institut Rousseau pour porter sa voix dans le débat présidentiel et formuler 12 propositions pour renforcer le pouvoir d'achat des Français et pour accélérer le développement de l’économie circulaire en France : 
1. Mettre en place une baisse de la TVA au taux de 5,5% ou de 2,1% sur les objets réparés et les objets d’occasion.
2. Mettre en place un crédit d’impôt économie circulaire couvrant 3 secteurs clés, précisément : l’écoconception, l’occasion et la réparation. Ce dispositif fiscal proposerait un abattement à l'impôt sur le revenu égal à 15 % de la valeur des acquisitions.
3. Mettre en place un « chèque économie-circulaire » de 100€ par an, distribué par les entreprises, sur le modèle des chèques vacances ou des chèques cadeaux, qui permettra d’acheter des produits issus de l’économie circulaire.
4. Imposer la mise à disposition par les régies, à titre gracieux, d’un certain nombre d’espaces publicitaires pour les acteurs de l’économie circulaire ressourceries et recycleries.
5. Mettre en place une aide à l’embauche de 6000 euros pour les ressourceries.
6. Mettre en place un fonds d’investissement public dans le recyclage et les recycleries.
7. Apporter un soutien public particulier aux start-ups de l’économie circulaire, via un fonds spécifique et un appui de l’Ademe, par exemple pour faciliter l’accès aux gisements de déchets et les relations avec les acteurs territoriaux.
8. Concevoir et appliquer une stratégie de relocalisation des filières industrielles de valorisation des déchets.
9. Développer en amont du recyclage, une véritable politique de sensibilisation et de communication à la prévention à destination de la population. Prendre l’exemple d’un message “recycler, réemployer” qui serait obligatoire sur toute publicité d’un produit de consommation.
10. Intégrer dans les programmes éducatifs des contenus de sensibilisation à l’économie circulaire, au recyclage des déchets et au réemploi.
11. Développer une filière des métiers de la réparation dans l’enseignement supérieur. 
12. Associer les ONG environnementales, les entreprises, les collectivités et les associations de consommateurs à l’élaboration des politiques publiques en matière d'économie circulaire.
Fidèle à la réciprocité des droits et des devoirs, leboncoin prend également 5 engagements en faveur de la reconstruction écologique :
1. Offrir sur sa plateforme de la publicité gratuite et une mise en avant des ressourceries et des recycleries 
2. Multiplier les partenariats avec des ressourceries et recycleries afin de leur permettre de déposer gratuitement leurs annonces sur la plateforme et ainsi leur donner une grande visibilité. 
3. Développer les partenariats avec les ONG environnementales et les laboratoires d’idées qui interviennent sur les problématiques d’économie circulaire. Ces partenariats pourront prendre la forme de colloques, de financements de projets et d’études.
4. Soutenir l'activité d'acteurs de l'économie circulaire en leur proposant un lieu de vente éphémère lors d’événements ou au sein de nos locaux
5. Informer davantage ses utilisateurs des bienfaits de la consommation de seconde main pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
Cette dimension environnementale aura aussi un effet collatéral positif sur le pouvoir d’achat. Qu’il s’agisse de celui des particuliers, puisqu’en moyenne, en 2019, les vendeurs sur leboncoin ont par exemple gagné en 2019 221€ grâce à la vente de leurs biens (hors véhicules et immobilier), et 4599€ grâce à la vente de leur véhicules.
La plateforme permet au global chaque année 112 millions de transactions (hors immobilier) pour une valeur de 21,1 milliards d’euros, soit 0,87% du PIB français, qui qui alimentent ensuite l’économie nationale.  (Archipel&Co étude d’impact économique et sociétal du site leboncoin
« La question écologique et climatique est plus prégnante que jamais dans l’esprit des citoyens français. Nous sommes tous convaincus aujourd’hui qu’il n’est plus possible de s’en tenir à une économie linéaire qui consiste à extraire, fabriquer, consommer et jeter. J’estime que leboncoin, si fortement implanté dans le quotidien de nos concitoyens, ne doit pas se contenter d’être utile mais a la responsabilité de contribuer au développement de modes de consommation plus vertueux, qui sont aussi un atout pour le pouvoir d’achat. C’est pourquoi nous avons souhaité nous associer avec l’Institut Rousseau pour réfléchir et aboutir ensemble à des propositions constructives permettant d'accélérer le mouvement sur  l’économie circulaire en France. » déclare Antoine Jouteau, Directeur Général leboncoin.
« La reconstruction écologique exige de repenser nos modes de production, de distribution et de consommation. C’est toute l’économie qu’il faut circulariser si nous souhaitons être capables d’affronter le changement climatique et la chute de la biodiversité. Sans une telle bifurcation, nous basculerons vers une société de pénurie et de rareté. Des entreprises comme leboncoin montrent la voie, il faut que d’autres suivent. Il est à nos yeux important d’accompagner ce mouvement vers le réemploi et l’économie circulaire. » déclare Chloé Ridel, directrice-adjointe de l’Institut Rousseau.
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
A la Une
Nous écrire












--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--

Le rayon Jeux & gaming... Des idées cadeaux... La boutique Fashion... le rayon librairie (sélection de livres, BD, DVD...)... Politique : la table de presse des Présidentielles 2022... Lyon boutique et idées cadeaux... Le rayon cinéma, festivals livres, biographies et coffrets DVD... Notre sélection chanson française, musique & partitions...

instagram lyftvphotos








logo+rss

logolyftvnews


- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

Haut de page LYFtvNews