LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1893
Age : 58
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
15062022
Communiqué d'Osez le féminisme : "Nous nous réjouissons d’apprendre que Michel Piron, propriétaire de Jacquie et Michel, et quatre complices, sont actuellement en garde à vue pour des faits supposés de complicité de proxénétisme et de viols". 
 
Michel Piron en garde à vue. "Derrière Jacquie et Michel, un système organisé"... 9b3a5fee-beeb-d389-b6d1-fc4fd0ff5e96
Un système organisé de proxénétisme et de viols. 
L’impunité des pornocriminels se fissure, et la justice écoute enfin les victimes. C’est toute l’industrie pornographique qui est dorénavant face à la justice : acteurs, rabatteurs, producteurs, réalisateurs, diffuseurs constituent un véritable système proxénète et criminel. 
Nous exigeons que cesse cette zone de non-droit qu’est la pornographie. 
En 2020, Osez le Féminisme, les Effrontées, et le Mouvement du Nid ont fait des signalements contre Jacquie et Michel pour proxénétisme, viols, traite des êtres humains et actes de torture et de barbarie, suite à l’enquête du journaliste Robin d’Angelo, qu’il relate dans “Judy, Lola, Sofia et moi”, et dans la vidéo-enquête sur Konbini de février 2020. 

Dans cette vidéo, l’un des fondateurs de ARES, la société propriétaire de Jacquie et Michel déclarait à propos de leurs méthodes de rabattage : “En France, (...) c’est interdit. C’est du proxénétisme. De toute façon, si tu trouves une fille, on met un truc qui n’a rien à voir (...) pour ne pas s’attirer les foudres”. La défense de Piron qui consiste à dire qu’il n’était pas au courant des violences commises sur les tournages est intenable alors que ce sont les diffuseurs qui commandent ces contenus violents et dégradants aux producteurs. Le “porno amateur” est un vaste mensonge. Seul existe un système de proxénétisme organisé.
Les pénétrations sexuelles obtenues sous contrainte, les violences sexuelles et les actes de torture infligés, les manipulations commises contre des femmes rabattues et piégées, les diffusions incontrôlées des vidéos sont la norme de cette industrie criminelle. 
C’est aussi ce que démontre l’enquête du Monde à propos de l’autre affaire impliquant douze producteurs et acteurs, dont Mathieu Lauret, l’un des principaux producteurs de Jacquie et Michel et de Dorcel, mis en examen et en détention provisoire pour proxénétisme, viols aggravés et traite des êtres humains.
Il est grand temps que cesse cette zone de non-droit qu’est l’industrie pornocriminelle. Nous réclamons la Justice. Nous réclamons également que les acteurs institutionnels se réveillent et prennent la mesure du problème.
Nous dénonçons l’impuissance de l’ARCOM qui échoue à faire appliquer la loi de protection des mineurs. Les pornocrates s’enrichissent par la diffusion massive de violences sexuelles et sexistes auprès d’enfants, ce qui constitue un “viol psychique” selon les psychologues auditionnés au Sénat récemment.
Nous dénonçons l’inaction de PHAROS, auprès duquel Osez le Féminisme ! a signalé des centaines de contenus illicites : pédocriminalité, viols, apologie de crimes sexuels, apologie de la haine raciale, lesbophobie… Aucun contenu n’a été retiré pour l’instant. 
La révolution #MeToo n’aura pas lieu si nous ne rendons pas justice aux victimes du pire système de violences masculines. La révolution #MeToo n’aura pas lieu tant que la pornographie, outil de propagande patriarcale, continuera à propager le pire de la culture du viol. 
Enfin, s’il devait y avoir mise en examen pour proxénétisme et viols à l’issue de cette garde à vue de Piron, nous exigeons la fermeture immédiate des contenus de la société ARES, dont le site de Jacquie et Michel, et des chaînes TV de Jacquie et Michel hébergées par le groupe CANAL+." 
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

LYFtvForum
Michel Piron mis en examen :  nous demandons la fermeture du site et de la chaine TV Jacquie et Michel

Michel Piron en garde à vue. "Derrière Jacquie et Michel, un système organisé"... 90b4611c-b549-ea14-8fda-cb22b8effae1
Nous apprenons ce jour la mise en examen de Michel Piron, propriétaire du site Jacquie et Michel pour complicité de traite d’être humain en bande organisée et viol, et son placement sous contrôle judiciaire. Trois autres hommes – un ancien “acteur” et deux anciens réalisateurs – ont également été mis en examen pour viols, complicité de viol, proxénétisme en bande organisée et traite d’être humain en bande organisée. L’un d’eux, placé en détention provisoire, est aussi poursuivi pour complicité de viol avec acte de torture et de barbarie. Face à la gravité des charges retenues, nous demandons la mise en détention provisoire de Michel Piron, commanditaire du système organisé de proxénétisme, et nous exigeons la fermeture du site Jacquie et Michel et de la chaine TV du groupe hébergée par Canal +.
L’enquête démarrée suite au signalement d’Osez le Féminisme, les Effrontées, et le Mouvement du Nid en 2020 et les gardes à vue annoncées il y a quelques jours ont permis à la justice de retenir ces charges d’une extrême gravité à l’encontre de Michel Piron, le propriétaire de ARES qui détient la marque Jacquie et Michel et de plusieurs hommes gravitant autour. Nous assistons à la chute d’un puissant système d’impunité, la société ne detournera plus les yeux sur ce qu’est la pornographie : des pénétrations sexuelles obtenues sous contrainte, des violences sexuelles et des actes de torture infligés, des manipulations commises contre des femmes rabattues et piégées, des diffusions incontrôlées des vidéos de viols.
 
Il est grand temps que cesse cette zone de non-droit qu’est l’industrie pornocriminelle. Nous réclamons la Justice.
Face à la gravité des charges retenues, nous sommes choquées d’apprendre la remise en liberté sous contrôle judiciaire de Michel Piron. Nous devons protéger les victimes qui parlent. Il est absolument nécessaire que l’enquête ne soit pas entravée, qu’elle se déroule sereinement et que d’autres femmes puissent aussi parler en sécurité. Le Juge des Libertés n’a pas pris la mesure du dossier. Le parquet doit faire appel. Nous exigeons la mise en détention provisoire de Michel Piron. 
 
Enfin, si les victimes parlent avec un courage inouï (et elles sont des dizaines et des dizaines que nous accompagnons !), il est insupportable pour elles de voir les vidéos des viols qu’elles ont subis encore en ligne. Des vidéos pornographiques sont examinées aujourd’hui par la justice pour ce qu’elles sont  : des scènes de crimes. Mais quelle est donc cette société dans laquelle on laisse les gens se masturber sur des viols filmés ? Nous exigeons la fermeture immédiate des sites et chaines TV de la société ARES, dont les sites de Jacquie et Michel et la chaîne hébergée par Canal +. L’ARCOM doit agir. Le gouvernement doit réagir.
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman (journaliste indépendant) Rcs LYon en france
Nous écrire - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance