LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1999
Age : 59
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
19012023
Étude SumUp : Le paiement sans contact est utilisé par (seulement) 7 Français sur 10. Si la crise sanitaire a installé durablement le paiement sans contact dans les habitudes des consommateurs, son usage progresse moins vite en France que chez la plupart de nos voisins européens. La fintech SumUp, partenaire financier de confiance de plus de 4 millions d’entreprises, dresse dans cette étude paneuropéenne un panorama de ses usages et de son adoption en France et en Europe. Elle dévoile également une photographie complète des régions dans lesquelles le paiement sans contact est le plus plébiscité et mesure son attractivité pour le secteur de la restauration.

Voici les principaux enseignements de cette étude :


  • Une adoption européenne à plusieurs vitesses : 68% des Français utilisent le paiement sans contact contre 90% des Britanniques , 85% des Suisses, 78% des Italiens et 67% des Allemands sondés;


  • Ce mode de paiement affiche une croissance modérée de 4% en France en 2022 (vs 2021), plus faible que celle de ses voisins européens (+35% en Allemagne, +9% en Italie, +5% en Suisse);


  • Une adoption rapide des paiements digitaux dans la restauration : un nombre moyen de paiements hors cash des restaurateurs qui a augmenté de 16,3 % en 2022 par rapport à 2021;
    Le panier moyen est globalement en baisse de 3,8% en 2022 dans l'hexagone comparativement à l’année précédente.
    Payer sans contact : une habitude entrée dans les moeurs
    Le paiement sans contact s'inscrit dans les habitudes d’une large majorité de Français, qui tendent à retirer moins d’espèces et à privilégier les paiements digitaux, notamment pour des questions de facilité et d’hygiène. Chiffres à l’appui, 68% des Français utilisent désormais ce moyen de paiement, en croissance de 4% en 2022 dans l’hexagone par rapport à 2021. Une percée plus lente que dans le reste de l’Europe où le paiement sans contact s’est davantage imposé : 9 Britanniques  sur 10 (90%, +3% vs 2021), plus de 8 Suisses sur 10 (85%, +5%), et presque 8 Italiens sur 10 (78%, +9%). Les Allemands ont rattrapé leur retard grâce à une progression impressionnante de 35% en 2022, jusqu’à presque égaler les Français avec 67% de paiements sans contact. Selon une analyse régionale plus poussée, il est particulièrement plébiscité dans les régions Hauts-de-France (71,5%), Pays de la Loire (70,9%), Bretagne (70,8%), Grand Est (70,7%) et en Bourgogne et Franche-Comté (69,5%) ainsi qu’en Auvergne et Rhône-Alpes (68,8%; +4,2%). Quoiqu’en plus forte croissance en Ile-de-France (+5,2%), en Corse (+5,3%), et dans les départements et régions d'outre-mer (+5,1%), c’est aussi paradoxalement dans ces régions que le taux de pénétration du paiement sans contact compte parmi les plus faibles.
    “Ces chiffres corroborent le fait que la crise sanitaire a fait considérablement évoluer les comportements des usagers et que les avantages (rapidité, praticité, sécurité) du paiement sans contact font de plus en plus l’unanimité auprès des Français; même si son usage reste à la traîne dans l'hexagone par rapport au reste de l’Europe. En outre, le passage du plafond de 30 à 50 Euros par la Fédération Bancaire Française en mai 2020, bientôt rehaussé à 80 Euros, a contribué à renforcer l’attractivité et l’adoption de ce mode de paiement par les consommateurs", explique SumUp.


    Les régions françaises n'ont pas adopté le paiement sans contact de manière uniforme 71_5__vs_68_2___1__d35394a86b

    Paiements digitaux : un levier clé pour renforcer la compétitivité et l’expérience client dans le secteur de la restauration
    “Vous avez le sans contact ?”... Au restaurant, le paiement sans contact est devenu un service incontournable pour satisfaire les impératifs de convivialité, de flexibilité et de rapidité des clients. Par carte bancaire ou via des applications mobiles, les consommateurs le plébiscitent largement et la tendance semble partie pour durer.
    Dans le détail, 5 régions l’ont majoritairement adopté :



    • L’Ile-de-France et les Hauts-de-France (76,9%)



    • Les Pays de la Loire (76,4%)



    • La Bretagne (76,1%)



    • Le Centre-Val de Loire (74,7%) 



    En termes de croissance du marché, c’est la Bretagne (+8.9%) suivie par la Corse (+6,9%) et la Normandie (+6,3%) talonnée par l'Ile-de-France (+5,7%) qui sont sur les premières marches du podium.
    On observe parallèlement que le nombre moyen de paiements hors cash des restaurateurs interrogés a augmenté de 16,3% en 2022 par rapport à l’année précédente, avec une dynamique particulièrement positive dans certaines régions. Cet engouement pour les solutions de paiement digitales, dont le paiement hors cash est une composante clé, valide que nous sommes entrés dans une phase de croissance stratégique sur ce segment. C’est le cas de l’Île-de-France (+23,1%), de la région Provence-Alpes Côte-d’Azur (+19,8%), suivies de près par le Centre-Val de Loire (+18,8%), la zone Auvergne et Rhône-Alpes (+17,2%) et enfin la Corse (+17,1%). A l’inverse, la Bretagne (7,6%) et les départements et régions d'outre-mer (12%) affichent une dynamique plus timide.
    Autre enseignement de l’étude : le panier moyen 2022 est globalement en baisse de 3,8% par rapport à 2021 au niveau national, avec des nuances selon les régions. En l’occurrence, les Pays de la Loire (-9,3%) suivies par les Hauts-de-France (-5,9%) affichent une décroissance plus marquée. Seules les départements et régions d'outre-mer (-2%) et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’en sortent mieux. A ce titre, l’évolution du panier moyen des restaurants confirme cette tendance à la baisse. En dessous de la moyenne nationale (-2,6%), il passe de 29,1 € en 2021 à 28,3 € en 2022. Sous le prisme régional, des écarts importants se dessinent : la Corse caracole en tête (52,7€) suivie par les départements et régions d'outre-mer (39,5€), alors que la Bretagne avec un panier moyen de 20,1€ est en bas de l’échelle. Sans surprise et dans la continuité de ces analyses, la Bretagne (-22,7%; 20,1€), suivie par la Normandie (-12,3%; 26,3€) et les Pays de la Loire (-9,2%; 21,5€) sont celles qui présentent la plus forte décroissance.
    “Pratique, rapide, respectueux des gestes barrières et plus flexible, le paiement digital (hors cash) ainsi que le sans contact en particulier restent le présent et l’avenir du paiement…même si l’on observe un développement et une adoption à plusieurs vitesses selon les régions. A l’heure où de nouvelles solutions de paiement mobile se démocratisent au restaurant et dans de nombreux commerces; il a de beaux jours devant lui.” conclut SumUp

    A propos
    SumUp, fintech internationale de premier plan, s’engage aux côtés des commerçants pour leur offrir de nouvelles opportunités de croissance et de développement. Fondée en 2012, SumUp est le partenaire financier de confiance de plus de 4 millions d’entreprises sur plus de 35 marchés à travers le monde. SumUp accompagne les commerçants, indépendants et micro-entreprises à démarrer, gérer et développer leur activité avec succès. Grâce à sa « Super App », SumUp propose aux commerçants un compte et une carte d’entreprise gratuits, une boutique en ligne, des outils de facturation ainsi que des solutions de paiements physiques et à distance parfaitement intégrés aux terminaux de cartes et aux caisses enregistreuses de SumUp. Soucieuse de tirer parti de son succès pour mieux protéger la planète, SumUp s’est engagée à reverser 1 % de ses futurs revenus nets pour soutenir des causes environnementales, éducatives et entrepreneuriales. En 2022, SumUp s'est distinguée en matière de diversité et d'inclusion en étant reconnue comme l'un des meilleurs employeurs mondiaux pour les personnes LGBT+ par le Stonewall Workplace Equality Index.

  • Méthodologie : L’enquête SumUp a été menée auprès de PME européennes du 2 au 9 Novembre 2022, au travers d’un questionnaire auto-administré en ligne. Elle a été conduite auprès d’un échantillon de 3488 personnes basées dans 5 pays (Royaume-Uni (890), France (730), Italie (1404), Allemagne (333) et Suisse (131).



Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Mentions Légales : Site animé et géré par Gilles Roman (journaliste indépendant) Rcs LYon en france
Nous écrire - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance