LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




LYFtv.com Portail music & news
(Lyon - Paris - France -Monde)

Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections - livraison à domicile)

Gilles Roman
Gilles Roman
Admin
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftv.com
23062023
Dans le parc de Parilly, l’Institut départemental de l’enfance et de la famille (IDEF) accueille en urgence des mineurs de la naissance à la majorité en vue de leur offrir un cadre de protection. Ce sont près de 1200 bébés, enfants, adolescents et mamans mineures qui sont accueillis chaque année à l’IDEF. L’IDEF compte 219 places réparties entre :
- La pouponnière (enfants de 0 à 3 ans) qui comprend 55 places
- Le foyer (enfants de 3 à 18 ans) qui comprend 102 places auxquelles s’ajoutent 12 places au SAS et 12 places au service hors les murs 
- L’accueil Mères-enfants qui comprend 38 places de jeunes femmes. 
Sur l’année 2022, 1083 enfants ont fait un séjour dans l’établissement !
Actuellement, la pouponnière compte 64 enfants et les unités ouvertes du foyer sont pleines. Au-delà de l’hébergement et de la mise en sécurité des mineurs, l’IDEF s’attache particulièrement aux liens que les enfants doivent maintenir avec leurs familles. 
Le nouvel espace Famille 
L’espace Famille est le lieu d’accueil et de rencontre entre parents et enfants. Ce service permet d’accompagner l’exercice du droit de visite dont bénéficient les parents ou le titulaire de l’autorité parentale à l’égard de son / ses enfant(s). L’équipe est composée de trois professionnels à temps plein, d’une psychologue et d’un chef de service à temps partiel. L’équipe veille à ce que la sécurité morale et physique de l’enfant soit assurée et que toutes les conditions soient réunies pour que ce temps soit bénéfique à chacun.
Les visites sont effectuées à partir d’un calendrier organisé par le travailleur social Enfance de la Maison de la Métropole. L’équipe accueille également les professionnels de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) qui assurent des visites médiatisées au sein de l’IDEF. 
Au bout de quatre visites, un compte-rendu de "visites médiatisées ou accompagnées" est écrit et envoyé aux professionnels. Ce travail collectif permet de motiver des changements ou des évolutions dans le droit des visites.
En mobilisant pleinement l’ensemble de ses services, la Métropole de Lyon adapte sans cesse ses dispositifs et ses outils de pilotage pour apporter un suivi du parcours de l’enfant. Prévu à l’article L. 312-4 du Code de l’action sociale et des familles (CASF), le schéma d’organisation du secteur de l’enfance est prévu pour une durée de cinq ans. Document obligatoire, il a pour objet d’apprécier les besoins de la population concernée par les politiques publiques de la prévention et de la protection de l’enfance, de dresser le bilan du dispositif existant et d’en déterminer les objectifs de développement. 
Le schéma directeur métropolitain d’organisation du secteur de l’Enfance s’articule avec le nouveau Projet métropolitain des solidarités (PMS) adopté en 2023 par la Métropole de Lyon. 
Adopté en 2023, le  PMS affirme sept engagements prioritaires: 
1. Accueillir sans condition, dans le but de diminuer le phénomène de non-recours et accompagner les publics en diffi culté, notamment par la simplification et la dématérialisation des démarches publiques et des services privés 
2. Développer le pouvoir d’agir des personnes concernées en élargissant les espaces de participation, 
3. Renforcer le pouvoir d’agir des professionnels afi n de contribuer à la diminution du turn-over, consolider les équipes et renforcer l’attractivité des métiers, 
Thématiques d’action : 
4. La Métropole de l’hospitalité, pour agir en cohérence en faveur de l’accès au logement des personnes sans-abris et poursuivre le développement de solutions d’insertion professionnelle 
5. La Métropole du prendre soin, pour développer et diff user une culture de la bienveillance et de la bientraitance face aux vulnérabilités sur le territoire 
6. La Métropole de l’inclusion, pour contribuer au développement de liens sociaux et encourager les solidarités de proximité 
7. La Métropole de l’émancipation, pour sécuriser les parcours des jeunes et améliorer leur accès aux droits.

Gilles Roman aime ce message

Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum