LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections - livraison à domicile)

Gilles Roman
Gilles Roman
Admin
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftv.com
28072023
Fortes chaleurs en ville : Avec près de 18 jours de fortes chaleurs enregistrées par an soit 7 de plus qu’en 2000, la métropole de Lyon est régulièrement touchée par des épisodes caniculaires et de nombreux évènements météorologiques extrêmes liés au dérèglement climatique (orages violents, épisodes de grêle inattendus).
Lyon : comment la métropole s'adapte aux fortes chaleurs caniculaires ? Change10
« De plus en plus d’épisodes de canicule, de sécheresse et d’événements météorologiques extrêmes sont enregistrés chaque année. En quelques jours, nous avons vu le Canada, la Grèce, la Sicile, l’Algérie, la Corse mais aussi le sud de la France en proie aux flammes et ces évènements graves doivent nous pousser à agir. La Métropole de Lyon se mobilise et met en œuvre un plan d’actions d’envergure pour s’adapter au changement climatique, rafraîchir et végétaliser le territoire. Avec 25 000 arbres et arbustes plantés l’an dernier, les îlots de fraîcheur se multiplient et les premiers effets sont constatés avec 5 à 7 degrés de moins sur certains axes végétalisés » souligne Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon.
Depuis le début du mandat, la stratégie de végétalisation a évolué en augmentant considérablement le nombre de plantations et en choisissant des essences résistantes au dérèglement climatique. L’hiver dernier, environ 25 000 arbres et arbustes ont été plantés ou financés par la Métropole de Lyon : cela concerne les arbres et arbustes directement plantés par la Métropole sur l’espace public, ainsi que le financement de plantations dans les copropriétés et résidences de logements sociaux, et de plantations de haies. Le nombre de plantations va augmenter en fin de mandat dans le cadre des projets structurants du territoire comme le projet Rive droite, la Presqu’île à vivre, l’aménagement du quartier de la Part-Dieu, les Voies Lyonnaises, les ZAC et l’extension ou la création des lignes de tramway.
L’infiltration des eaux pluviales est aussi une des solutions pour rafraîchir la ville avec l’objectif de désimperméabiliser 400 hectares d’ici 2026. L’albédo des espaces publics est également pris en compte dans chaque nouveau projet d’aménagement. Le nouveau visage de l’esplanade Moncey, entièrement réaménagée avec un revêtement clair pour limiter le stockage de la chaleur par le sol est une belle illustration.
Cette opération financée à hauteur de 4.2 millions d’euros par la Métropole de Lyon permet de traverser agréablement le 3ème arrondissement grâce un cheminement piéton continu entre la place Bellecour et le quartier de la Part-Dieu. Plusieurs espaces publics ont été requalifiés, notamment la place Eugène Varlin, classée au titre des monuments historiques. Cette place, réorganisée autour d’une fontaine-œuvre d’art, en lien avec les Architectes des Bâtiments de France, offre aujourd’hui un cadre architectural et paysager qualitatif pour les terrasses et devantures des commerces de la promenade. La suppression des emmarchements autour de la fontaine a permis de retrouver un sol en asphalte beige grenaillé, davantage propice à la fraîcheur et à la sécurisation des déplacements. Les travaux ont été l’occasion de végétaliser les espaces publics avec 59 nouveaux arbres et arbustes plantés pour réduire l’effet d’îlot de chaleur urbain.
La place Marc Aron, située face à la mairie du 3ème arrondissement a été également repensée et avec la création d’un espace jardin renforçant la place du végétal et la construction de tranchées d’infiltration des eaux pluviales permettant de désimperméabiliser près de 4400 m² de surfaces.
Renforcer la végétalisation de la rue Garibaldi
Après la livraison des deux premières tranches de travaux, en 2014 pour le tronçon Vauban-Bouchut et en 2019 pour le tronçon Bouchut/Arménie, permettant d’offrir des espaces publics de qualité et confortables pour l’ensemble des modes actifs, la 3 ème tranche de travaux votée lors de la commission permanente du 17 juillet 2023 s’attachera à la section comprise entre les rues d’Arménie et du Pensionnat (Lyon 3ème) et la Grande rue de la Guillotière (Lyon 7 ème).
Les principaux objectifs sont d’apaiser la circulation automobile (en supprimant la trémie Garibaldi/Félix Faure/Gambetta), de donner davantage de confort aux piétons et de favoriser l’usage des transports en commun. La végétalisation de la rue Garibaldi sera renforcée au niveau de la place Stalingrad et la désimperméabilisation de l’espace public se poursuivra : 156 nouveaux arbres et 3 400 m² de végétation seront plantés.
Le coût prévisionnel de l’opération est de 14.5 millions d’euros.
La place des Martyrs de la résistance revisitée et végétalisée
Ancien parking, la place des Martyrs de la Résistance, située à l’angle de la rue Garibaldi et de la rue Paul Bert, connaitra également un réaménagement d’ici 2025 pour devenir un espace public de proximité fortement végétalisé : une surface de 2 500m² de végétation est ainsi prévue dans le projet.
Trois espaces distincts avec des usages différents seront aménagés :
  • Le parvis métropolitain, au nord de la place qui deviendra un espace flexible pouvant accueillir le marché, des terrasses et des petits événements,

  • Le cœur habitant, au centre de la place qui sera un lieu de pause fortement végétalisé, préservé des flux avec du mobilier de détente et de loisir,

  • Le parvis ludique, entre l’école et sa cour déportée à destination des enfants et des parents.

Sous maîtrise d’ouvrage de la SPL Part Dieu, ce projet d’aménagement d’un coût de 1.3 millions d’euros permettra de créer un ilot de fraicheur grâce à l’augmentation significative de la végétation (strates basses, intermédiaires et hautes) et l’infiltration des eaux pluviales.
Redonner l’accès à l’eau à toutes et tous
Dans le cadre de la politique « Eau pour tous » Lyon Métropole garantit le droit d'accès à l'eau à tous les habitants du territoire, y compris les plus démunis. Une fontaine à eau a été installée en juillet devant le siège de l'institution, rue Paul Bert. Il s'agit d'une nouvelle installation qui s'inscrit dans le cadre d’une expérimentation dont le bilan permettra d’étudier le déploiement plus large de ces fontaines sur le territoire métropolitain.                                    
Cette fontaine facilite le remplissage d’une gourde et permet également de rafraichir les habitants grâce à un bouton brumisateur.

Admin aime ce message

Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum