LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections - livraison à domicile)

Gilles Roman
Gilles Roman
Admin
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftv.com
03082023
Citadium, l’enseigne de mode urbaine pour les jeunes, l'une des premières boutiques à s'être installée à Lyon dans le Grand Hôtel Dieu, a désormais confirmé que ses magasins et sa plateforme de vente en ligne arrêteraient de vendre de l’angora. Après avoir instauré une interdiction de la fourrure en 2019 (qui faisait suite elle aussi à une discussion avec PETA), Citadium devait encore mettre en place une politique contre l’angora et les dérivés de la fourrure de lapin. Mais PETA en a désormais reçu la confirmation avec leur déclaration : « Après vérification nous commercialisons quelques rares produits en angora. Nous allons arrêter leur vente, dès épuisement des stocks, et les remplacerons par des produits similaires mais en faux angora. »
« L’angora et le feutre de lapin représentent une véritable torture pour ces animaux sensibles dont la fourrure est soit arrachée à pleine poignée alors qu’ils sont encore conscients et hurlent de terreur, soit tondue après qu’ils ont été électrocutés ou que leur cou a été brisé », selon James Fraser, chargé des relations d’entreprise pour PETA France. « La décision pleine de compassion de Citadium fait écho à l’intérêt pour la cause animale portée par les jeunes générations, et PETA demande aux dernières marques qui en commercialisent de suivre ce bel exemple. »
Des enquêtes en Asie et en France ont révélés que les lapins utilisés pour l’angora sont confinés sans stimulations ni soins vétérinaires. Ils sortent uniquement pour être violemment épilés. Ils sont alors attachés et maintenus en place et leurs doux poils leur sont arrachés par poignée, déchirant parfois leur peau délicate.
Les lapins élevés pour leur chair et leur fourrure passent leur courte vie de misère dans des cages sales et exiguës, dans lesquelles leurs mouvements naturels sont si entravés que le mauvais développement de leurs os et de leurs muscles les empêche de bondir. Lorsqu’ils atteignent la taille requise pour l’abattage, les employés leur brisent le cou, les étouffent ou les électrocutent. Les animaux ne meurent parfois pas sur le coup et sont alors écorchés vivants.
Citadium rejoint une longue liste de plus de 400 marques et commerçants comme Armani, Burberry, Chloé, Calvin Klein, Dolce & Gabbana, le groupe Kering et Lacoste qui se sont engagés à interdire l’angora.
PETA, dont la devise dit notamment que « les #animaux ne nous appartiennent pas et [que] nous n’avons pas à les utiliser pour nos vêtements » s’oppose au spécisme, l’idéologie postulant une fausse supériorité de l’humain sur les autres animaux. 
Pour plus d’informations, rendez-vous sur PETAFrance.com.
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum