Lyon Nature : Le Grand Parc de Miribel-Jonage se trace un avenir métropolitain

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

LYFtv-LYon
LYFtv-LYon
Nombre de messages : 727
Age : 57
Date d'inscription : 04/05/2011
http://www.lyonenfrance.com
10062013
Entièrement réinventé par l'homme et pourtant si naturel… le Grand Parc est devenu un véritable trait d'union entre ville et nature avec 2 200 ha aux portes de Lyon.
Lieu où l'on apprend la nature, où l'on s'ouvre à la culture, où la dimension de mixité sociale fait sens, le Grand Parc a su ces 5 dernières années se donner les moyens d'une politique ambitieuse pour dynamiser ses missions régaliennes autour de la préservation de l'eau et de l'environnement.
Une singularité mise en exergue dans un livre à paraître « Grand Parc, une histoire en dix instantanés » .

Un changement d'échelle...
Faire du Grand Parc un espace de services aux multiples usages jusqu'à le transformer en « territoire apprenant», telle était l'idée initiale de Jérôme Sturla, président du SYMALIM (organisme propriétaire du Grand Parc).

5 ans après, c'est chose faite avec :
- des marqueurs forts :
- pour l'agriculture : la création d'une marque et d'un restaurant « Saveurs du Grand Parc » qui viennent certifier la démarche d'agriculture biologique de proximité,
- pour la Culture :
- des rendez-vous annuels devenus incontournables (tels Destination Nature, Le Grand Rendez-vous ou encore le Festival Woodstower et ses 10 000 participants chaque année)
- l'accueil de grands événements culturels (Cirque Plume en 2012, les Biennales de Lyon,…)
- l'installation d'œuvres d'art contemporain, d'artistes mondialement reconnus dont en outre, dès la rentrée de septembre la mise en place d'une sculpture monumentale de Ugo Rondinone, qui, tous réunis, inscrivent le Grand Parc parmi les grands lieux de culture de la métropole.
- des aménagements conséquents

Pour accueillir en toute sécurité, toute l'année, près de 4 millions de visiteurs, le Grand Parc a investi sur les 5 dernières années, plus de 15 millions d'euros (soit une hausse de +25% par rapport aux années précédentes) entre :
- L'îloz', qui avec 4 millions d'investissement est Le chantier d'envergure qui démarre. Ce centre de pédagogie Eau et Nature sur le site restauré de la ferme des Allivoz, reprend en un seul et même lieu tout ce qui fait l'identité du Grand Parc : l'accueil et la sensibilisation du public aux grands enjeux de demain.
- le début du réaménagement de l'Espace MultiSport, nouvellement nommé L'atol',
- réaménagement du site de la Droite Drapeau (30 ha soit près de 2,7 millions d'€ d'investissements),
- l'installation d'une aire de jeux sur le site de la Baraka (200 000 € d'investissements).
Une politique dynamique et des initiatives nombreuses et innovantes qui démontrent que le Grand Parc est prêt à tenir un rôle majeur dans la métropole en construction.

… pour de nouvelles perspectives
Et l'aventure ne s'arrête pas là. Mi-bilan, mi-projet, cap est mis sur la multiplication des expériences : tourisme pédagogique et de sensibilisation à l'environnement sur L'îloz', tourisme récréatif, Sports et Loisirs avec L'atol'… Le Grand Parc souhaite demain, être identifié comme un lieu touristique de proximité à part entière.
Un objectif qui entraîne également de nouvelles pistes de développement pour favoriser l'accessibilité et qui fait la part belle aux modes de déplacement doux comme :
- un accès en navette fluviale, après un test positif durant l'été 2011,
- la valorisation des pistes cyclables,
- l'amélioration de la desserte, tout au long de l'année, en transports en commun.

En 5 ans, le Grand Parc a gagné en identité. Porteur et source de débats, il n'est plus un simple opérateur mais un lieu d'expérimentation et un laboratoire porteur d'innovation au service de la ville de demain.
Aujourd'hui identifié comme un acteur des politiques publiques, qui regroupe sur son territoire 11 communes de 2 départements, le Grand Parc reflète une vision qui l'inscrit pleinement dans la métropole de demain, et ce, bien au-delà de ses frontières.
Une reconnaissance qui lui donne désormais :
- toute légitimité pour être un acteur majeur dans le projet futur (20 millions d'€ estimés) de la gestion globale de l'eau du Rhône Amont2,
- un véritable statut d'espace naturel métropolitain.
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum







Nous écrire

--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--


LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance










logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

Haut de page LYFtvNews