LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




Translate




Ce site perçoit des commissions sur les ventes de #laboutiquelyftv (cliquer ICI pour découvrir nos sélections livres, mangas, gaming, musique(s), idées cadeaux... - livraison à domicile)

LYFtv-Europe
LYFtv-Europe
Date d'inscription : 24/04/2012
https://www.lyftvnews.com/f144-europe-politique-et-sociale
24102018
« Couverts en plastique, assiettes, cotons-tiges, pailles, touillettes, tiges de ballons : tous seront interdits en Europe dès 2021. Tous ces produits plastiques à usage unique sont une calamité pour l’environnement, les interdire est une décision d’intérêt général !
 
Les produits que nous interdisons représentent 70% des déchets marins, inutile donc de souligner l’importance du vote d’aujourd’hui. L’Europe donne les exemples, à présent aux autres de nous épauler dans la lutte pour la préservation de la planète » explique le chef de délégation PS au Parlement européen Marc Tarabella.
À cette liste, nous rajoutons encore les sacs en plastique très légers, les produits contenant des plastiques oxo-dégradables et les emballages de fast-food en polystyrène expansé.
» explique l’Eurodéputé Marc, Eurodéputé PS en charge de la Protection des consommateurs.

Le Parlement déclare la guerre aux bouteilles en plastiques
« Pour les bouteilles en plastique, nous avons déterminé qu’elles doivent être collectées séparément et recyclées à 90% d’ici 2025. La guerre contre les bouteilles en plastique est clairement déclarée » tonne l’Eurodéputé Tarabella.

Les filtres de cigarette : ce fléau
« Les déchets issus des produits du tabac comme les filtres à cigarette, qui contiennent d’ailleurs également du plastique, devront être réduits de 50% en 2025 et de 80% en 2030.

Il faut absolument que les consommateurs prennent conscience qu’un filtre à cigarette peut polluer jusqu’à 1000 litres d’eau et met 12 ans à se désagréger. Jeté sur la voie publique, ils constituent une source importante de pollution et de frais de nettoyage sur la voie publique. » insiste Marc Tarabella.

« Le Parlement européen exhorte les États à demander réparation aux entreprises du secteur du tabac. Ils devraient exiger de celles-ci une participation aux frais engendrés pour le transport, le traitement et la collecte des déchets comme le font déjà, par exemple, les régions belges » précise encore le chef de délégation PS.
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum