LYFtvNews
LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Aller en bas
LYFtv-LYon
LYFtv-LYon
Nombre de messages : 619
Age : 56
Date d'inscription : 04/05/2011
http://www.lyonenfrance.com

Retrouvez LYFtv.com sur:







logo+rss










Booking.com

LYFtv (Portail)

LYFtvNews

LYonenFrance

Une vente aux enchères de textiles à Lyon Empty Une vente aux enchères de textiles à Lyon

le Jeu 29 Aoû 2019 - 23:32
Vente aux enchères publique

Textiles à Lyon - Chapitre 8

Le 26 septembre 2019, Lyon

La maison de ventes DE BAECQUE & Associés présente, le jeudi 26 septembre 2019 dans son hôtel des ventes lyonnais, Textiles à Lyon, vacation annuelle. Ce chapitre 8 réunit près de 400 lots et met à l'honneur la ville de Lyon et son savoir-faire qui remonte à la Renaissance.
En collaboration avec Raphaël Maraval-Hutin, expert spécialisé dans les textiles anciens, la maison de ventes DE BAECQUE & Associés dévoile aux amateurs et collectionneurs une sélection de soieries, d'œuvres brodées et de costumes anciens. Ces pièces couvrent près de 700 ans d'histoire et proviennent de tous les continents. 
Lyon reste néanmoins l'épicentre de ce voyage : de multiples soieries figurent évidemment au catalogue et la plupart des œuvres proposées à la vente proviennent de collections lyonnaises ou de la région.
 Ainsi une belle découverte locale devrait susciter l'intérêt des passionnés d'arts graphiques et de l'Histoire de la Mode et de la soierie lyonnaise : il s'agit de la maquette préparatoire de la fameuse soierie Chevaux marins et coquillages réalisée pour Bianchini-Férier en 1924. 
 
Lot 39 - RAOUL DUFY

Chevaux marins et coquillages
Maquette gouachée préparatoire attribuée à Raoul Dufy pour une étoffe tissée de Bianchini-Férier, numéro de patron 16330  figurant manuscrit et imprimé au dos, inscriptions manuscrites en bas à droite « Cobalt, Céleste, Outre Mer ». Lyon, 1924.
H. 77,2 cm - L. 61,5 cm
Pliure en quatre, verticalement et horizontalement, plusieurs accrocs déchirés et recollés. Angle supérieur droit déchiré plusieurs angles abîmés, écaillures à la peinture par endroits.
Estimation :4 000 / 6 000 €
 
Par ailleurs, cette vente aux enchères fait aussi la part belle aux costumes anciens et aux accessoires du costume, et propose près d'une centaine de lots choisis dont des gilets d'homme d'époque Louis XVI. Les élégants pourront tout à fait les porter ! Une redingote de Worth dans une belle soierie de Lyon illustre, quant à elle, tout le raffinement vestimentaire féminin de la fin du XIXe siècle. 

Lot 296 - Redingote griffée Worth, vers 1880, riche lampas fleuri jaune d'or sur fond bleu ciel ; volants en application d'Angleterre et ruchés de rubans de satin sur le devant, le bas et les poignets. Complet de ses 15  beaux boutons de nacre à décor de papillon.

Estimation : 1 500 / 2 000 €Une collection de précieux réticules offre une histoire bien complète de l'indispensable sac à main féminin depuis le XVIIe siècle jusqu'aux années 30.


Lot 308 - Pochette à rabat en sablé de perles, époque Louis XIV, l'endroit à décor de corbeille fleurie et guirlande de feuillage sur le rabat ; l'envers orné d'un blason de fantaisie aux deux cœurs ardents en médaillon sous couronne de marquis
H. 9 cm, L. 13 cm - Petites usures et manques
Estimation : 400 / 500 €
La Broderie, point d'orgue de la vente, a suscité l'intérêt des collectionneurs qui ont rassemblé pendant plusieurs décennies ce qui s'est fait de plus beau et de plus précieux en la matière, à savoir les broderies destinées à l'ornement des vêtements liturgiques : les orfrois. Brodés dans des ateliers professionnels et des couvents avec les matières textiles les plus précieuses, les orfrois sont d'un raffinement comparable à l'enluminure ou à l'orfèvrerie ; la plupart des œuvres présentées à la vente ont leur équivalent dans les grands musées en France et à l'étranger.
Lot 162 - Deux bandes d'orfrois brodés, France (?), dernier quart du XVe siècle, de haut en bas sont représentés sur le premier orfroi : Saint Jean-Baptiste, le Christ roi bénissant, Sainte Marie-Madeleine ; sur le second : Saint François d'Assise, Sainte Véronique (?), La Vierge Marie portant l'enfant Jésus. Le fond est en taffetas bleu appliqué sur une forte toile ; le décor de niches architecturées gothique flamboyant est brodé en filé or au point de couchure ; certains détails architecturaux et la bordure à « besants » sont traités en guipure. Les sols en damier et les ombres portées des voussures sont brodés en soie au passé nuancé. Confiés à d'autres mains, probablement du même atelier, les personnages de la plus grande finesse d'exécution sont rapportés et appliqués sur le fond laissé vierge de broderie à leur emplacement. Les vêtements et carnations en soie polychrome sont brodés en peinture à l'aiguille, la chevelure au point fendu. Les nimbes, attributs et certains contours sont brodés en filé or et argent et soie au point de couchure
H. 93 cm - L. 17 cm et H. 94 cm - L. 13 cm

Soies usées voire disparues sur certaines parties, restaurations mesurées visibles

Estimation : 2 000 / 3 000 €


Exposition publique

le 25 septembre 2019 de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h

le 26 septembre 2019 de 9 h à 12 h

Vente aux enchères publique

le 26 septembre 2019 à 14 h 30


Téléchargez ci-après le catalogue : Textiles à Lyon - Chapitre 8

 

Ventes à venir
Art d'Asie, le 13 septembre 2019 (Lyon)

Lot 188 - CHINE - Période Transition, XVIIe siècle

Grand gardien de temple en bois sculpté recouvert de tissu laqué rouge, noir et or. Il se présente en posture debout, la main droite appuyée sur sa hanche, la main gauche s'appuyant sur une boule anciennement prolongée par un bâton faisant le lien à la terre (Coupé et disparu), et la tête légèrement inclinée regardant en bas à gauche. Le visage serein et délicat laisse esquisser un léger sourire, lui donnant un aspect étonnamment bienveillant, qui tranche avec le caractère plus massif et féroce habituellement observé dans les autres représentations de gardiens de temple.
Il est revêtu d'un vêtement drapé légèrement flottant, recouvert d'une armure et de sabots s'apparentant à la tenue des guerriers mongols ; les épaulettes, les chevilles et la base du ventre étant par ailleurs ornés de têtes de lions stylisés. La ceinture retient un nœud de protection et une petite gourde aplatie sur le devant du corps. Les cheveux sont relevés en chignon, et peut-être anciennement recouverts d'un casque disparu qui accentuait encore son aspect guerrier. Il repose sur un socle en bois sculpté en forme de nuage stylisé, anciennement peint en vert de gris.
H. 120 cm - L. 61 cm - P. 42 cm
Restaurations, usures à la dorure, quelques fissures de laque, manques de matière
Estimation : 15 000 / 20 000 €
Provenance : Lyon, collection privée.
 

Téléchargez ci-après le catalogue : Art d 'Asie

Instruments de Musique,

le 22 octobre 2019 (Lyon)
 

Archet de violon de François Nicolas VOIRIN, signé FN Voirin à Paris,
baguette en pernambouc montée argent
Poids : 48,3 g, sans mèche ni garniture
Très bon état
Estimation : 7 000/9 000 €
Suivez DE BAECQUE & Associés sur Facebook - Facebook Paris - Instagram - Twitter - Linkedin


Relations avec la presse : Anne-Sophie Philippon

+33 (0)6 27 96 28 86 - rp@lepetitstudiolo.fr
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum






Nous écrire

Mentions légales

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .