L'immobilier continue de flamber à lyon

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1139
Age : 57
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
29072021
Exclu Seloger - Pourquoi les prix immobiliers flambent-ils à Lyon ?
[center]
11 % de hausse sur 1 an dans le 1er arrondissement de Lyon. Des prix qui accusent 12,6 % d’augmentation dans le 2e lyonnais et un bond de 14,4 % dans le 5e arrondissement. Pas de doute, dans la Capitale des Gaules,  les prix des logements anciens (5 613 €/m²) accélèrent fortement.
Éléments d’explication et données du Baromètre LPI-SeLoger de juin dernier.
L'immobilier continue de flamber à lyon Lyftvn10

Lyon est une ville extrêmement dynamique et cela se ressent également en ce qui concerne le marché immobilier où la flambée des prix des biens est amorcée déjà depuis plusieurs mois du fait d'une forte demande combinée à une pénurie de biens à la vente. Une mécanique haussière qui  entraîne dans son élan des villes proches telles que Charbonnières-les-Bains, Caluire-et-Cuire ou encore Sainte-Foy-Lès-Lyon. Sans oublier qu'avec l'avènement du télétravail, la possibilité de s'éloigner demeure une piste intéressante pour les futurs acquéreurs. Ainsi, des villes comme Saint-Genis-Laval, La-Tour-de-Salvagny ou encore Miribel, situées à moins de 30 minutes de Lyon[/url], offrent une alternative aux acquéreurs mis sous pression face à des prix qui ne semblent pas vouloir fléchir " analyse Séverine Amate, porte-parole chez SeLoger.
Selon les données qu’a recueillies le Baromètre LPI-SeLoger, sur les douze derniers mois, le prix au mètre carré à Lyon a enregistré 8,5 % de hausse sur 1 an pour se porter à 5 613 € et au trimestre, la hausse se chiffre à 1,6 %. Ce sont 100 % des arrondissements qui composent celle que l’on surnomme la Ville au Deux Collines qui voient les prix de leur immobilier progresser. Mais alors, comment expliquer cette formidable poussée des prix de la pierre lyonnaise ? Dans la préfecture du Rhône comme dans la plupart des grandes villes françaises, la hausse du prix de l’immobilier résulte de la réunion de deux facteurs. À savoir, d’une part, une forte demande.En ces temps de pandémie et d’incertitudes, la pierre jouit, plus que jamais, d’un statut de « valeur-refuge » auprès des Français. D’autre part, des biens à vendre qui se font rares. Et pour cause, une large majorité des propriétaires renonce à vendre leur logement. Non pas qu’ils craignent que leur bien ne trouve pas preneur, bien au contraire, la ténuité de l’offre fait que la plupart des ventes se font non seulement très rapidement et aussi au prix, mais plutôt par crainte de ne pas parvenir à trouver un logement, une fois que le leur aura été vendu. Seulement voilà, à Lyon comme ailleurs, en agissant de la sorte, les propriétaires ne font qu’entretenir et même aggraver la pénurie de stocks qu’ils redoutent tant. Bref, c’est le serpent qui se mord la queue ! D’où des prix immobiliers qui n’en finissent pas de flamber.
S’il est un arrondissement de Lyon où la hausse du prix de l’immobilier est particulièrement marquée, c’est bien le 5e lyonnais (Vieux Lyon, Fourvière). Jugez plutôt, le  prix au m² dans le 5e arrondissement de Lyon accuse 14,4 % de hausse sur 1 an. De la place de l’Abbé Larue à la rue du Viel renversé, en passant par le quai des Étroits, devenir propriétaire dans le 5e lyonnais coûte 5 364 €/m². En termes de hausse des prix, si le 5e arrondissement se tient sur la plus haute marche du podium, la 2e et la 3e sont occupées respectivement par le 2e arrondissement (12,6 % sur 1 an / 6 748 € du m²) et le 1er arrondissement (+ 11 % / 6 305 € du m²). Avec « seulement » 2,3 % de hausse annuelle et en comparaison, le 4e arrondissement ferait « presque » pâle figure… 
Plus de 6 700 €/m² dans le 2e arrondissement de Lyon !
C’est dans le 2e arrondissement de Lyon (Cordeliers, Bellecour) que les prix les plus élevés ont été relevés. Comptez 6 748 € du m² pour y devenir propriétaire d’un logement dans l’ancien. Rien d’étonnant toutefois car on sait qu’il s’agit là de l’arrondissement le plus huppé, le plus chic et, par voie de conséquence, le plus cher de la Capitale de la Gastronomie avec le 6e lyonnais (Les Brotteaux, Cité Internationale). Du boulevard des Belges à la rue Duquesnes et au cours Franklin-Roosevelt, le prix de vente signé avoisine 6 629 € du mètre carré. En termes de prix, c’est du côté de Vaise, de Gorge de Loup, de Saint-Rambert-L’Île-Barbe ou encore de La Duchère que les prix sont les plus accessibles. Le prix immobilier dans le 9e arrondissement de Lyon tourne, en moyenne, à 4 149 €.
L'immobilier continue de flamber à lyon Le_bar10  

[size=18][url=https://servimg.com/view/19220425/208]
L'immobilier continue de flamber à lyon 60f9651d5108817e307863a9
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum









Nous écrire
--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--
Jeux & games
Boutique cadeau
Fashion
Librairie
Présidentielles2022

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance










logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

Haut de page LYFtvNews