Des people sonnent l'alerte contre l'augmentation alarmante des abandons d'animaux

LYFtvNews
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.




LYFtvForum
LYFtvForum
Admin
Nombre de messages : 1141
Age : 57
Date d'inscription : 04/05/2015
https://www.lyftvnews.com/forum
12082021
Lambert Wilson, Nathalie Baye, Jacques Dutronc, Marilou Berry, David Hallyday et d’autres personnalités demandent des mesures concrètes contre l’abandon
Un collectif de célébrités se joint à PETA pour mettre l’accent sur la gravité de la crise actuelle de surpopulation animale dans les refuges et appeler à des actes urgents et efficaces – dont la fin de la vente d’animaux en ligne sur des sites comme leboncoin.fr
Des people sonnent l'alerte contre l'augmentation alarmante des abandons d'animaux Lyftvn14
Alors que les refuges enregistrent des taux d’abandons inédits cet été, une quinzaine de personnalités françaises adressent une lettre ouverte au gouvernement, l’appelant à mettre en place des mesures concrètes pour lutter contre le problème à la source. Dans la lettre, Lambert Wilson, Nathalie Baye, Jacques Dutronc, Matthieu Ricard, Marilou Berry, David Hallyday, Rémi Gaillard, Karine Ferri, Greg Guillotin, Delphine Wespiser, Laetitia Bléger et bien d’autres, rappellent l’urgence de promouvoir la stérilisation et d’interdire la vente d’animaux dans les animaleries et en ligne.
Dans leur lettre, elles demandent « des mesures réellement efficaces pour lutter contre les abandons à la source : la promotion de la stérilisation des animaux de compagnie et l’interdiction de leur vente en magasin et en ligne, sur des sites comme Le Bon Coin. »
Elles expliquent qu’une des solutions les plus efficaces pour endiguer cette situation catastrophique est la stérilisation des animaux de compagnie, car une chienne et sa progéniture non-stérilisée peuvent mener à la naissance de 67 000 chiots en à peine six ans, et en sept ans, une chatte et ses petits peuvent engendrer le nombre astronomique de 370 000 chatons, tout cela dans un contexte où il y a déjà des milliers d’animaux adoptables, joueurs et affectueux attendant dans les refuges de France.
La lettre cite aussi le fait que la vente d’animaux de compagnie a suscité un vif débat à l’Assemblée Nationale en début d’année : « Peu étonnant, lorsqu’on sait que ce commerce mène à une objectification de l’animal, mis au monde pour le profit et vendu comme une vulgaire marchandise, et à d’innombrables cas de négligence, maltraitance et abandons. »
PETA, dont la devise dit notamment que « les animaux ne nous appartiennent pas et [que] nous n'avons pas à leur faire subir la moindre forme de maltraitance », rappelle que l’immense intérêt pour la cause animale est impossible à ignorer – [url=https://a3bc70fda5490887187b-605ca342f5aaad1abb4c4812d60d8418.ssl.cf3.rackcdn.com/Sondage IFOP PURINA - Les Fran%C3%A7ais et les animaux de compagnie une vie m....pdf]89 % des Français[/url] déclarent que la protection et le bien-être des animaux de compagnie est une problématique qui leur tient à cœur – et que le gouvernement doit prendre des actions décisives pour stopper les maltraitances et négligences que subissent chiens, chats, lapins et autres animaux qui méritent bien mieux. L’association lance également une campagne appelant leboncoin.fr , premier site de petites annonces en France, à interdire la vente et le troc d’animaux sur sa plateforme – pratique qui engendre énormément de souffrances pour ces êtres sensibles et vulnérables.
Pour plus d'informations, rendez-vous sur PETAFrance.com .
Le texte complet de la lettre se trouve ici et la liste complète des signataires est disponible ici ainsi que ci-dessous :
Pour lutter contre les abandons, il faut aller beaucoup plus loin
Il est impossible d’ignorer la situation critique qui s’abat aujourd’hui sur les refuges animaliers de France, saturés partout sur le territoire et peinant à faire face à la vague d’abandons sans précédent qui déferle depuis le déconfinement. Il nous revient de prêter notre voix aux chiens, chats, lapins, hamsters et autres individus délaissés par milliers, dont le traumatisme et le tourment d’être abandonnés par les familles censées les protéger est déchirant.
Notre gouvernement a publiquement reconnu l’ampleur de la crise et a mis en place certaines mesures, et nous en sommes profondément reconnaissants. Il est en effet vital et essentiel d’aider et de soutenir concrètement et financièrement les refuges et les associations qui les gèrent. Néanmoins, aucun refuge ne sera jamais assez grand pour pouvoir accueillir tous les animaux mis au monde de manière irresponsable et achetés sur un coup de tête. Des solutions doivent urgemment être mises en œuvre pour s'attaquer à la racine du problème : la promotion de la stérilisation et, de manière encore plus cruciale, l’interdiction de vendre des animaux en ligne et dans les animaleries.
Ne pas contribuer à la crise de surpopulation animale en stérilisant 
Des experts, vétérinaires et députés en attestent, une des solutions les plus efficaces pour endiguer cette situation catastrophique est la stérilisation des animaux de compagnie. Rappelons que sans stérilisation, une chienne et sa progéniture peuvent mener à la naissance de 67 000 chiots en à peine six ans, et en sept ans, une chatte et ses petits peuvent engendrer le nombre astronomique de 370 000 chatons, tout cela dans un contexte où il y a déjà des milliers d’animaux adoptables, joueurs et affectueux attendant dans les refuges de France.
Lutter contre la marchandisation de l’animal en interdisant leur vente
La vente d’animaux de compagnie a suscité un vif débat à l’Assemblée Nationale en début d’année. Peu étonnant, lorsqu’on sait que ce commerce mène à une objectification de l’animal, mis au monde pour le profit et vendu comme une vulgaire marchandise, et à d’innombrables cas de négligence, maltraitance et abandons.
Nous sommes également dans un contexte ponctué par de nombreux vols de chiens de race (pour être revendus sans scrupules via des annonces en ligne) de découverte d’élevages clandestins cherchant à titrer profit de la demande et de démantèlement de réseaux de trafiquants d’animaux de compagnie.
La situation est critique : il faut urgemment aller plus loin que les mesures annoncées
Ainsi, nous remercions notre gouvernement d’avoir enfin pris conscience de l’immensité du problème et de la nécessité d’agir, mais l’appelons à aller beaucoup plus loin en mettant en place des mesures réellement efficaces pour lutter contre les abandons à la source : la promotion de la stérilisation des animaux de compagnie et l’interdiction de leur vente en magasin et en ligne, sur des sites comme Le Bon Coin.
L’immense intérêt pour la cause animale est impossible à ignorer –déclarent que la protection et le bien-être des animaux de compagnie est une problématique qui leur tient à cœur – et aujourd’hui, les Françaises et Français attendent des actions décisives pour stopper les maltraitances, négligences et souffrances des chiens, chats, lapins et autres animaux qui méritent bien mieux. 



Premiers signataires :



 
Nathalie Baye



 
Marilou Berry



 
Laëtitia Bléger



 
Jacques Dutronc



 
Karine Ferri



 
Rémi Gaillard



 
Greg Guillotin



 
David Hallyday



 
Bérengère Krief



 
Raphaël Mezrahi



 
Jérôme Niel



 
Monsieur Poulpe





Matthieu Ricard



 
Romy



 
Bruno Sanches



 
Delphine Wespiser


 
Lambert Wilson
Partager cet article sur :redditgoogle

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum









Nous écrire
--> Cliquer ici pour commander vos produits culturels dans la boutique LYFtv <--
Jeux & gaming Boutique cadeau Fashion Librairie Présidentielles2022 Lyon Cinéma Chanson française, musique & partitions

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance










logo+rss




- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .

Haut de page LYFtvNews